Université de Tizi Ouzou : mort d’un enseignant par coronavirus

1
Message de condoléances du Rectorat, Université Mouloud Mammeri
Message de condoléances du Rectorat, Université Mouloud Mammeri

TIZI OUZOU (TAMURT) – La communauté universitaire de Tizi Ouzou est en deuil et sous le choc. En effet, l’un des enseignants exerçant au sein de l’université Mouloud-Mammeri est décédé hier après avoir contracté le coronavirus.

C’est une triste nouvelle qui a terrassé le corps enseignant mais aussi les étudiants de l’université de Tizi Ouzou. Il s’agit du décès de l’enseignant Mohammed Brahimi, qui exerçait en qualité de « Maitre-assistant de classe A » à la faculté des Sciences économiques, commerciales et des Sciences de Gestions de l’université Mouloud-Mammeri. Le défunt était âgé de 51 ans. On ne sait pas, en revanche, s’il était atteint d’une ou de plusieurs maladies chroniques. Le black-out total en matière de communication concernant la pandémie de coronavirus, dans la wilaya de Tizi Ouzou, fait qu’il nous a été impossible d’obtenir une quelconque information supplémentaire et des détails au sujet des circonstances dans lesquelles le regretté avait contracté le coronavirus ni les conditions et les raisons des complications ayant engendré sa mort.

Une chose est sûre toutefois, la vigilance et la prévention devraient toujours être de mise car ce décès d’un professeur d’université, dont l’âge est loin de celui des personnes classées à risque, vient nous rappeler que nul n’est à l’abri d’un décès après contamination au coronavirus. Il faut rappeler que durant le mois de juillet écoulé, la wilaya de Tizi Ouzou a battu tous les records aussi bien en matière de nombre de patients ayant contracté la maladie du Covid-19 que de celui des morts par coronavirus. La commune de Tizi Ouzou est, de loin, la plus touchée, suivie de la commune de Draâ Ben Khedda.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici