Le militant Belaid Lamara enterré à Ait Saada

0

KABYLIE (TAMURT) – Le militant exceptionnel de la cause kabyle, Belaid Lamara, a été enterré mercredi dernier dans son village natal en présence de nombreux militants de la cause kabyle, des artistes dont Malika Domrane et des responsables de l’Union pour la République Kabyle (URK).

C’est un dernier adieu à un grand militant, au long souffle, qui a été exprimé mercredi dernier, à travers cet ultime hommage.

Malika Doumrane avec Muh Said du Secretariat de l'URK
Malika Doumrane avec Muh Said du Secretariat de l’URK

Belaid Lamara a été enterré en fin de journée dans son village natal Ait Saada dans la commune de Yattafène en Kabylie. L’émotion se lisait sur tous les visages des personnes qui ont tenu à être présentes à cet hommage et à cet adieu à un homme auquel tout le monde reconnait les qualités et l’ampleur du combat qu’il a mené des décennies durant pour son identité. Pour rappel, le corps de Belaid Lamara a été rapatrié mercredi dernier de France où le regretté est décédé à l’âge de 65 ans après une longue maladie et après toute une vie dédiée à la lutte pour la culture et la langue amazighes.

Depuis les années 80, Belaid Lamara a apporté une grande contribution à la culture kabyle en animant l’une des célèbres émissions dédiées à l’amazighité à Radio « Tiwizi » dans la région Ile-de-France. Le regretté Belaid Lamara a marqué d’une empreinte indélébile les auditeurs de cette radio grâce à son talent et à son dévouement. Belaid Lamara a mené un travail de titan pour sensibiliser les auditeurs sur toutes les dimensions de l’identité amazighe. Le défunt était également présent à toutes les activités et manifestations qui ont eu lieu tout au long de ces décennies pour la reconnaissance de tamazight, langue, culture et identité. En résumé, Belaid Lamara était sur tous les fronts et de tous les combats. Il faut rappeler que, vendredi dernier, une veillée et un hommage à la mémoire du regretté Belaid Lamara ont été organisés au siège de Radio « Tiziri » au 19 ème arrondissement de Paris.

Cette rencontre a permis à plusieurs militants kabyles de rendre un ultime hommage au regretté et de rappeler de nombreuses facettes de Belaid Lamara. Ce dernier est une grande perte pour la caue kabyle, ont reconnu à l’unanimité toutes les personnes présentes lors de cette cérémonie émouvante.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici