Hommage à l’ensemble du corps médical kabyle

0
Dr Salim Latreche
Dr Salim Latreche

KABYLIE (TAMURT) – Combien sont-ils ces médecins, infirmiers(e) et soignants(e) du corps médical à avoir payé de leur vie le combat contre la mort ? Qu’ils reposent en paix, avec la sensation d’un travail noble et admirablement bien accompli.

Nous garderons en mémoire le courage et le sacrifice des femmes et hommes aux blouses blanches qui n’ont pas cessé de nous prodiguer toutes sortes de soin pour veiller à notre santé, dans ces moments difficiles.
Il est de notre devoir de perpétuer leur mémoire pour ne pas les oublier, car c’est le moyen le plus sur de nous prémunir d’une amnésie certaine.
La perte d’un être de surcroit un professionnel de la santé est très douloureuse à admettre en pareilles circonstances, d’autant que se sont eux les véritables soldats de première ligne.

Les comités de villages kabyles gagneraient sûrement à évaluer leur capacité d’intervention et de gestion. Le sens des responsabilités et d’éthique peut être amélioré. La « conscience collective » au profit de l’individu et de son intérêt immédiat sera certainement enrichie et approfondie.
Ainsi, pour ancrer davantage ce collectivisme, qui est l’essence même de la volonté du vivre ensemble en l’harmonie et la quiétude, il est impératif de conceptualiser l’autorité villageoise de gouvernance pour un environnement démocratique et de justice sociale.

Rezki Djerroudi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici