L’URK salue le courage de Nna Aldjia Matoub

0
Les indépendantistes de l'URK, à Taourirt Moussa, le jour de l'enterrement de Nna Aldjia Matoub
Les indépendantistes de l'URK, à Taourirt Moussa, le jour de l'enterrement de Nna Aldjia Matoub

KABYLIE (TAMURT) – Des dizaines, voire des centaines, de messages d’hommages à Na Aldjia Matoub, mère du rebelle Matoub Lounès ne cessent d’être rendus publics depuis sa disparition montrant ainsi à quel point le décès de Nna Aldjia constitue une grande perte pour la Kabylie car elle symbolisait et incarnait le courage de la femme kabyle.

Parmi les organisations ayant réagi au décès de Na Aldjia, il y a l’Union pour la République Kabyle (URK). L’URK, par la voix de son porte-parole, M. Lyazid Abid, a d’ailleurs qualifié Na Aldjia de mère courage. Car, s’il y a bien un qualificatif qui s’applique sur la mère du rebelle, c’est bel et bien celui de « courage » voire de témérité. Tout comme son fils d’ailleurs. Dans le communiqué rendu public par l’URK, il est rappelé d’emblée : « Nna Aldjia, mère de Matoub Lounès, vient de nous quitter. Âgée de 89 ans, elle était malade depuis plusieurs années ».

L’URK souligne en outre que, depuis le 25 juin 1998, elle n’a jamais cessé d’explorer toutes les pistes susceptibles de mettre des noms sur les assassins de son fils. Les militants indépendantistes kabyles de l’URK assurent Nna Aldjia de leur détermination à continuer de chercher la vérité sur l’assassinat de son fils, de lutter contre l’impunité que l’Algérie coloniale tente d’imposer et de punir les commanditaires de cet assassinat. « Nna Aldjia, la Kabylie se souviendra de ta combativité et de ta soif de vérité et de justice. Personne ne nous écartera de ce chemin vers la vérité, la justice et la liberté », conclut le communiqué de l’URK en présentant ses condoléances à toute la famille Matoub.

Idir Tirourda

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici