Taourirt Moussa : les indépendantistes en force

1
Nna Aldjia Matoub
Nna Aldjia Matoub

KABYLIE (TAMURT) – Nna Aldjia, mère de Matoub Lounès, a été finalement enterrée dimanche au lieu de lundi pour des raisons de sécurité sanitaire. Un vibrant hommage lui a été rendu par les indépendantistes kabyles.

En effet, les militants de l’ndépendance de la Kabylie était majoritaire à Taourirt Moussa dimanche dernier. Ils étaient des centaines à être venus de partout en Kabylie pour dire adieu à la mère du rebelle, décédée jeudi dernier à Paris après une longue maladie ajoutée à la maladie de covid-19. En effet, lors de sa dernière hospitalisation à Paris, Nna Aldjia Matoub a contracté le coronavirus. Ce qui lui a provoquée des complications ayant malheureusement conduit à sa mort. L’information de la contamination de la regrettée Nna Aldjia a été confirmée officiellement par un responsable de la fondation Matoub-Lounès.

D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle l’enterrement de Nna Aldjia a eu lieu dimanche dernier au lieu de lundi. Nna Aldjia a été enterrée au village Taourirt Moussa sur place après son arrivée, à la tombée de la nuit. Les militants indépendantistes ont brandi les drapeaux de la Kabylie et des slogans en faveur de l’indépendance kabyle. Ils ont aussi fait le serment à Nna Aldjia de continuer le combat pour connaitre la vérité sur l’assassinat du rebelle.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. L’indépendantisme croit proportionnellement au déni identitaire et le soutient des partis « Kabyles » qui ont le role d’adoucisseurs de l’arabisation. Ce qui importe au régime est sa feuille de route d’une assimilation faite d’une école médiocre et des mosquées par dentaines de milliers, financées bon an mal an puis qu’elles offrent le resultat politique celui d’arabiser la Kabylie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici