Kabylie : un chrétien condamné à la prison ferme

11
Croix et Bible
Croix et Bible

Bgayet (TAMURT) – Un jeune citoyen kabyle de confession chrétienne, âgé de 25 ans, a été condamné cette semaine dans à Bgayet, en Kabylie, à six mois de prison ferme assortis de 100 000 DA (10 millions de centimes) d’amende.

Cette condamnation a eu lieu dans l’indifférence totale et générale. Ce qui reflète l’étendue du climat de terreur qui règne désormais dans le pays. La victime de cette condamnation s’appelle Abdelghani Mammeri. Ce dernier est un kabyle de confession chrétienne. Il a comparu devant le tribunal de la ville d’Amizour qui a prononcé contre lui la peine citée plus haut. Selon le militant et journaliste engagé Kader Sadji, le citoyen en question a été condamné pour son appartenance religieuse. Kader Sadji est d’ailleurs l’un des rares militants à avoir eu le courage de dénoncer la persécution dont a été victime ce citoyen de confession chrétienne. « Le scandale de cette condamnation n’a suscité aucune réaction digne de celle qu’on devrait avoir. Même les défenseurs de la liberté de conscience et de religion ont gardé bouche cousue. Le PAD (Pacte de l’Alternative Démocratique) qui a inscrit ce principe dans ses tablettes ne l’a fait que par hypocrisie finalement. NIDA-22 (initiative inépendante pour une concertation nationale autonome intra-hirak) se soucie plus d’intégrer des intégristes dans son mouvement que de se battre pour la liberté de pensée et de religion.

La réalité du terrain a montré que les partis prétendument démocrates (RCD, FFS, UDS…) sont aussi conservateurs et rétrogrades que les islamistes surtout sur les questions liées à la liberté de la femme et aux libertés religieuses », dénonce le journaliste et militant Kader Sadji. Pour ce dernier, laisser un jeune chrétien de 25 ans seul face à l’inquisition judiciaire et religieuse, c’est faire d’une incroyable insouciance. « Alors que des dizaines d’avocats se bousculent à défendre un seul détenu d’opinion, le pauvre Ghanou s’est retrouvé quant à lui avec un seul avocat qui, au lieu de l’aider à défendre dignement ses opinions religieuses, lui conseilla de se renier et de se convertir à la religion musulmane. Autrement, il écoperait d’une peine de prison ferme », dénonce encore Kader Sadji. Ce dernier révèle que Abdelghani Mammeri a été une impitoyable machine de guerre. « On ne lui a pas laissé la possibilité de se défendre, même devant le juge. Son avocat s’est chargé de dire qu’il a… abjuré sa religion. Cela s’est passé à Amizour, sur la terre de Kabylie, qu’on veut présenter faussement comme une terre des libertés religieuses, politiques… », explique, en outre, Kader Sadji en s’interrogeant : « Où sont les défenseurs des libertés, des droits humains ? ». Faut-il rappeler que toute personne qui ne se déclare pas musulmane, en Algérie, est exposée aux pires des persécutions, non seulement de la part du pouvoir algérien comme c’est le cas de Abdelghani, mais aussi de la part d’une partie des citoyens qui font preuve d’une absence totale d’acceptation de toute autre conviction religieuse ou athée.

Pourtant, les non-musulmans existent bel et bien mais ils doivent très souvent cacher leur conviction et ne pas l’afficher même en cadre restreint. Car le faire les exposerait à un lynchage systématique. Seuls quelques intellectuels et artistes ont osé et osent afficher publiquement qu’ils ne sont pas musulmans à l’instar de Kateb Yacine, Matoub Lounès, Rachid Boudjedra, Salim Bachi, etc.

Tarik Haddouche

11 COMMENTAIRES

  1. Voici ce que jésus disait:
    Heureux serez-vous lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

  2. La jeunesse Kabyle a été travaillée par l’arabisation qui est, comme chacun la constaté, le vecteur principal du salafisme et du fondamentalisme. Si on veut lutter contre le fléau de l’intégrisme en Kabylie nous ne pouvons désormais le faire qu’en combattant énergiquement l’arabisation avec les moyens de conscientisation de la population et surtout des jeunes.

    Quant aux pseudo associations dites humanitaires et de défense des droits, on sait leur opportunisme et leur manque de sincérité. Les partis algérianistes kabyles sont également dans cette position avec en ligne de mire une possible rente de député de l’ordre de 40 millions par mois. Voilà à quoi sont réduits les partis algérianistes kabyles.

  3. Un autre acte d’un regime de fous dignes des ayatollahs iraniens. Pendantt que les autres peuples et pays avancent a grand pas vers la modernite, les sciences et accomplissent des avancement notables dans tous les domaines scientifiques et culturels, l’Algerie vit encorte au Moyen age , raclant les quelques derniers dollars generes par les quelques goutes de petrole qui jaillissent encore du ventre netre de cette terre maudite depuis la nuit des temps; maudaite car les Imazighen ont laisses leurs terres et territoires ancestraux aux commandes de pirates , janissaires et membres des legions etrangeres francaise et arabe. Pendant que les malfrats du regime se remplissent leurs poches et accumulent l’argent voles en Europe, leurs sbires surveillent les egens pour voir quel Dieu on celebre ! Quelle incroyable ironie… Meme leurs chef Teboune remercie le dieu des Arabes pour l’avoir fait soigner chez les Koufars.

  4. Les chrétiens sont persécutés en kabylie et leurs églises fermées. Islam religion d’état. Et pendant ce temps là, les islamistes obtiennent des permis de construire pour leurs mosquées en France avec une facilité déconcertante, et l’état algérien nous envoie ses bataillons d’imams prêcheurs de haine. Un seul mot d’ordre « résistance ». Ma croyance, ma foi et ma religion c’est mon choix, personne ne m’en imposera une autre. Solidarité totale avec les chrétiens kabyles ✝

  5. Ils cherchent la division entre le peuple, autrement tous les juges sont des corrumpus que de l’argent, 600 milliards de $ vole’ alors ils sont ou les musulmans?

  6. Détrompes-toi mon frère. Les Kabyles d’aujourd’hui ne sont pas différents des arabo-islamistes. C’est le coeur brisé et écoeuré que je l’ai constaté. Même mes nièces nées et grandi dans mon village perché sur les hauteurs de notre majestueux djurdjura donnent dans le « mashallah ». Tellement écoeuré que j’ai envie de m’éxiler au pôle Nord.

    • Ne vous écoeurez pas parce que la grande tendance, celle qui change le longterme est profodemment Kabyliste. La classe intellectuelle a fait un virage sec de 180°, ce qui n’est pas encore ressenti par la masse. Dans toutes les sociétés 10 % donnent l’encadrement le reste suit. Notre société n’a pas d’avenir dans l’arabislamisme. Le régime schyzophréne voit maintenant que son arabisation/islamisation servira juste l’occupation de son propre pays, en effet le FLN et ses enfants ne controlent pas autant d’Algériens que ne controle les monarchies du moyen orient à travers la cinquième colonne que l’Etat arabe lui meme a prédisposé.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici