Amizour : appel à un sit-in devant le tribunal

0
Police algérienne
Police algérienne

AMIZOUR (TAMURT) – Les derniers événements qui ont eu lieu dans la ville de Bgayet avec la répression de la marche qui devait avoir lieu vendredi dernier ainsi que l’arrestation de plusieurs militants de la démocratie, les réaction de dénonciation se poursuivent dans toute la région. Dans la localité d’Amizour, c’est un rassemblement de protestation qui est prévu demain, mardi, devant le tribunal.

En effet, un appel a été lancé hier pour l’observation d’un sit-in devant le tribunal de la ville d’Amizour ce mardi 16 juin 2020 pour exiger la libération immédiate et sans conditions de tous les détenus d’opinion et plus particulièrement les militants arrêtés ces derniers jours dans la wilaya de Bgayet. Les initiateurs de cette action de protestation soulignent, en outre, que les slogans qui seront mis en avant lors du même rassemblement de protestations sont : « halte à la répression », « non à la police politique », « libération immédiates et inconditionnelle des otages », « pour un processus constituant souverain », « système dégage ! »…

Dans une déclaration rendue publique à cet effet, les initiateurs du sit-in rappellent que le vendredi 12 juin 2020, « des citoyens engagés dans le mouvement populaire ont été victimes « d’une répression, interpellations et arrestations arbitraires ». Et d’ajouter : « Cette campagne dont ont été la cible nos camarades Beri Amar d’Amizour, Yanis Adjlia et Merzoug Touati de Bgayet-ville a vu ces derniers embarqués et placés sous mandat de dépôt ».

Il faut préciser que ces trois militants comparaitront mercredi prochain devant le tribunal de Bgayet. Il faut préciser aussi que le collectif des citoyens d’Amizour a appelé au maintien du caractère pacifique de leur mouvement populaire.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici