Les Kabyles veulent la liberté de la Kabylie !

5
Kabylie
Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Depuis 1962, les Kabyles ne cessent de revendîquer la libération des prisonniers politiques au régime algréien, ils lui demandent le retour des exilés politiques, de ne plus tuer ses enfants, de les laisser s’exprimer, etc.

Nombreux sont ceux qui manifestent leur joie lorsqu’un kabyle est libéré des geôles du régime d’Alger. Ait Ahmed a été condamné à mort en 1965 et il a pris la fuite vers l’étranger des milliers de Kabyles ont été tués et emprisonnés par les nouveaux colonisateurs. Depuis, des milliers d’assassinats ont été commis contre les citoyens kabyles. Le régime d’Alger est allé jusqu’à interdire aux Kabyles de parler leur langue.

A ce jour, les passeports, les cartes d’identités et tous les documents officiels sont écrits en langue arabe ou française mais jamais en Kabyle. Aujourd’hui, en juillet 2020, des Kabyles sont heureux car le régime d’Alger a gracié Karime Tabbou! Jusqu’à quand continuera t-on à vivre sous domination? Tant que le régime d’Alger occupe la Kabylie, y aura toujours des détenus politiques, y aura toujours des jeunes innocents qui seront assassinés. Y aura toujours de l’injustice et l’identité kabyle risque de disparaître.

Le moment est venu pour lutter pou la liberté. La vraie liberté. Il faut libérer la Kabylie une fois pour toute.

Nadir S.

5 COMMENTAIRES

  1. Il ne faut pas cesser de dénoncer ceux qui veulent normaliser la Kabylie car ils ont intérêt à la garder dans le moule algérien, et ils sont nombreux. Les partis ffs et rcd se contentent de miettes que le pouvoir arabo islamique algérien leur cède, et cela leur suffit pour tout faire afin que la Kabylie reste dans le giron algérien qu’ils ont bien sûr l’intention de « démocratiser ».

    Le rcd et le ffs sont rejoints par des activistes du harak convaincus eux aussi des lendemains qui chantent pour l’algérie. Les premiers ont réussi depuis 30 ans à faire miroiter aux Kabyles une fin « proche » du régime qui sera remplacé par une démocratie laïque. Les seconds (harakistes) ont trouvé le terrain déjà labouré et à leur tour de faire croire que cette fin est plus proche encore.

    Devant ces agités, le Kabyle moyen a adopté le comportement du mouton de Panurge. On lui raconte une histoire qui finira bien sans lutte ni combat, il attend alors la fin de cette histoire et rentre dans les défilés du vendredi où il n’ a rien à perdre. Face à cela le MAK ne peut que présenter un chemin douloureux pour la libération, de possibles coups à recevoir de la part du pouvoir, une répression garantie, des arrestations, des larmes et du sang. Ce n’est pas facile de convaincre !

  2. Une petite précision, Karim tabou n’est pas pour la libération de la kabylie. Il est pour la fusion de la kabylie dans l’Algérie. N’est ce pas lui qui a sorti le drapeau algérien, le drapeau dEmilie Busquant et du traître Messali, pour l’embrasser, en pleine conférence a l’université de tizi et déclarer qu’il ne reconnaît qu’un drapeau en kabylie, le drapeau algérien, ce qui veut dire qu’il ne reconnaît pas le drapeau amazigh et le drapeau kabyle, pourtant choisi par une majorité de kabyles. Alors que le drapeau algérien personne ne l’a choisi, abane et les arabes nous l’ont imposé. Et tous le monde sait le sort réservé à abane par les arabes. Dawssou n’la kabylie poursuit tous ceux qui la trahissent au profit de l’étranger.
    Karim tabou est soutenu par les islamistes de rachad qui vont en lui le cheval de troie pour soumettre la Kabylie, de l’intérieur.

  3. Correction: Karim Tabou, n’as pas ete gracie mais libere provisoirement. Ce qui veut dire que si il bouge, ces mafieux vont l’arreter encore une fois. Quand a la liberte, on l’as arrache en 1962 aux francais mais les arabes nous l’ont enleve. Plus facho que les arabes, on ne peut trouver mieux.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici