Le film « L’opium et le bâton » en kabyle

5
L'Opium et le Bâton
L'Opium et le Bâton

KABYLIE (TAMURT) – Le public amazighophone pourrait désormais voir le film « L’opium et le bâton », adapté du roman éponyme de Mouloud Mammeri, en langue kabyle à partir du mois de décembre prochain. Le film a été enfin doublé par Samir Ait-Belkacem.

Il a fallu de longues années de travail au spécialiste en doublage de films vers le kabyle, Samir Ait-Belkacem pour arriver à mener à terme un tel projet. L’avant-première de la version kabyle de « L’opium et le bâton », réalisé par Ahmed Rachedi est programmé pour le mois de décembre prochain et la projection aura lieu dans le cadre de la commémoration du décès de l’écrivain et chercheur en linguistique et culture berbères Mouloud Mammeri.

La première projection de ce film en kabyle se déroulera à la maison de la culture qui porte le nom de cet auteur qui a sacrifié sa carrière de romancier au profit des recherches sur l’amazighité sous toutes ses formes. La date exacte de la première projection est le 28 décembre 2020. Il faut rappeler que ce travail du doublage du film « L’opium et le bâton » en kabyle a été lancé en 2017 et il a fallu plus de trois ans et demi pour l’achever.

Samir Ait-Belkacem, pour rappel, a déjà fait ses preuves dans le domaine du doublage des dessins animés et des films pour enfants. Ses travaux de doublages ont eu un énorme succès lors de leurs sortis. C’est sans doute cette réussite qui l’a poussé et encouragé à décider de traduire ce grand film adapté d’un grand roman écrit par un auteur exceptionnel.

Tarik Haddouche

5 COMMENTAIRES

  1. Cette information eu ete dite par feu Mammeri dans les années 80. Le prenom Amirouche qui rappelle dans ke filme le colonel Amirouche a ete remplacé par un prenom arabe. Le prenom Akli qui est un prenom kabyle a ete remplacé par un prenom arabe. etc,…

  2. Est ce que les noms des acteurs ont été remis à l’endroit. Nous savons d’après le témoignage de Da Lmulud que les prénoms que Da Lmulud avait donné à ses personnages ont été chargés pour être arabisés. Ainsi Mohand devient mohamed, ouvhavane, devient cha3bane et ainsi de suite.

  3. L’algeristan fait tout et son contraire pour séduire, mais tout sert le régime criminel qui reste soudé. J’ai lu un discours sur Saint Augustin et les berbères dans une conference, une correspondance de bouteflika. C’est dire l’hypocrisie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici