Tizi Ouzou : la situation est grave

0
Covid-19
Covid-19

KABYLIE (TAMURT) – La situation inhérente à l’évolution de la maladie du covid-19 est grave dans la wilaya de Tizi Ouzou. Tous les acteurs qui sont en contact direct avec la réalité du terrain sont unanimes à faire ce constat. Depuis une dizaine de jours, il n’y a plus de places dans les hôpitaux et les malades sont renvoyés chez eux.

C’est donc dans leur maison que les personnes atteintes de la maladie du covid-19 doivent désormais se confiner car dans les hôpitaux, tous les services dédiés aux personnes ayant contracté le coronavirus sont pleins. Depuis plusieurs semaines, les parties concernées n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme quant à l’éventualité très plausible que le nombre de malades explose compte tenu du fait que les citoyens ne prennent pas, dans leur grande partie, au sérieux le danger du coronavirus. Les réactions n’ont pas suivi. Et ce qui était tant appréhendé est en train de se produire au grand dam des médecines et du personnel paramédical, complètement éreintés par un rythme de travail qu’ils ne peuvent plus supporter.

Même l’option du confinement ciblé dont les autorités locales ont fait état il y a quelques jours tarde à être mise en exécution. Tout porte à croire que ceux qui doivent prendre des décisions fermes pour arrêter une véritable hécatombe qui s’annonce, ne savent plus quoi faire surtout face à l’attitude d’une partie de la population qui ignore complètement le respect des trois mesures principales pouvant arrêter cette escalade (port du masque, distanciation sociale et lavage régulier des mains). A Tizi Ouzou, le compteur des nombres de personnes qui contractent le coronavirus chaque jour a explosé ces derniers jours avec parfois plus de soixante cas par jour sans compter les cas suspect et le nombre de porteurs sains et asymptomatiques. Le nombre de décès ne cesse d’augmenter également. Le dernier bilan concernant la journée de samedi dernier fait état de deux morts en 24 heures : un homme de 59 ans d’Agouni Gueghrne et un autre de 74 ans d’Ait Toudert.

Par ailleurs, durant les mêmes 24 heures, il a été enregistré pas moins de 25 nouveaux cas positifs détectés dans les communes de : Tizi-Ouzou (9 cas), Ain-El Hammam (5). Abi Youcef (2), Draa-Ben-Khedda (2), Tadmait (2), Ath Aissi (1), Ath Douala (1), Tirmitine (1), Akbil (1) et Ait-Yahia (1). On ne le dira jamais assez : l’heure est grave.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici