Large solidarité avec le député Mohcine Bellabas

6
Mohcine Belabbas, président du RCD
Mohcine Belabbas, président du RCD

TAMAZGHA (TAMURT) – la décision de la levée de l’immunité parlementaire au député Mohcine Bellabas, également président du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), a suscité un large élan de solidarité en faveur du concerné.

En effet, le président du RCD et député à l’Assemblée Populaire nationale (APN) a perdu hier son immunité parlementaire suite à la demande formulée par le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati. Les raisons de cette demande auraient trait au décès d’un ouvrier marocain qui travaillait sur le chantier d’une villa en construction appartenant à Mohcine Bellabas. Pour l’instant, les détails de cette affaire restent encore très vagues et certains n’hésitent d’ailleurs pas à parler d’affaire « politique » comme c’est le cas des militants qui ont exprimé leur soutien au député et président du RCD. Pour revenir à la levée de l’immunité parlementaire, ce sont donc les collègues de Mohcine Bellabas à l’APN qui l’ont validée suite à un vote à bulletin secret.

Deux cent quarante-deux députés ont voté en faveur de la levée de cette immunité alors que 40 s’y sont opposée et 19 se sont abstenus. Dans un communiqué rendu public hier, la Laddh (Ligue algérienne de Défense des Droits de l’Homme) à travers son vice-président, Said Salhi, a souligné « Visiblement attaqué pour ses positions politiques, aujourd’hui, les députés de la majorité à l’assemblée nationale populaire APN, viennent de lever l’immunité parlementaire au député, Mohcine Bellabas, également président du RCD. En attendant la suite notamment devant la justice, la LADDH, tout en exprimant sa solidarité entière avec le président du RCD et l’ensemble de ses militants, dénonce ces attaques qui ciblent les militants de l’opposition. Ces dernières qui interviennent sur fond de campagne de restrictions généralisées des libertés, ne fera qu’envenimer plus le climat, déjà délétère, attiser et prolonger la crise, du coup, compromettre la solution, qui ne peut qu’être démocratique et en phase avec les attentes ». De son côté, l’ancien militant de la cause berbère Said Doumane a réagi également pour soutenir Mohcine Bellabas : « La Laddh ajoute : « La répression, toujours la répression ! C’est l’ADN du pouvoir en place depuis l’indépendance. La levée de l’immunité parlementaire du président du RCD, qui s’ajoute à une série d’arrestations et de condamnations de militants politiques et de journalistes n’est qu’un épisode de plus dans le démantèlement des quelques acquis démocratiques engrangés grâce aux luttes menées de 1980 à 2020 ».

Said Doumane estime qu’ « il faut s’attendre à d’autres mesures coercitives à partir du 1er novembre prochain, date à partir de laquelle le nouveau régime compte se redéployer avec de nouveaux instruments politico-juridiques et policiers et ce, après fait semblant, contraint par l’insurrection populaire de février 2019, de sacrifier un petit pan de son système. Que l’on ne s’y trompe pas : la mise au rebut de quelques reliques, caciques et oligarques de ce système, a pour objectif de le maintenir en l’état après une opération de ravalement. C’est la stratégie du chacal : sacrifier une patte pour sortir du piège où il est pris ! ».

Idir Tirourda

6 COMMENTAIRES

  1. Voilà ce qui arrive à un Kabyle qui accepte de siéger au parlement Algérien en s’exprimant en arabe , châtié s’il vous plaît. A ya Kvayli Il ne faut jamais donner l’occasion à ces renégats de nous dominer . Le régime n’a plus besoin des services d’un Bellabas qui s’est retourné contre son ancien maître avec le Hirak d’où le châtiment . Le RCD , a trahi les objectifs culturels de son peuple pour obtenir des sièges mais éjectables au parlement . Les Kabyles ont perdu leur confiance envers ce parti qui les a trahi . Mais un Kabyle ne souhaite jamais pour autant du mal à son compatriote , espérons donc qu’il s’en sorte mais que cela lui serve de leçon comme tous à ces KDS qui feraient bien de méditer la moralité suivante , Un Kabyle n’a rien à gagner à fricoter avec l’ennemi héréditaire !
    Vive l’indépendance !

  2. Si tu veux savoir pourquoi tu es un con je te dirais que c’est parce que tu es Kabyle. Depuis 01 siècle que ces Kabytchous s’agitent pour l’Algéristan et depuis tout ce temps là qu’il ne cessent de creuser leur propres tombes. Même le pire des masochistes ne peut pas tomber si bas. Quant à ce pseudo Berzidan d’un pseudo parti boulitique qui en réalité n’est qu’un imposteur parmi tant d’autres qui vit gratis au crochet de l’état, vivement qu’il aille crécher derrière les barreaux.

  3. Le combat pour une Algérie démocratique est une non-assistance à une langue, une culture, une civilisation en danger : Quels sont les dividendes du combat identitaire dans sa fausse conception algérienne? Force est de reconnaître l’arabisation et l’islamisation à outrance de la Kabylie. Les Kabyles, jeunes et vieux, hommes et femmes, ne sont plus en mesure de formuler deux petites phrases en kabyle sans utiliser des mots en français et/ou en arabe. Nos femmes portent l’abominable hidjab et parlent de liberté… La liste ne serait que trop longue et le RCD, qui fut notre espoir, n’est plus qu’une caricature ou l’ombre de lui-même. Il a opté pour la compromission en s’alliant à nos pires ennemis d’hier, d’aujourd’hui et de demain, que sont les islamistes de tous bords! Mohcene Belabbas a même proposé d’abolir toute référence à l’amazighité de la constitution pour parachever un projet de société démocratique avec les islamistes, pour qui la démocratie n’est qu’un moyen pour arriver au pouvoir et l’interdire ensuite… Le RCD de Belabbas a toujours fermé les yeux sur le harcèlement et l’incarceration des militants du MAK mais a toujours défendu tous les ennemis de la Kabylie…
    Voilà pourquoi je ne soutiens plus le RCD et encore moins son chef actuel qui s’est trompé de combat, d’ennemi et même de société !
    Vive le MAK ! Vive la Kabylie libre et indépendante !

  4. Il n’ y a pas un mot de la part de ces solidarisés pour l’ouvrier mort sur le chantier… La vie d’un ouvrier ne compte visiblement pas chez ces « humanistes » et « démocrates » !

    Un député ne doit pas être au dessus des lois. Comme tout citoyen il doit rendre des comptes quand il y a mort d’homme.

    Si on lui avait enlevé son immunité pour le juger pour des motifs politiques, là il y aurait abus de pouvoir ou tout ce qu’on veut. Mais si l’objectif est de le juger pour la mort de ce malheureux ouvrier, c’est tout à fait normal.

  5. C’est le meme règime que le Rcd avait soutenu par le passé, le meme «  » »parlement » » » des quotas qui le juge. Morale, c’est le régime arabe islamique qui avance meme quand il semble reculer. Ceux qui crient au loup le font dans la meme visière arabislamique, aucun des personages n’a jamais dit non à l’arabisation- sans quoi il aurait été éjécté immédiatement de l’olympe. Dommage pour l’homme qui a en soi lisible la Kabylité humaine, double dommage parcequ’il participe à son autocensure.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici