Tizi Ouzou : retour du confinement dans plusieurs communes

0
l'organisation contre le covid-19 dans villages kabyles
l'organisation contre le covid-19 dans villages kabyles

KABYLIE (TAMURT) – C’est désormais le retour à la case départ dans la wilaya de Tizi Ouzou qui a été pourtant la première région à avoir obtenu des résultats probants et efficaces, au tout début de l’arrivée de la pandémie du Covid-19. Mais cet exploit n’a pas trop duré.

le relâchement ayant succédé à la décision de déconfinement survenu le 14 juin dernier a réduit à néant tous les efforts consentis au départ notamment par le corps médical et paramédical mais aussi par les centaines de comités de villages. Compte tenue de la gravité de la situation qui prévaut actuellement dans la wilaya de Tizi Ouzou, des mesures urgentes et radicales doivent être prises, sinon les choses risquent d’échapper à tout contrôle, estiment tous les spécialistes e la matière. Surtout quand on voit que les appels répétés pour l’observation des trois mesures principales de prévention contre la propagation du coronavirus (le port du masque, la distanciation sociale et le lavage régulier des mains) ne sont guère respectés par la majorité écrasante de la population. La première mesure qui sera annoncée dans les prochains, a-t-on appris, c’est le retour au confinement dans la wilaya de Tizi Ouzou. Mais il ne s’agira pas d’un confinement qui touchera toutes les localités de la wilaya. Il s’agira d’un confinement ciblé. Et il concernera les communes où sont enregistrés quotidiennement les bilans les plus lourds concernant les nouveaux cas de patients ayant contracté le coronavirus.

Parmi ces région, on peut citer la commune de Tizi Ouzou, Larbaa Nath Irathen, Draa El Mizan, Draa Ben Khedda, Azazga et Bouzeguène. C’est sur cette option que se penche actuellement la commission de wilaya qui gère cette crise sanitaire très complexe et inédite. Cette commission a décidé d’observer encore, pour quelques jours, l’évolution de la situation et en cas de persistance de l’enregistrement de nouveaux cas de manière élevée, elle tranchera définitivement en faveur du retour au confinement. Surtout quand on sait qu’il n’y a plus de places ni au CHU Nedir-Mohammed du chef-lieu de wilaya ni dans les différents établissements publics hospitaliers. Il faut rappeler enfin que sur les 683 patients ayant contracté le coronavirus dans la wilaya, 450 ont été enregistrés après la levée du confinement le 14 juin dernier.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici