L’échec du Hirak renforce la mouvance indépendantiste kabyle

2
Kabylie
Kabylie

ALGERIE (TAMURT) – En fin du compte, le Hirak algérien n’est qu’une manipulation à grande échelle d’un clan du régime pour déboulonner un autre clan.

Ce qui s’est passé depuis le 22 février n’est qu’un coup d’Etat camouflé. Les généraux se sont débarrassés de leurs concurrents pour installer ceux qui leur conviennent aux commandes. Nombreux étaient les Kabyles qui ont cru à ce mouvement et avaient de l’espoir de voir le régime changer en Algérie. Hélas, ceux qui ont pris les commandes, dont la majorité était déjà avec Bouteflika, sont peut-être pires que les précédents.

L’échec du Hirak est une évidence. Sur le terrain, l’anti-kabylisme sévit plus que jamais. Le niveau de vie se dégrade. La médiocrité s’installe avec armes et bagages au pouvoir, la liberté. La liberté de la presse est inexistante en Algérie. La plupart des responsables Hirakistes sont des islamistes qui avancent masqués. Quel sera l’avenir de la Kabylie ? Médiocre, lugubre et elle sera même appelé à disparaître si un Etat kabyle n’est pas édifié dans les meilleurs délais.

De ce fait, nombreux sont les Kabyles qui commencent à revoir leur copie. Aucun espoir ne se profile à l’horizon avec les Algériens. La mouvance indépendantiste Kabyle est la seule planche de salut pour la Kabylie. Le mouvement du Hirak a donné une vraie leçon pour les récalcitrants. Le moment est venu pour prendre le chemin de la liberté.

Nadir S.

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici