Ifri-Ouzellaguen : le congrès de la Soummam revisité mais…

1
Congrès de la Soummam
Congrès de la Soummam

KABYLIE (TAMURT) – A défaut de pouvoir réhabiliter les principes du Congrès de la Soummam, axés sur la primauté du civil sur le militaire, on assistera, encore cette année, à une commémoration de plus qui ressemblera sans doute à celle de l’année passée et à toutes celles qui ont précédé. Le 64ème anniversaire de la tenue du congrès de la Soummam sera commémoré aujourd’hui à Ifri-Ouzellaguen.

Des centaines de personnes feront le déplacement de nombreuses localités de la Kabylie afin de prendre part à une commémoration qui est devenue une tradition. Mais aussi l’objet de récupération politique de la part de pas mal de partis et de personnalités politiques qui se rendent dans la région d’Ifri-Ouzellaguen afin de revendiquer l’héritage du Congrès de la Soummam. Mais dans les faits, tout le monde sait qu’il n’en est rien. Que le congrès de la Soummam n’est plus qu’une date qu’on célèbre à l’instar de tant d’autres ? Quant à l’idéal principal contenu dans les résolutions de ce congrès, il est désormais devenu un vague souvenir qu’on évoque avec nostalgie mais aussi avec hypocrisie à chaque date commémorative.

Il faut préciser qu’à la même occasion, des hommages seront rendus au Colonel Amirouche et à Abane Ramdane. Pour ce qui est du Colonel Amirouche, une statue à son effigie sera inaugurée, aujourd’hui, près de son village natal Tassaft Ouguemoun. Des hommages seront rendus à Abane Ramdane notamment dans sa région natale Larbaa Nath Irathen et à Tizi Ouzou sur le lieu où sa statue est érigée à Oued Aissi, à 7 kilomètres à l’est du chef-lieu de wilaya.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. Encore une fois la naiveté se retrouvera côte à côte avec l’hypocrisie, les retrouvailles des gommeurs et les falsificateurs de l’histoire, l!!!es rusés sont à l’honneur pour gonfler les rangs de leurs partis quant au peuple est laissé à sa soif, dont sa maison n’est que désert et misère, ah!!!! ah!!! si un jour ces martyrs que vous commémorez , vous les vautours, vous parlerons et vous dicteront les quatres vérités de leur combats et de leurs sacrifices votre sang se coagulera et vos cravates vous étoufferont . sachez bien messieurs les porteurs de misères et de souffrances , le temps viendra ou chacun rendra ses comptes et l’histoire vous accablera et salira votre âme et esprit taché de sang des martyrs et de leurs familles délaissés à jamais. les commémorations ont toujours été le fond de commerce des récupérateurs politico-mafieux dans le but de remplir un plus leurs poches et briser toute force démocratique opposante, Messieurs les kabyles , la présence de ces vautours au congrés n’est qu’une manière parmi d’autres pour piétiner sur la mémoire de nos martyrs, que chacun doit dénoncer et crier fort , le jour J , non non à la figuration aux tueurs et traitres d’hier et amis et solpleureures d’aujourdh’ui , vive la jeunesse éveillée et avant gardiste

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici