Bgayet et Tizi Ouzou : début du déconfinement

0
Lota plage
Lota plage

KABYLIE (TAMURT) – C’est aujourd’hui que commencera la première étape du déconfinement annoncé par le gouvernement il y a quelques jours. Les deux wilayas de Bgayet et Tizi Ouzou s’apprêtent donc à renouer avec plusieurs activités commerciales qui étaient en berne depuis le mois de mars.

Il s’agit de dizaines d’activités qui étaient à l’arrêt depuis le début des mesures prises dans le but de freiner la propagation de la Covid-19 au courant du mois de mars dernier. A partir d’aujourd’hui donc, dans les deux villes de Bgayet et Tizi Ouzou et partout ailleurs, les rues grouilleront de monde plus que d’habitude et l’on s’attend à ce que la circulation automobile connaisse également un regain à la faveur de la reprise du travail de centaines de milliers de travailleurs et de gérants d’affaires privées.

La première étape est donc annoncée pour aujourd’hui alors que la seconde aura lieu le 14 juin prochain. Il ne restera pratiquement que les transports de voyageurs qui ne renoueront pas avec leur activité car, selon les spécialistes, il est très difficile de faire respecter les mesures de distanciation sociale dans les bus et dans les fourgons de transports. Ce qui ne sera pas sans créer de sérieux problèmes car la majorité des travailleurs des deux wilayas se déplacent via les moyens de transport pour aller au travail. Une partie de la population s’est, certes, réjouie de cette mesure de déconfinement progressif. Mais une grande partie des citoyens de bgayet et Tizi Ouzou reste très sceptique devant les risques qu’une telle démarche comprend.

En effet, chaque jour, les deux wilayas de Bgayet et Tizi Ouzou enregistrent toujours de nouveaux cas confirmés de patients atteints du coronavirus. Ce qui signifie que le risque de contamination est toujours omniprésent. Et lorsqu’on sait à quel point les citoyens ne prennent pas au sérieux cette maladie, on devine que tout peut arriver à tout moment, y compris le pire qui n’est souhaité par personne.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici