Rien ne va plus au RCD

2
Le président du RCD Mohcine Belabbas
Le président du RCD Mohcine Belabbas

KABYLIE (TAMURT) – La crise se poursuit au RCD et prend de l’ampleur. Pas moins de 200 militants du département de Tizi Ouzou ont annoncé aujourd’hui leur démission du leur parti.

Les démissionnaires sont revenus en détails sur leur décision, dans une longue déclaration qu’ils ont rendu public. Ils accusent l’actuelle direction, conduite par Mohcine Bellabès depuis 2012, de renier carrément les principes du RCD. La goutte qui a fait déborder le vase est le soutien affiché du le RCD à l’activiste islamiste, Amir DZ, lorsque la semaine dernière il avait accusé Said Sadi d’être derrière l’assassainat de Matoub Lounès.

En effet, Said Sadi est en guerre avec Mohcine Bellabès depuis presque un an, ce qui a provoqué la dvision du RCD en deux parties. Un clan pro Said Sadi et un autre pro Mohcine Bellabès. Ce dernier est accusé de sympathie avec les organisations du FIS, comme Rached, et a fait de la chaîne El Magharabia, propriété du fils d’Abassi Madani, sa tribune pour s’exprimer. La liste des accusations des démissionnaires, dont certains élus, est très longue. Pour le moment le RCD n’a pas réagi, mais selon des échos qui nous sont parvenus, une déclaration sera rendue public par le RCD dans les heures à venir pour donner des explications et répondre aux accusations des militants démissionnaires.
Il semble que Saïd Sadi récupère plusieurs militants et on parle même de la création d’un nouveau parti.

Nadir S.

2 COMMENTAIRES

  1. Un autre coup fourré des Saadi & co contre Belabbès… pour re-lancer ‘ la bipolarisation) visant à casser le Mouvement protestataire populaire

    En attendant l’annonce de la libération de leur Maître Généal Médiène (ex DRS) , actuellement dans une Clique, les Saadi et leurs complices préparent les Assises du prochain parti nommé ALD (Algérie Libre et Démocratique), en cassant l’aile Belabès, et en siphonnant et récupérant certains indépendantistes, en s’appuyant sur la mini-groupuscule RPK et la mico-formation ADDA (en France)… Mais, ça ne leur suffira pas pour enclencher une dynamique comparable à celle des années 90-2000 quand les Généraux faucons avaient mis le RCD (Saadi & co) et le le FIS (Madani & co.), et inversement, la bipolarisation , cette opération par laquelle le Régime militaro-mafieux avait pu ses ‘ re-légitimer ‘ et allonger son existence

    Mais, l’image des Saadi et leurs complices est abîmée en raison de leur soumission à ‘ l’aile dure ‘ de la Junte militaire, les Maîtres de la SM-DRS en l’occurrence, la sinistre Police politique secrète (le Pouvoir réel), coupable de tant de crimes, de toutes sortes de manipulations et provocation, de propagande et d’intox’…

  2. Rien a apprendre de cet Amir vert ; il fait son travail de sape come ses maitres barbus lui disent. Voila mon avais sur Saadi ; il n’est pas responsable de l’assassinat de Matoub mais il etait au courant du coup qui se tramait, tout comme son ex-pote Nourredine Ait Hamouda. Comment je le sais ? au lendemain de l’assassinat, les deux ont faits des sortis mediatiques sur des teles francaises pour dire que Matoub a ete tue par le G*A ! Alors que tout le monde en Kabylie savaient tres bien que c’etait un coup des services mais de la a prendre les Kabyles pour des idiots, c’etait un peu fort.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici