Agression de Ferhat Mehenni : indignation en Kabylie

22
Ferhat Mehenni
Ferhat Mehenni

KABYLIE (TAMURT) – C’est une réaction ferme, énergique et unanime qui a été enregistrée de la part de la communauté et des personnalités politiques et culturelles kabyles suite à la lâche agression dont a fait l’objet Ferhat Mehenni. Comme un seul homme, la réponse à cet acte barbare a été cinglante.

Ainsi, dans un communiqué rendu public par l’Union pour une République Kabyle (URK), ce mouvement a rappelé que Ferhat Mehenni, président du MAK-ANAVAD est un militant déterminé pour la souveraineté de la Kabylie : il vient d’être lâchement agressé à Paris. « Après avoir assassiné son fils Méziane à la fleur de l’âge, voilà maintenant que les ennemis de la Kabylie libre attentent à sa propre vie », ajoute le même mouvement. Le Haut Conseil à la Diaspora Kabyle de l’URK dénonce cette agression et témoigne sa grande sympathie et encouragement à Ferhat. « Cet attentat à l’intégrité physique d’un militant kabyle n’est certainement pas fortuit. En effet, suite aux appels à mort des indépendantistes par les islamistes, proférés par leur chef de file Naïma Salhi sans être inquiétée ou mieux condamnée par le pouvoir algérien, cette agression n’est pas tout à fait surprenante. De ce fait, nul militant qui lutte pacifiquement pour la liberté de la Kabylie ne peut se sentir en sécurité, même en Europe », est-il encore précisé avant de conclure : « L’URK demande aux autorités françaises d’appréhender l’auteur de cet attentat ignoble et de mettre en place une garde de protection rapprochée à Monsieur Ferhat Mehenni ».

Par ailleurs et dans le même sillage de nombreuses personnalités kabyles de différentes tendances se sont élevées énergiquement contre ce grave dérapage. Le militant du MCB et universitaire Said Chemakh souligne que « Ni la prison à plusieurs reprises, ni l’assassinat de son fils Ameziane, ni son exil forcé… n’ont eu raison de Ferhat Mehenni ».

Le militant du printemps berbère d’Avril 1980, Arezki Ait Larbi a aussi exprimé son indéfectible soutien à Ferhat en s’interrogeant : « que veulent les forces de l’ombre ? » tout en appelant à la lucidité et à la vigilance. De son côté, Djamel Zenati souligne que l’agression dont a été victime Ferhat Mehenni est un acte inadmissible : « je condamne avec force cet acte, mon soutien à Ferhat est total ».

Le militant du printemps berbère Arezki Abboute souligne pour sa part : « Que mon ami Ferhat Mhenni, lâchement agressé par des êtres malfaisants, trouve ici tout mon soutien et toute ma solidarité ! Ils ne passeront pas ». D’autres personnalités ont également dénoncé cet acte ignoble à l’instar d’Ahmed Ait Bachir, Hamou Boumedine, Mhand Amarouche, etc.

Tarik Haddouche

22 COMMENTAIRES

  1. Je condamne fermement cette agression lâche à l’égard de Mass Asalway Ferhat Mheni ,et j’offre mon soutien indéfectible dans tous les domaines à Mass Ferhat Mheni , aussi je demande que ces agresseurs soit arrêté et jugée par la court de justice compétente , longue vie pour Mass Ferhat Mheni , ( Eagle )

  2. Je souhaite un prompt rétablissement au fils de chahid et militant infatigable mass Ferhat Imazighen.
    Faudra passer à une étape cruciale :
    *déposer plainte à la CPI contre les assassins des chantres et libres-penseurs kabyles.
    *demander une enquête internationale pour la vérité sur les assassinats ignobles et en chaîne des 126 jeunes citoyens broyés par la machine de la haine dictatoriale en 2001.
    *Les kabyles ne sont pas une chaire à canon à la merci des humeurs changeantes des clans mafieux et des cartels pétroliers…

    Thanmirth.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici