URK : Fidélité pour la Kabylie et continuité dans l’efficacité

1
Kader DAHDAH, Secrétaire Général de l'URK
Kader DAHDAH, Secrétaire Général de l'URK

KABYLIE (TAMURT) – Dans un communiqué parvenu à notre Redaction, l’Union pour la République Kabyle (URK), qui vient de subir une tentative de déstabilisation, vient de reunir son Sécretariat pour elir un nouveau Secrétaire Général. Des questions relatives au deployement sur le terrain, pour dupliquer la cause indépendantiste kabyle, ont été aussi évoquées, lors de cette rencontre. Ci-après, le communiqué dans son integralité.

Conformément aux dispositions de l’article 7 alinéa 2 des statuts de l’URK qui stipule que « le Secrétaire Général est élu par ses paires pour une durée d’une année renouvelable une seule fois », les membres du Secrétariat se sont réunis hier, 16/11/2020, pour élire un nou-veau Secrétaire Général. Kader Dahdah a été élu pour succéder à Hocine Azem dont le man-dat est arrivé à terme (du 16/11/2019 au 16/11/20). Kader Dahdah est un militant kabyle connu. Son engagement permanent pour la liberté de la Kabylie sur le terrain et dans la dias-pora ne date pas d’aujourd’hui.
La dernière tentative de déstabilisation de l’URK a été évoquée. Les membres du Secrétariat en poste ont tous exprimé le souhait d’opter, pour des raisons d’efficacité dans l’action, à un Secrétariat resserré. Ci-après la liste du nouveau Secrétariat de l’URK
Secrétaire Général : Kader Dahdah
Chargé à l’organique : Moh Said Belkacemi
Secrétaire aux relations exterieures : Aksil Amari
Secrétaire à la promotion de la culture kabyle : Murad Itri
Porte-parole : Lyazid Abid

A l’issue de la réunion, un plan d’action a été adopté. L’URK salue l’extraordinaire effort des villages kabyles face à la pandémie du Covid-19 et opte pour une approche de proximité plus étroite avec les villageois afin de soulager les nécessiteux. La dictature algérienne en Kabylie a été évoquée et les présents ont tous salué la bravoure des militants indépendan-tistes face à l’appareil répressif colonial algérien.

L’URK rend un vibrant hommage à notre frère du Maroc, Mahdjoubi Aherdane qui vient de nous quitter après un siècle de combat consaré au combat pour l’amazighité de l’Afrique du Nord. Sa personnalité emblématique et la dimension qu’il a inculquées au combat amazigh, sont d’ores et déjà intégrées dans la mémoire collective nord-africaine. Pour l’URK c’est un exemple à enseigner dans les écoles à tous les enfants de Tamazgha.

Lyazid Abid, Porte-parole de l’URK

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici