Bgayet : 31 incendies enregistrés hier !

8
feux de forêt

BGAYET (TAMURT) – Les habitants de la wilaya de Bgayet ont encore passé une journée infernale, hier, suite au déclenchement de plusieurs incendies de forêt n’ayant épargné aucun des quatre coins de la région. En une seule journée, il a été enregistré pas moins de 31 incendies.

On imagine aisément l’ambiance apocalyptique qui a régné dans toutes les localités où les flammes n’ont pas cessé d’avancer et de menacer même les habitations. Au total, vingt-deux communes ont été touchées par ces incendies de forêt qui ne cessent de rendre insupportable la vie. Selon les chiffres rendus publics officiellement dans la soirée d’hier, la wilaya de Bgayet a enregistré, en une seule journée, 31 incendies. Concernant les feux classés importants, on en dénombre ceux enregistrés dans les communes d’Akfadou, Toudja, Bgayet, Boukhlifa, Darguina, Kherrata, Tala Hamza, Taskariout, Aokas, Amizour, Ath Smail, Sidi Aich, Tifra, Ait Djelil, Tibane, Chellata, Fenaia Ilmaten, Barbacha et Tazmalt. Les autres incendies, de moindre importance, ils ont été enregistrés dans les localités de Saket, Sidi Ali Lebhar, Amizour, Tifra, Akbou, Aokas ainsi que Tazmalt. Ces derniers ont, fort heureusement, été tous éteints.

Il faut préciser que compte tenue de la gravité de la situation, les éléments de la protection civile ont mis en branle tous les moyens humains et matériels dont ils disposent mais aussi, ils sont fait appel à l’aide de nombreuses autres institutions dont les assemblées populaires communales, les citoyens, les services de la conservation des forêts, etc. « Notre énergie est centrée sur la sauvegarde prioritaire des riverains et de leurs biens. En ces moments de lutte acharnée pour éteindre ces brasiers, il est plus que primordial à tout un chacun, de nous aider, chacun à sa manière pour sauvegarder notre patrimoine forestier », a précisé la direction de la protection civile de Bgayet dans un communiqué rendu public hier.

Il faut rappeler enfin que pour faire face à tous ces incendies ravageurs qui n’ont pas cessé de progresser durant toute la journée et la nuit d’hier, les éléments de la protection civile de la wilaya de Bgayet ont mobilisé pas moins de 70 camions et autres véhicules ainsi qu’un effectif constitué de plus de 200 éléments, entre encadrement et agents tout grade confondu.

Tarik Haddouche

8 COMMENTAIRES

  1. Il ya aussi cette manipulation grossiere ayant mene les travailleurs du port de Vgayet a faire la greve alors que elle ne devait prendre place car le PSG du port est un progressiste incorrompu. Ces travailleurs sont manipules par des mafieux du systeme et malheureusement ils ne comprennent pas ce qui est en jeu.
    De ce fait l’activite portuaire est morte et les autres ports en profitent. Pauvre Kabylie !

  2. il ya une lutte pour le pouvoir en ce moment par des clans obscurs dont les mefaits sont , et je cite :  » les incendies qui ont ravagé de vastes surfaces de forêts, le manque de liquidités dans certaines banques et bureaux de poste, l’arrêt de la station de dessalement de l’eau de mer de Fouka, ainsi que les coupures sans préavis d’eau et d’électricité dans certains quartiers de la capitale et d’autres grandes villes pendant ces jours recents  » . Et bien sur la Kabylie paye le plus .
    Les Kabyles doivenet surveillerce qui restent de leurs forets si ce n’est deja trop tard! Elles sont carremment brules par des piromanes payes par un clan anti-Kabyle pour faire payer tres cher la region pour ses positions politiques et culturelles.

  3. Toutes les conditions sont réunies pour que l’ennemi rajoute sa main mise de piromane.Comment se fait-il,il n’y a que la kabylie qui brûle ? Un âne aurait compris qui derrière ! La politique de terre brûlée est en branle par le pouvoir en décadence ,dont ses jours sont comptés.

  4. @aitberber
    Les causes sont multiples : le climat très sec et très chaud, la sécheresse, l’absence d’entretien des forêts, l’absence de débroussaillage, des tas d’ordures qui s’accumulent au bord des routes, créent déjà des conditions très favorables à des départs de feu. Et ensuite, probablement des incendies volontaires par des piromanes même kabyles il faut le dire, et des comportements irresponsables, comme jeter ses mégots encore allumés, à pieds ou en roulant en voiture, faire des barbecues, brûler des ordures.
    Et puis il y a aussi l’absence de moyens de lutte efficaces contre les incendies de forêts en région montagneuse et littorale. Seuls des avions bombardiers d’eau de type Canadair peuvent venir à bout de ce type d’incendie.

  5. En 2017, j’étais à Bejaia en touriste, on passe pour aller aux chutes d’eaux qui se trouve à la sortie de Bejaia….
    On croise des voitures des gendarmes stationnés, puis d’autres gendarmes sur la colline….il n’avait pas de feu….
    Nous avions visité les chutes et au retour, on avait trouvé des incendies et aucun gendarmes…
    Ce jour là, je me suis dit Ferhat MEHHENI avait raison sur tout ce qu’il disait.

    Moi je propose de mettre des cameras cachés dès le début d’été pour les prendres en flagrant délit ces nouveaux colons.

    Tant que les Kabyles croient à ces mercenaires, le danger sera dans nos maisons demain.
    En 2019, dans une autre ville côtière, les gendarmes partent les nageuses avec les gemelles !!!!
    Accepté ce voyeurisme est humiliant pour toute la Kabylie

    Wake up

    • Le terrorisme est créé pour permettre un déploiement de l armée en kabylie qui ne pouvaiit se faire autrement .
      L armée brûle nos forêts, oliviers , et vergers pour nous affamer er pousser les kabyles à abdiquer
      70 départs de feux la seule journée du 1 août à vgayeth tizi ouzou, bouira Les seules wilayas anti régime
      C est sûr que les islamistes et autres racistes anti kabyles qui ont décidé du  » zéro kabyle » sont responsables .

  6. Azul . Bonjour . Une question demeure toujours sans réponse depuis plus de 20 ans , qui sont les commanditaires et les criminels qui commettent ces incendies . ce n’est pas logique que des départs de feu partent en même temps de divers endroits et ça touche toute la Wilaya . je pense sans aucun doute que cette politique de la terre brûlée ne peut être que le projet de forces occultes qui agissent comme du temps de la colonisation. et , encore , en ces temps là , l’armée française faisait des incendies de forets dans le but de déloger les Fellagas comme on les surnommés à l’époque . il est temps que les Kabyles fassent L’Union absolue et se prennent en charge et adoptent un comportement plus dur vis à vis de toute personne qui n’est de la région . pour moi, il y a une grande main des services algériens qui sont derrière une telle politique .pourquoi, ailleurs , il n’ y a pas autant d’ incendies de forets , pourtant du côté de Blida , de Médéa , de Sétif et de bien d’autres coins du pays , des forets perte de vue existent , et on n’entend pas que des feux aussi énormes se sont déclarés . déjà , il faut que les Kabyles vivant sur place , ne vendent pas leurs terres . c’est l’ objectif visé en premier . pousser les habitants de la Kabylie à vendre leurs terres et partir s’installer ailleurs . Non , Non , il ne faut céder aucun cm2 de notre région . puis , il faut créer des groupes de vigilance populaire afin de surveiller toute activité suspecte dans les villages .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici