Akbou : grand sit-in des indépendantistes kabyles

2
Rassemblement du MAK à Akbou
Rassemblement du MAK à Akbou

KABYLIE (TAMURT) – Un nombre important de militants des mouvements indépendantistes kabyles ont pris part à un rassemblement de protestation qui a eu lieu lundi 5 octobre devant le tribunal d’Akbou afin de dénoncer l’arrestation de militants du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK).

Les manifestants se sont donc rassemblés en grands nombres en face du tribunal de la ville d’Akbou, l’une des plus grandes localités de la Kabylie. Un dispositif répressif impressionnant était érigé devant le tribunal en question dans le but d’intimider les militants indépendantistes mais ces derniers, avec un curage exceptionnel et exemplaire, ont défié la peur. Comme il fallait s’y attendre, les forces de répression n’ont pas tardé à passer à l’action en interpellant plusieurs militants indépendantistes avant de les libérer quelques heures plus tard. Les militants indépendantistes kabyles continuent d’être victimes d’une persécution permanente de la part du pouvoir algérien et de ses agents et autres relais.

Le pouvoir interdit toute les activités qu’initient les indépendantistes kabyles en dépit du fait que ces derniers n’ont jamais eu recours à la violence et tous leurs actes sont empreint d’un pacifisme exemplaire. Par contre, le pouvoir se montre extrêmement passif avec tous ceux qui n’hésitent pas à insulter les kabyles, la Kabylie et tous ses symboles et l’exemple le plus édifiant est celui de la députée de la honte Naima Salhi.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. Soyez plus objectif, tout est un tout, tous cela c’est le problème de toute l’Algérie en entier, y-compris la Kabylie ,de la révolution « Hirak » populaire, tout est en effervescence pour le bien de tous. On espère le meilleur des avenirs pour la jeunesse algérienne, y-compris la population jeune de la Kabylie. Une Algérie forte avec un peuple fier, et avant-gardiste. Tanmirt.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici