Said Chemakh aurait contracté le coronavirus

2
Dr Said Chemakh
Dr Said Chemakh

KABYLIE (TAMURT) – Après Salem Oussalas, Belaid Tagrawla et Hacène Halouane, c’est au tour de l’universitaire et militant de la cause berbère de longue date, Said Chemakh, de faire l’annonce d’être très probablement atteint de la maladie de la covid-19. Said Chemakh a annoncé lui-même cette nouvelle.

Pour l’instant, Said Chemakh, qui est l’un des piliers du département de langue et culture amazighe de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, parle de « soupçon de contamination par le virus corona ». Dans un message rendu public mercredi 2 septembre, Said Chemakh a souligné : « Aux membres de ma famille, aux amis, aux collègues, à mes connaissances, en général, ces derniers jours, j’ai passé quelques analyses relatives à la maladie causée par le COVID 19. Les analyses dites « Sérologie SARS-COV » ont donné des résultats assez différents : ceux du (SARS-(COV-2) sont de 0,00 par rapport à la norme (0,00 à 0,90). Mais ceux du (SARS-(COV-2) IgM sont de 1,70 par rapport à la norme qui est entre 0,00 à 0,90 ». Said Chemakh a expliqué que comme le résultat dépasse la limite de la norme fixée, il y a un soupçon de contamination au COVID 19.

L’universitaire et militant du Mouvement Culturel Berbère a précisé qu’il faudrait qu’on lui fasse d’autres prélèvements médicaux. Mais, ajoute-t-il, « je dois m’isoler de tout mon entourage ». « En attendant la réalisation des autres analyses, je dois me protéger et protéger ceux avec qui je vis. Je vais reprendre le confinement » ajoute Said Chemakh a indiqué que tous les rendez-vous professionnels prévus sont annulés, en attendant que le problème soit résolu. « Excusez-moi, dès maintenant, si je ne réponds pas aux messages et aux appels téléphoniques », a conclu Said Chemakh auquel l’équipe du journal « Tamurt » souhaite un prompt rétablissement.

Il faut rappeler que Salem Oussalas et Belaid Tagrawla se sont rétablis avoir contracté le coronavirus et ils ont quitté l’hôpital. Quant au romancier Hacène Halouane, il est toujours hospitalisé et mis en isolement le temps de recevoir les soins nécessaires. Il faut préciser enfin que, suite à l’annonce de la maladie de Said Chemakh, un élan de solidarité et de sympathie extraordinaire lui a été exprimé par des centaines de personnes, Said Chemakh étant très populaire et très estimé dans toute la Kabylie.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici