Le FFS tient son congrès extraordinaire dans des conditions mystérieuses

5
Mohand Amokrane Chérifi, FFS
Mohand Amokrane Chérifi, FFS

KABYLIE (TAMURT) – Le parti de feu Hocibe Aït Ahmed vient de signer son acte de mariage avec les décideurs algériens. Ce parti crée, suite à la rébellion de la Kabylie qui a vue son sol arrosé par le sang des martyrs kabyles en 1963, vient de tenir son congrès extraordinaire dans des conditions les plus mystérieuses.

Alors que tous les militants sont contre ce congrès extraordinaire, le deuxième en deux ans, Mouhand Amokrane Chérifi, ancien ministre de Chadi Bendjedid et longuement membre du comité centrale du FLN, a réussi à obtenir une autorisation de tenir ce congrès en plein période de confinement. Alors qu’il est interdit de circuler entres les wilayas, à cause de la pandémie qui sévit, les services de sécurités ont été instruits directement par la présidence de la république de laisser les rares congressistes du FFS circuler afin de tenir leur congrès ce vendredi à Alger.

Ce congrès est vraiment extraordinaire et même mystérieux. Même le conseil national du FFS, le seul habilité à convoquer un congrès, ne s’est même pas réuni, nous a informé un congressiste du FFS qui a refusé de participer à ce que tous les militants qualifient de mascarade. L’autre irrégularité, les congressistes qui ont été élus en 2013. Ils étaient 1100, seuls 325, ont participé à ce congrès de 2020, ce qui n’est pas légal, mais le congrès sera validé puisque Mouhand Amokrane Chérifi, l’ami des généraux, a obtenu l’autorisation de le tenir.

Nadir S.

5 COMMENTAIRES

  1. J’ai ete surpris quand j’ai entendu des chants en arabe. Que les Arabophones ou arabes chantent ou crient ou gueulent dans leur idiome, c’est toutà fait logique et naturel, mais dela a entendrent les Kabylophone chanter arabe au lieu du kabyle, c’est tout simplement de la trahison. Et quand les elections viendront, ces kabytchous vont vneir mendier les voix des kabyles.Bande de traitres qyue vous êtes !

  2. Lu dans la presse : »C’est aux cris de “Si l’Hocine (Aït Ahmed, ndlr) mazalna mouâaridhine” (Nous demeurons des opposants) et dont des portraits géants ornaient l’enceinte que le congrès extraordinaire du FFS s’est ouvert la matinée sous le chapiteau de l’hôtel Mazafran, celui-là même qui avait abrité la conférence de l’opposition en 2014.  »
    Ces FFistes ont oublies que tamazight est langue officielle. Infiltre de partout par des arabofiles, Voila ce qui reste du FFS.

  3. Congrès c’est quand on a des thèses et programmes alternatifs, or c’est plus des groupes de pouvoir en concurrence, tous acquis à l’algerie arabislamique, ce que Ait Ahmed avait promu.

  4. Il a eut un temps où c’etait le RCD qui s’était accoquiné avec le regime et mainteant avec le clan le plus consérvateur du pouvoir, le FFS lui aussi se range du coté du clan chengriha pour en tirer partie a son tour. Les generaux arabophones et arabes utilisaient depuis 1989 tantot le RCD tantot le FFS. Ces deux partis traitres ont toujours passé leurs interets avant les causes ou les luttes du peuple Kabyle.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici