Les Kabyles en colère contre Karim Tabbou

57
Karim Tabbou
Karim Tabbou

KABYLIE (TAMURT) – Karim Tabbou, ancien député du FFS (Front des Forces Socialistes), ancien Premier secrétaire du même parti, désigné « démocratiquement » par Hocine Ait Ahmed en personne, a-t-il commis une erreur monumentale et irréparable en prononçant un discours en langue arabe dans son village natal dans la région des Ouadhias ?

Tous les indices portent à croire que c’est vraiment le cas. En tout cas, depuis que cette « affaire » a éclaté, le nombre de messages publiés sur les réseaux sociaux où l’on s’en prend à Karim Tabou est tout simplement impressionnant. Paradoxalement, ceux qui prennent la peine de défendre le même Karim Tabbou sont très rares et ils se comptent sur les bouts des doigts.

Parmi les commentateurs ayant dénoncé la tenue du discours de Karim Tabou au cœur de la Kabylie en langue arabe, il y a celui qui rappelle qu’au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, Krim Belkacem avait prononcé un discours en langue Kabyle à toute la nation algérienne et… 58 ans plus tard, Karim Tabbou adresse un discours aux Kabyles et en Kabylie, en langue arabe. Une indignation unanime a succédé à ce dérapage grave de la part de Karim Tabbou qui a vêtu depuis quelques temps le costume de kabyle-islamiste au service des autres mais pas des siens.

Les personnes naïves qui ont tenté de prendre la défense de Karim Tabbou ont vite essuyé une avalanche de réactions virulentes et fermes car l’attitude de Karim Tabbou dans ce triste et regrettable épisode est tout simplement indéfendable.

Il faut rappeler qu’à chaque fois que Karim Tabou fait une apparition publique au milieu de groupe de citoyens qui le soutiennent, ces derniers se mettent systématiquement et à l’unisson à scander le même slogan : « Allah Ou Akbar, Karim Tabou ». A quoi rime tout ce cirque au moment où la Kabylie se bat pour s’affranchir de l’idéologie arabo-islamique ?

Tarik Haddouche

57 COMMENTAIRES

  1. Pour une fois je suis d’accord avec vous. Il sous-estime la langue de ses aïeux au lieu de la porter fièrement à la face du monde. tutlayt d-agerruj. yal yiwen ad ixdem lwajeb ines ɣef tutlayt neɣ mulac qrib ad temmet. Vraiment dommage, très déçu Karim.

  2. C’est une insulte pour le peuple kabyle leurs tenir un discour en arabe pres de leurs maison,ce tabou n’est qu’un harki nouvelle generation.

  3. Je suis kabyle et fière de parler l arabe je suis musulmane et fière de l être, personne m’a forcé d être musulmane, J’ai étudié et j’ai un cerveau et le tout puissant M’a guidé. Je n attends pas après un kabyle pour me dire ce que je dois faire, ni moi ni tous ceux que je connais. Ce n est pas tous les kabyles qui sont contre karim tabou, alors fouttez-nous la paix. Les traitres c est vous, l Algerie est unis.

    • Ton pseudo est exactement ce qui te convient ,oui tu peut etre fiere d’etre un harki au service de l’arabo islamisme et surtout n’oublie un verre d’urine de chameau chaque jours.

    • @Annesse
      Ils ont parfaitement compris que le kabyle est notre langue maternelle, c’est-à-dire la langue que la mère transmet à ses enfants dès leur plus jeune âge. C’est donc pour cette raison qu’ils ont entrepris d’arabiser et d’islamiser les femmes kabyles, pour qu’elles transmettent l’arabe à leurs enfants, qu’ils assimileront à leur tour comme si c’était leur langue maternelle. Quant au tout puissant que tu dis t’avoir guidé, tout le monde sait bien aujourd’hui que c’est avec « ça » que les arabisants vous ont téléguidé. Si les femmes kabyles se mettent à parler arabes à leurs enfants, c’est foutu.

    • Le comnle est que c’est vous et votre régime qui parlez au nom des Kabyles depuis 62 sans que vous aillez jamais été votés. En 2001 toute la Kabylie avait discuté puis voté une plateforme qui était claire: elle disait non à l’arabislamisme et non à l’Algérie de l’arabisation.

    • Moi je suis arabe et je suis fiers de mes frères kabyles qui ont su pendant des siècles se battrent pour garder leur langue et leur identités. Les autres Algériens ont été arabises islamises de force et n’ont pas eu le courage de se battre pour rester des amazighs.
      Quand je vois des Kabyles sarabisr ils resteront pour moi des traîtres et des vendus. Ils ne méritent de se prévaloir du mot kabyle car ce sont des serpieres sans dignité qui méritent tous de finir comme les harkis ou des serpieres comme ouyahyia

      • Bienvenu en république kabyle mon frère. Les arabes doivent comprendre que tout ce qu’on veut c’est être nous même. On est pas des racistes ,on n est pas contre les musulmans, ceux qui pratiquent leur religion en privé, entre eux-meme et dieu et laisse la gestion de la cité au « Démos ». Les choses de la cité se règle dans la cité par les gens de la cité. Et les choses de l’après-vie se règlent dans l’au-delà devant dieu. On n est pas raciste et on aime les arabes qui nous respectent en tant que peuple comme eux se considèrent comme peuple et qui ne nous impose pas la façon dont on doit vivre. Tout le reste n’est que de la propagande.

  4. Et vous prétendez être des « démocrates » ?! Où est le problème s il s est exprimé en langue arabe?! N est ce pas la langue que comprend tout le peuple algérien ? Et s il a utilisé le français, est ce qu il y aura les mêmes réactions ?! Quel malheur !!!

    • As tu vu toi un arabophone faire son discours en tamazight dans son village? Il n’ya que le harki de tabou qui fait son discour en arabe dans son village et cela metonne pas quil parle en arabe a la maison pour plaire a ces maitres.

    • L’arabe est la langue du peuple algérien et le Kabyle est la langue du peuple Kabyle. Il se trouve qu’il était bien devant des villageois Kabyles ; la moindre des politesse est de s’adresser à ces villageois dans leur langue. Si vous considérez que votre grand mère et votre mère sont des moins que rien à vos yeux au point de croire que la « démocratie » est d’utiliser chez elles, sur le seuil de leur porte, une langue qu’elles ignorent, ce n’est pas le cas de tous les Kabyles.

  5. En 2020 nous pouvons faire le constat suivant : une kabylie et son peuple dissolus dans une Algérie arabo-islamiste avec son état arabe, sa politique arabe, son administration arabe, des papiers en arabe, son très mauvais service d’état civil en arabe, des prénoms et des noms de famille obligatoirement en arabe, ses chaînes de télé en arabe, ses lois en arabe, son service de presse en arabe, son armée arabe, sa police arabe, ses écoles et universités arabe, des mosquées partout, et ses traîtres KDS qui se prennent pour des arabes. Si ça c’est pas une invasion c’est quoi alors ?
    S’il y a encore des kabyles dignes de ce nom, alors rêveillez-vous !! Quelle honte cette Algérie de merde ne m’inspire que du dégoût et du mépris.

  6. Karim TABOU est certes décrié par ses opposants et ses détracteurs tout comme le fut un certain Ouyaya avant lui. Seulement on doit à la vérité absolue de rappeler que des Tabou, des Ouyaya et consorts sont malheureusement devenus légion en Kabylie, d’où la nécessité de rectifier le titre de l’article en précisant que « certains Kabyles  » et pas  » tous les Kabyles » s’en prennent ou sont en colère contre Karim Tabou.
    La question à se poser est comment se fait-il qu’il a prononcé son speech en langue arabe sans qu’il ne soit inquiété le moins du monde, ni interpellé par l’assistance et encore moins de procéder à l’annulation de la mascarade à laquelle il s’est prêtée.
    Karim Tabou en bonne connaissance de cause ne s’est pas jeté dans la gueule du loup en allant faire son cinéma dans sa région natale en Kabylie, il savait en bon calculateur qu’il allait réussir son pari avec la complicité de ses proches, de ses amis, de ses alliés et de tous ceux qui lui ont prêté une oreille attentive. La Kabylie est juste divisée et c’est illusoire de croire en son unité.

    • Ça c’est le résultat de la politique d’arabisation du pouvoir central. On peut qu’ils ont superbement réussi leur coup. Arriver au point où tout le monde trouve normal qu’on s’exprime dans la langue de l’envahisseur,non pas comme un moyen de d’en libérer mais surtout un moyen efficace de s’assujetir encore plus, se vautrer encore plus dans la poussière et la bassesse. Il ne reste plus que la dernière étape pour le colonisateur pour porter le coup de grâce :arabiser les femmes et ainsi l’arabe sera inculqué aux bébés des le berceau. Regardez les chaouis, mzabs et autres… On doit se raissaisir si on ne veut pas disparaître dans les méandres du temps en silence et sans aucune pitié de qui que ce soit.

  7. Les kabyles ne sont pas devenus musulmans par choix individuel ou collectif, les kabyles ont été islamisés par décision de leurs envahisseurs arabes et ottomans qui ne leur ont jamais laissé le choix. Pour ceux qui s’en souviennent encore, le dieu des kabyles s’appelait « eurrbê » avant qu’il ne soit substité par un « allah » venu d’Arabie.
    Si le régime actuel illégitime et imposteur qui sévit depuis qu’il a confisqué le pouvoir en 1962, s’effondre, ce sont les islamistes du Rachad (frères musulmans) qui s’apprêteront à prendre sa place, et Karim Tabbou affiche déjà clairement son intention de collaborer avec eux.
    Soit les kabyles décident enfin de prendre leur destin en main, soit ils acceptent leur sort. Ce qui les attend après Tebboune, parce qu’il y aura évidemment un après Tebboune, c’est soit un nouveau Tebboune, soit un Tariq Ramadan. La peste ou le choléra, ou alors l’indépendance.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici