Appel des Kabyles de Suéde au boycott du référendum du 1er Novembre sur la révision de la constitution algerienne!

0
La Suède
La Suède

STOCKHOLM (TAMURT) – L’Algerie a arraché son « indépendance » depuis près de soixante ans. Une indépendance entres guillemets car elle n’a pas servit les intérêts les plus nobles, tels identitaires, de ceux et celles qui se sont sacrifiés pour l’avoir.

Cette soit-disant indépendance fût détournée par le clan d’Oujda et continue de l’être et le pays est passé d’un colonialisme à d’autres. Ils ont pour noms Nasserisme, arabisme et islamisme. En effet, après le colonialisme européen dans le passé, on subit celui des pays du Golfe et du Moyen-Orient depuis… eh oui près de soixante ans. L’asservissement idéologique, culturel et intellectuel des dirigeants algériens à leurs maîtres rétrogrades des pays arabes en est la cause.

Pour preuve:

l’exécution de l’ordre émanant des Émirats d’interdir le drapeau Amazigh lors de manifestations algériennes (!), faisons fi de la soit-disante reconnaissance de Tamazight dans le soit-disant texte juridique fondamental de l’Algerie, en est la plus inébranlable démonstration.

L’Algérie est «indépendante » depuis près de soixante ans et a eu pas moins de quatre constitutions et de six révisions de celles-ci.

Toutes ont un dénominateur commun qui est l’effacement de l’identité kabyle et Amazigh dans tout le pays et leurs substitution par celles de l’arabité et de l’islamité.

Pis encore: aucun texte juridique algérien, fondamental ou pas, n’a protégé les martyrs kabyles du printemps Noir de 2001.

127 morts, 5000 blessés, dont des handicapés à vie, et sans les sacrifices de leurs aïeuls l’Algérie n’aurait probablement pas eu aucune prétendument constitution.

Cette Algerie a remercié la Kabylie, qui l’a liberée du colonialisme francais d’abord et qui lui a voulue la democratie authentique ensuite, par les assassinats et des efforts colossaux pour l’anéantissement et de sa culture et de son identité.

Depuis lors notre divorce avec et les dirigeants algeriens et tous les tenants de l’arabo-islamisme est désormais total et éternel.

C’est pour tout cela que nous appelons à un boycott total et général du référendum prochain de la révision constitutionnelle algérienne. Elle ne servira que ses instigateurs et les autres -pas les notres!

P/ Kabyles de Suède
Mazigh Kessai

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici