Tizi Ouzou : Le militant Tayeb Larbi n’est plus

5
TAYEB LARBI
TAYEB LARBI

KABYLIE (TAMURT) – Le militant autonomiste Tayeb Larbi, frère du grand et célèbre chanteur Brahim Tayeb, est décédé ce samedi 8 août, après avoir lutté courageusement contre une grave maladie. Tayeb Larbi, bien que décédé, restera dans la mémoire de tous les militants kabyles qui ont voulu extirper la Kabylie à la malédiction à laquelle veut la condamner le pouvoir algérien depuis l’indépendance.

La nouvelle de la mort de Tayeb Larbi s’est répandue telle une trainée de poudre dans toute la Kabylie. Et les réactions, suite à son décès, ont fusé de partout. De nombreux militants et amis du regretté ont exprimé leur tristesse de voir cet homme exceptionnel quitter ce monde. Le militant et auteur Abdennour Abdesselam a souligné, en guise de réaction à ce décès : « C’est avec une grande et affligeante tristesse que nous venons d’apprendre à l’instant le décès de Tayeb Larbi universitaire, militant de la démocratie et pour l’autonomie de la Kabylie suite à une longue maladie. Larbi est le grand frère de notre idole artiste Brahim Tayeb à qui nous présentons nos tristes et sincères condoléance et l’assurons de notre profonde compassion ». Abdennour Abdesselam ajoute : « Avec mes amis Krimo dit Jimi et Ahmed Ait Bachir, nous tenons à lui rendre, même sur ces quelques lignes, un hommage appuyé pour son dévouement en tant que professionnel assidu dans la formation universitaire de ses étudiants à Tizi Ozou et son attachement à l’avènement du statut d’autonomie de la Kabylie pour lequel il a lutté courageusement et durant plusieurs années. Malgré une terrible et longue maladie, il est resté lucide et a continué son combat même immobilisé dans son lit.

Il nous est très difficile de devoir parler de lui au passé tellement il était un modèle d’engagement, un engagement rare et sans faille ». De son côté, le militant kabyle et professeur universitaire, Belkacem Boukhrouf a réagi en précisant : « Je viens d’apprendre, avec tristesse, le décès de Tayeb Larbi, militant souverainiste et enseignant universitaire à la retraite. Sa bonne humeur, sa franchise et sa jeunesse nous manqueront beaucoup ». Ahmed Ait Bachir a souligné, de son côté : « C’est avec tristesse et consternation que je viens d’apprendre le décès de notre ami Mohend Larvi Tayeb. Militant engagé désintéressé, avec sa perte, la Kabylie perd l’un de ses fils des plus dévoué. A toute sa famille, notamment son épouse et Brahim son frère, qu’ils trouvent ici toute ma compassion, ma solidarité et mes condoléances les plus attristées ». En outre, le militant Hamou Boumedine a souligné : « Je viens d’apprendre la triste nouvelle du décès de mon ami Mohand Larbi Tayeb. En ces douloureuses circonstances, je présente mes sincères condoléances à Brahim et à toute sa famille.

La Kabylie vient de perdre l’un de ses plus grands défenseurs, un militant qui s’est investi de manière dévouée et désintéressée dans son combat ». Le réalisateur et militant Hocine Redjala a réagi aussi à cette mort : « Un grand homme, un homme bon, Moh larvi l’universitaire qui a tout laissé ailleurs pour revenir aux piémonts de ses hautes collines de Kabylie, nous a quittés dans la dignité et le silence. Et, ajoute, Hocine Redjala, c’est triste de le voir partir avec cette amère idée que la Kabylie pour laquelle il se battait ne s’est pas encore relevée de ses marasmes. Digne et honorable, je ne t’oublierai jamais. Notre toute dernière conversation est une sorte de testament à notre peuple qui marche ».
La Rédaction Tamurt se joint à la liste de toutes ses personnalités et présente ses condoléances à la famille de Dda Tayeb.

Tarik Haddouche

5 COMMENTAIRES

  1. menaghas arwah di talwit, afud it wacultis. Je l’ai eu comme prof à ummto les années 90, c’était un vrai Kabyle, un grand homme qui nous a rendu fiers. Je me souviendrai toujours de toi mas Mohand Larvi.

  2. mes condoléances à sa famille à ce brave militant kabyle de la première ligne ,la perte d’une bibliothèque .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici