Tirs groupés contre tamazight

15
Belkacem Zeghmati
Belkacem Zeghmati

TAMAZGHA (TAMURT) – Le ministre algérien de la Justice, Belkacem Zeghmati, vient de s’aligner sur Naima Salhi, Bengrina, et tant d’autres ennemis de la Kabylie et de l’amazighité en faisant des déclarations pour le moins étonnantes et décevantes. Il reste à savoir si ces déclarations sur l’Amazighité engagent tout le gouvernement algérien ou s’il s’agit d’un cas isolé.

Auquel cas, le ministre en question devrait être désavoué par ses responsables. Car le silence et l’absence de réaction seront interprétés inéluctablement comme une complicité avérée. En effet, tout le monde a été surpris et certains ont même été choqués en prenant connaissance de la déclaration faite hier au sujet de l’Amazighité par Belkacem Zeghmati. Ce dernier a affirmé que tamazight ne pourrait en aucun cas devenir une langue de sciences et de savoir ou de technologie. D’aucuns s’interrogent sur l’opportunité de tels propos quand on sait qu’une campagne anti-tamazight, inédite dans les annales, bat son plein actuellement à la veille de la tenue du référendum sur la nouvelle Constitution qui aura lieu le 1er novembre prochain et dans laquelle Tamazight se trouve citée dans l’article inhérent aux constantes ne pouvant désormais plus faire l’objet d’aucun changement constitutionnel.

La déclaration de Belkacem Zeghmati est faite au lendemain de celle d’un certain chef de parti et candidat à l’élection présidentielle de décembre 2019. Bengrina a affirmé que « Tamazight représente un résidu du règne de la bande des Bouteflika ». Des soi-disant hommes de culture sont allés même jusqu’à signer une pétition, cette semaine, afin que tamazight soit supprimée de la prochaine Constitution. Quand de tel actes et de telles déclarations sont faites par des anonymes ou des personnes qui ne représentent aucune institution, la chose peut certes paraitre grave mais sans aucune signification palpable et concrète. Mais quand elles proviennent d’un ministre de la République, de la Justice de surcroît, il y a de quoi se poser mille et une questions.

Tarik Haddouche

15 COMMENTAIRES

  1. Ils n’ont absolument rien à proposer aux differents peuples « d’algérie « comme projet viable ,à part de la mediocrité dans toute sa splendeur,pauvres d’eux !

  2. C’est scandaleux de la part d’un ministre de la justice de telles déclarations Mais au même temps ce n’est pas étonnant car comment a t’il été placé (non élu) à ce poste?
    Ce n’est sûrement pas par ses compétences, ces connaissances de la justice, sa formation ou son parcours. Il a été placé (non élu) à ce poste par son appartenance à la caste de la mafia politico- financière d’alger, La caste des voleurs, des assassins, des criminels, des arabo- musulmans qui font la honte de l’humanité.
    Il devrait plutôt s’occuper de récupérer les richesses de l’Algérie que ses semblables ont dilapidé depuis plus de 50 ans , et Ça continue encore de semer le trouble et la honte.
    TAMAZIGHTH est une civilisation millénaire qui a résisté à toutes les invasions et barbaries, TAMAZIGHTH est une culture de tolérance, de démocratie, d’amour, de résistance vis à vis des gueux du pouvoir d’Alger et sa caste de criminels qui ont prêté allégeance aux arabes du golfe; TAMAZIGHTH est une culture qui à résisté à toutes les invasions par le courage et l’honnêteté de sa descendance,
    Monsieur le (ministre) tant qu’il y’ aura qu’il y’ aura des gueux comme vous qui jacassent sans réfléchir Ça ne fera que renforcer le sentiment d’amour que l’on porte au fond de notre âme pour notre culture TAMAZIGHTH .
    Merci à tout ceux qui ont apporté leurs témoignages pour que la lumière triomphe contre l’obscurantisme arabo- musulman.

  3. Qu’est ce que ce mafieux a inventé depuis sa naissance? la seule science qu’il connait, c’est le vol, le dépouillement, le dé-troussage d’un peuple.
    Il n’est désigné ministre d’un gouvernement illégitime qui s’est imposé par la force et la fraude que parce qu’il fait partie de la mafia etqu’il a une mentalité de voyou.
    Un type inculte, dont on imagine qu’il n’a même pas le niveau d’éducation primaire qui insulte une région comme la Kabyle dont les enfants sont premiers dans tous les palmarès scolaires du primaire, jusqu’à la terminale ne demandent rien à cet imbécile.
    La différence c’est que les Kabyles n’ont pas besoin de ce chameau et de sa pseudo science de la fourberie et de la rapine, c’est pour ça qu’il revendiquent leur indépendance car il ne supportent plus d’être ramenés vers le bas par ce ces gueux, ces primates islamistes qui ont appris de l’islam que la coté sombre et mortifère, alors qu’eux sont terrifiés à l’idée que la Kabylie prennent son indépendance et les laisse végéter dans leur ignorance crasse car ils savent que sans la Kabylie déjà qu’ils ne sont pas grand chose ils seront rien du tout.

  4. Belkacem Zeghmati est un chenoui de Gouraya à côté de Tipaza. Toute sa famille parle berbère sauf lui et ses enfants qui sont arabisés depuis longtemps. Ce n’est pas un arabe. Les plus grands ennemis de Tamazight sont des amazighs.

  5. Les Kabyles ne doivent pas se mettre dans la position de celui qui demande l’aumône au pouvoir algérien en lui demandant de la considération pour Tamazight alors même que ce pouvoir crache sur notre langue par l’intermédiaire d’un de des ministres les plus importants. La seule posture digne est d’exiger du pouvoir algérien de revenir sur ces déclarations au lieu de se plaindre. La dignité est de menacer ce pouvoir. Les Kabyles doivent mettre en avant leur souhait d’indépendance pour voir le pouvoir se prosterner à leur pied. Dommage qu’il y ait assez de kabyles indignes qui préfèrent la voie du déshonneur en s’accrochent aux jupons de l’Algérie qui elle leur crache dessus.

  6. Pauvre ZIZI ( ministre de l’injustice !!! ) votre mission principale est de juger les corrupteurs et différentes mafias militaires et économiques qui ont ruinées le pays et pousser vos citoyens à l’exil et au suicide. Vous, ministre choisi par vos semblables, vous cherchez la facilité et le ridicule. s’aligner à un clan de charognards nourris par la haine et l’obscurantisme ne va pas redorer l’image du pays déja abimée et ridiculiser à l’international. sachez que le peuple algérien est devenu la risée des peuples du monde à cause de la gestion catastrophique de vos semblables. si la civid 19 a facilitée la nomination d’un président sans légitimité, les symptômes du virus sociétale du peuple est toujours présent, bientôt il aura une autre implosion sociale à laquelle vous attendrez même pas, le volcan n’est pas éteint, il est seulement endormi . s’attaquer à l’identité et à la culture d’un peuple pacifiste sera l’embrasement totale de tous les pays amazighs . Si vous aimez vous nourrir du sang, sachez que nous prêt pour le sacrifice ?

  7. PAS DU TOUT SURPRENANT, VENANT D’UN ANCIEN VASSALDU NAIN ET « MAGISTRAT DE SERVICE », QUI N’A PAS HÉSITÉ À JETER EN PRISON DES PROTESTATAIRES PACIFIQUES DONT DES FEMMES ET UN HÉRO DE LA RÉVOLUTION. POUR CETTE CATÉGORIE D’OPPORTUNISTES TAMAZIGHT C’EST LEUR CAUCHEMAR ! PAR CE QU’AVEC LES VALEURS DE CETTE CULTURE L’ALGERIEN QUITTERA DÉFINITIVEMENT L’OBSCURANTISME SEMÉ PAR LEURS MAÎTRES ORIENTAUX. LE NEO COLONIALISME ARABOISLAMIQUE VIT SES DERNIERS SOUBRESAUTS…

  8. Mr le sinistre de l’injustice En 14 siècle avec la langue arabe l’Algérien est resté au niveau de l’homme des cavernes . Qu’on nous laisse tranquilles avec notre culture et nous vous montrerons comment la Kabylie peut progresser en moins d’un siècle cent mille fois plus vite qu’avec un véhicule arabiscoté qui ne connait que la marche arrière !

  9. Revoilà de nouveau certains Kabytchous qui se considèrent les dépositaires exclusifs de l’identité et langue Tamazight, cet excès de zèle est décidément devenu une 2ème nature chez eux et cela dure depuis le début des années 1920. Cela remonte donc à un siècle lors de la création par leurs soins du parti de l’étoile nord Africaine à la tête duquel ils avaient eu « l’amabilité » de mettre à sa tête un certain Messali Hadj, pour dit-on, s’assurer l’adhésion du reste des algériens arabophones. A ce jour cela fait donc un siècle bien plein en passant par tous les événements chaotiques les uns les autres que ce cinéma des kabytchous perdure, un cinéma où ils ont joué tous les rôles possibles, inimaginables qui plus de premier plan tout en continuant à tourner en rond tels des aliénés dans un asile psychiatrique. Hier, aujourd’hui pareil, ils ont politiquement défendu avec acharnement l’Algérie aussi bien contre ses anciens que ses nouveaux occupants, s’en est suivi leurs plaidoiries et leur défense tout aussi acharnée de l’identité amazigh comme s’ils étaient investi de cette mission par tous les amazighs algériens qui eux ne s’en soucient pas outre mesure de cette question.
    Cette manie et cette perversion qui consiste à s’acoquiner avec son bourreau avant de s’en rendre compte tardivement de ses méfaits, d’en pleurnicher avant de retomber dans le même travers, cela s’apparente au mieux au syndrome de Stockholm et pire au masochisme.
    Quand les grands peuples agissent concrètement pour leur cause, les Kabytchous continuent à se plaindre, à faire de la poésie et à se tirer les cheveux exactement à la manière des arabes. Dis moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es.

  10. Ces « gens » qui insultent et dénigrent tamazight, au fait, ne visent que les kabyles. Ceci est un bon signe que les kabyles sont sur bonne voie. Quant au « ministre » Zeghmati, il ne représente que le système raciste algérien. Bof faut pas faire tout un plat. C’est à nous, enfants de la langue kabyle, de décider de quoi faire de notre adorable langue millénaire.

  11. Arrêtez par pitié de nommer ce sinistre personnage
    Ministre de la justice.
    il convient de le nommer Ministre de l’injustice.
    est encore ministre c’est déjà une insulte.

  12. L’arabe n’a rien produit outre le plagiat des oeuvres grècques et indiennes. C’est le produit du « laisser-faire de Ait Ahmed et Saadi. Ces corbeaux se sentent patrons de l’Algeristan.
    Il y a maintenant la clareté des camps. Ceux qui doutaient ou croyaient en un paradis partagé avec ces charognards doivent enfin comprendre qu’il n y a pas d’Etat neutre. Mr le ministre de la justice des arabes, voilà la déclaration de Mehri, ex secrétaire du FLN et arabiseur de renom: » C’est De Gaulle qui nous a imposé l’arabisation ».

    La question est simple : nous ne voulons pas d’arabe vous ne voulez pas Thamazight, ce qui nous enchante, car l’identité c’est un tout, donc l’islam n’est ni la source juridique en Kabylie ni ressource ethique.

  13. Un sinistre arabe ( sa gueule peut le confirmer) de la justice, descendant de colons ou d’esclaves arabes, qui se permet de discerner le label de non scientifique a la langue Amazigh. Franchement nos politiciens Kabyles devraient appeler a son limogeage immediat. C’est un peuple qui fait de sa langue une langue scientifique et non la langue qui fait du peuple qui la parle des scientifiques. Ce raciste ignorant et specialiste de l’injustice en Algerie, devrait entendre cela , cela lui feras bouger ses meninges de l’homme des cavernes. les Arabes , malgres les trillions de petrodollars qu’ils ont bouffes, sont incapables d’ecrire un papier scientifique. Nous les Kabyles et autres Amazigh, nous les ecrivons dans des langues etrangeres avant que l’on ne le fasse en Tamazight si seulement ces tartuffes nous foutaient la paix.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici