Corée du Sud: explosion du bureau de liaison par la Corée du Nord

0
Tension entre les deux pays
Tension entre les deux pays

SEOUL (TAMURT) – Selon la Corée du Sud, la Corée du Nord a bombardé le bureau de liaison intercoréen dans la ville frontalière de Kaesong. L’explosion avait eu lieu cet après-midi à 14h 49 (heure locale). Le bâtiment était situé juste au nord de la frontière entre les deux États.

La tension entre les deux pays est monté d’un cran ces derniers jours. Dans le nord, Kim Yo-jong en particulier a attiré l’attention par des menaces. La sœur cadette du chef de l’Etat Kim Jong-un, qui est responsable de la propagande dans l’appareil de pouvoir nord-coréen, gagne manifestement en influence. « J’ai le sentiment qu’il est grand temps de rompre avec les autorités sud-coréennes », a-t-elle récemment déclaré au journal Rodong Sinmun, organe central du Parti du Travail de Corée, en précisant : « Le droit de prendre la prochaine action contre l’ennemi sera remis au commandement de notre armée.

Après une action de propagande menée par des militants sud-coréens, le pays communiste du Nord a menacé de réoccuper avec des soldats les zones déjà « démilitarisées » le long de la frontière. « Notre armée suit de près la situation dans laquelle les relations intercoréennes se détériorent rapidement », a déclaré la direction de l’armée de ce pays isolé sur le plan international.

L’état-major général a été cité par les médias d’Etat comme ayant déclaré que les plans du gouvernement et du Parti des travailleurs pour permettre à l’armée de rejoindre les zones qui avaient été démilitarisées dans le cadre de l’accord entre les deux pays étaient à l’étude. Il a également laissé entendre que l’Armée populaire, pour sa part, pourrait envoyer des tracts en Corée du Sud. Selon les plans, la ligne de front doit être transformée en forteresse et la vigilance militaire contre la Corée du Sud doit être encore renforcée.

Tamurt.info

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici