La gouvernance de la Kabylie, défis et perspectives

9
The specificity of governance in Kabylie Challenge and perspectives
The specificity of governance in Kabylie Challenge and perspectives

USA (TAMURT) – Un débat, en direct, sur la chaîne Pressenza IDA (agence de presse internationale), aura lieu le 22 octobre à 14h 00 (USA), 20 h 00 (Kabylie). Les thèmes qui seront abordés s’articuleront autour des défis et perspectives du peuple kabyle en marche vers sa liberté. Il sera question de politique, d’économie, d’éducation, de laïcité, d’histoire de la Kabylie et des conséquences néfastes de l’islamisme et du régime algérien sur l’existence du peuple kabyle. Rachid Ait Ali Oukaci, militant kabyle et Lyazid Abid, porte-parole de l’URK, seront les invités du militant des droits de l’homme, Rabah Arkam, pour une bonne heure d’échange et de débat devant un public anglophone.

La Kabylie est située en Afrique du Nord, entre mer et montagne. Elle est connue pour ses richesses naturelles, eaux, chênes, ses cèdres et ses oliviers… La Kabylie est composée avant tout d’hommes et de femmes qui ont nourri son identité à travers les générations. Sa jeunesse, vitale, ouverte au monde et curieuse fait d’elle le joyau du continent africain.
Les Kabyles ont toujours vigoureusement résisté aux nombreuses colonisations : romaine, byzantine, espagnole, arabe, française et algérienne actuellement.

Depuis 1962, la Kabylie a été induite en erreur par la pseudo-souveraineté algérienne. Dès lors, elle est devenue le foyer principal de la revendication amazighe de toute l’Afrique du Nord. Ses références ne sont ni orientales ni occidentales. Elle les tient de sa propre sociologie et histoire en se référant à un système de valeurs ancestrales (code d’honneur), à travers l’écriture, la poésie, la chanson et son dynamisme. Malheureusement, le régime algérien tente de la soumettre à l’islamisme et à l’arabisme par son école, ses mosquées et par la répression de ses forces de sécurité.

Aujourd’hui, le peuple kabyle est conscient que le développement économique de la Kabylie est à sa portée, à condition qu’elle se renoue avec elle-même, avec sa spécificité ethnolinguistique, et sa propre gouvernance de manière souveraine. Avec ses richesses naturelles et son potentiel industriel et économique, elle peut assurer son propre développement et contribuer de manière décisive au développement d’autres peuples d’Algérie en les réconciliant avec eux-mêmes avant d’entrer pleinement dans le progrès et la modernité.

Tamurt.info

9 COMMENTAIRES

  1. l’Algérie c’est la Kabylie, l’histoire leur est témoin, je ne vois pas pourquoi la région Kabyle ne fait pas partie intégrante de la nation algérienne. Les Kabyles découlent de source de l’Algérie, ils ne peuvent s’en détaché c’est leur pays c’est leur chez soi, c’est leur droit de sol légitime.

    • A y Amokrane Je comprends ton rêve chimérique et bisounours d’une Algérie plurielle qui ne fait pas de différence entre tous ses enfants mais sans vouloir jouer les Cassandre , la réalité est aux antipodes de cela . Mieux vaut un petit chez soi (la Kabylie) où l’on respecte ta culture qu’un grand chez les autres ( Algérie) où tu passes pour un mineur à vie , sans autres droit que de pratiquer la langue et la religion uniques de l’envahisseur avec une dictature en prime . Evidemment si on ne pense qu’à sa panse tout est acceptable mais tout prisonnier te le dira , rien ne vaut la liberté et l’indépendance !

      • La Kabylie c’est une partie de l’Algérie, nom d’ailleurs donné par les français colonialistes lorsque ils sont passé aux Bâbord et la chaîne des montagne du Djurjura, vous faites parties des confédératios Amazighes de l’Algérie, nom aussi donné à ce territoire du nord de l’Afrique par les français encore eux. Le même ennemi pour tous Loumis, nous sommes tous cousins , depuis les Traras jusqu’à aux monts de Tébessa,…

  2. Pouvez vous nous donner plus d’info ou trouver cette chaine sur quelle grille ?
    J’ai cherche en vain cette chaîne Pressenza IDA mais je ne l’as trouve nulle part.

    • Aussi je trouve le titre en anglais directement traduit du francais mais cela n’as pas de sense. Il autait pu mettre come titre  » The Mode of governorship in Kabylie: a case study « 

  3. Acter unilatéralement l’indépendance de la Kabylie avec effet immédiat, et même effet rétroactif s’il le faut. Tout le reste c’est que du blabla de salon.
    La lutte pacifique façon Dalaï-lama a ses limites et ne mènera à rien. La carte d’identité kabyle et le passeport kabyle c’est très bien, mais si les kabyles ne passent pas à une étape plus concrète du processus d’indépendance déjà enclenché, ce sera interprété comme un coup de bleuf. La liberté il faut l’arracher. L’indépendance ne viendra pas seule.

    • Pour proclamer l’indépendance, il faut être suivi, soutenu et reconnu par d’autres pays or aucun pays au monde, je dis bien aucun pays au monde ne va reconnaître l’indépendance d’une région dont les habitants n’en veulent pas et dont les seules personnes qui la souhaitent sont des français d’origines kabylie, un peut de sérieux, les kabylies dans leurs écrasante majorité se sentent algeriens, si ce n’était pas le cas la kabylie serait chaque jours que dieu fait en ébullition, manifestations, désobéissance citoyenne, refus de payer les impôts or il n’en est rien, la carte d’identité et le passeport kabyle n’ont étaient reconnue par aucun pays ce ne sont que des papiers sans aucunes valeurs, et si tu décide de quitter ton confort en France pour venir en Algérie arracher l’indépendance, ils t’arracheront le cœur avant d’avoir mis un pied or de l’avion, la kabylie est algérienne et ces habitants sont Algériens, tes petites crises sur internet n’y changeront rien.

  4. Débattre, échanger des points de vue et des faits historiques, argumenter, faire connaître et reconnaître, convaincre, partager, c’est déjà commencer à exister.
    L’indépendance de la Kabylie est proche, le processus est enclenché, la liberté est en marche. La libération du peuple autochtone kabyle, enfin !
    Le futur ne s’éclaircira qu’à la condition de se libérer des chaînes de l’imposteur arabo-islamiste, et de sa pseudo-religion, véritable instrument d’aliénation mental, de soumission, de domination et de conquête.
    Vive l’indépendance de la Kabylie, et vive la liberté.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici