Bgayet : des centaines de manifestants devant le tribunal

0
Les trois manifestants, Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Berri, en détention provisoire
Les trois manifestants, Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Berri, en détention provisoire

BGAYET (TAMURT) – C’est la grande mobilisation à Bgayet pour la libération des détenus d’opinion. L’appel à une action de protestation en guise de soutien au militant Merzoug Touati et à ses co-détenus n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

Ce matin donc, la ville de Bgayet a été le théâtre d’un rassemblement grandiose devant le tribunal de la ville où devait se tenir le procès des trois militants : Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Berri. La mobilisation était importante, a-t-on constaté. D’autre part, les trois manifestants arrêtés lors de la marche de vendredi dernier, à Bgayet, ont exprimé catégoriquement leur refus d’être jugés par visioconférence. Le procès a donc dû être renvoyé au 1er juillet prochain.

En outre, la demande de liberté provisoire en faveur des trois activistes a été tout simplement rejetée par le même tribunal. Merzoug Touati et ses deux autres compagnons de lutte resteront donc en prison jusqu’au 1er juillet avant d’être jugés. Quant à la manifestation ayant pour but de soutenir les détenus en question, tout a commencé ce matin par un rassemblement au niveau de la Place Said-Mekbel, au centre-ville de Bgayet avant que la foule ne s’ébranle vers le tribunal de la ville où un sit-in a été observé.

Comme un seul homme, les manifestants ont exhibé un seul mot d’ordre : la libération des trois détenus.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici