Crise au FFS: Ali Laskri boycotte le congrès

3
Ali Laskri
Ali Laskri

KABYLIE (TAMURT) – La crise qui ronge le FFS (Front des Forces Socialistes), depuis des années et qui s’est exacerbée après la mort d’Ait Ahmed, semble être inscrite dans la durée. Le regretté Hocine Ait Ahmed a légué à ses militants et sympathisants une bombe à retardement. Le FFS n’arrive pas à régler ses problèmes internes et il aspire instaurer la démocratie en Algérie !

Le FFS, qualifié de premier parti d’opposition en Algérie, n’arrive même pas à organiser un congrès de manière ordinaire. Ce parti politique se décline désormais en plusieurs clans. Tout à fait à l’image du pouvoir algérien. Il semblerait même que les clans à l’intérieur de ce parti, ou du mois une partie parmi ces derniers, rouleraient pour des clans du pouvoir. Le dernier épisode de cette crise inextricable qui déchire le FFS est la sortie de Ali Laskri qui vient d’annoncer sa décision de boycotter le prochain congrès. Dans un message aux militants du parti, Ali Laskri souligne : « J’informe les militantes et les militants que je ne serai pas présent au congrès extraordinaire, mes convictions et ma détermination de la nécessité du changement du système ne me permettent pas de cautionner une rencontre de mise en conformité et de normalisation du parti ». Ali Laskri précise que sa présence serait contraire à toutes ses prises de positions politiques et contraire aux revendications du FFS depuis l’indépendance et du « mouvement révolutionnaire » pacifique depuis le 22 février 2019. « C’est aussi cautionner la démarche non statutaire et l’absence des conditions de préparation qui ne sont pas réunies en cette période de pandémie sanitaire », ajoute Ali Laskri. ce dernier enchaine en outre : « Aujourd’hui, le régime en déficit de légitimité veut assoir sa feuille de route dans le cadre d’une démocratie de façade, neutraliser le mouvement révolutionnaire pacifique et la conférence nationale indépendante du pouvoir. C’est-à-dire une véritable alternative démocratique, l’élection d’une assemblée constituante prélude à l’avènement de la deuxième république ».

Ali Laskri a noté par ailleurs, à la même occasion :  » Je remercie tous les militants et les citoyens en Algérie et dans la diaspora qui, en célébrant le 58 ème anniversaire de l’indépendance du pays, ont confirmé leur grand sens des responsabilités, montré leur maturité politique et exprimé leur volonté d’en finir avec le système en place et construire un Etat civil démocratique et social ». Ali Laskri a conclu en avertissant : « L’heure est à la mobilisation pour la transition démocratique, l’histoire jugera les actes de chacun ».

Tarik Haddouche

3 COMMENTAIRES

  1. il y a un probleme de semantique. Une personne ne peut pas boycoter un evenement mais peut appeler au boycot de cette reunion. Si Mass Laskri avait reuni son groupe de support derriere lui, ce groupe peut boycotter cette reunion. A titre individuel, il ne peut que refuser de participer.

  2. Noa a Gma, tu as tout dis. Vivement l’INDEPENDANCE de la Kabylie.

    Tout le reste est perte de temps et ce TEMPS TRAVAILLE TERRIBLEMENT POUR L ALGÉRIE ARABE ET MUSULMANE.

    Faisons VITE ET BIEN ! Afus deg fus !

  3. C’est l’éternel recommencement chez les benêts du ffs et de tous ceux qui croient à la démocratisation de l’algérie. Les Kabyles n’ont rien à gagner en Algérie qu’elle soit une dictature ou une démocratie, car dans le premier cas ils seront comme ils le sont, écrasés par la répression militaire du pouvoir assassin, et dans le second cas ils seront écrasés par le nouveau pouvoir islamiste qui est le seul à pouvoir remplacer le pouvoir militaire. Et même dans le cas (on peut toujours rêver) où l’algérie serait une démocratie avec un pouvoir civil, les Kabyles subiront le choix de la majorité du peuple algérien acquis à l’idéologie arabo islamique : pas de Tamazight ni de laïcité.

    Dans tous les cas, la Kabylie est perdante si elle reste dans le giron algérien. La seule vraie solution pour les Kabyles c’est l’indépendance.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici