L’UNESCO piégée par les États d’Afrique du Nord

7
couscous
couscous

TAMAZGHA (TAMURT) – Désormais, après l’arabisation entamée par les bureaux arabes du colon militaire français et par la religion islamique, les peuples amazighs viennent de perdre grâce à Mme Azoulay, présidente de l’UNESCO, française, d’origine juive, dont le père fut conseiller du Roi du Maroc, un élément culinaire le plus important de leur gastronomie : « SEKSU, plat maghrébin ».

L’UNESCO vient de faire sa « cuisine » avec une recette faussement abusive, car obéissant à la dictée politico-cacophonique des pouvoirs arabo-islamiques nord-africains en usant d’un terme arabe pitoyablement à double sens: géographique et ethnologique. Le mot « MAGHREB » est employé avec zèle et défiance par les colons frères jumeaux français et algériens pour offenser les peuples amazighs, mais en premier lieu le peuple Kabyle résistant. Dévié de sa signification initiale, qui veut dire « Ouest » en arabe, la France officielle, jacobine comme toujours et la presse française dans sa majorité ont en fait un emploi anthropologique exprimant cyniquement « l’arabité » de l’Afrique du Nord.

Cette confusion linguistique fait jubiler le pouvoir arabiste d’Alger, qui vient de signer avec le « couscous maghrébin » une victoire internationale contre la Nation Kabyle, ne possédant pas d’État.

Masin Ammour

7 COMMENTAIRES

  1. Je me souviens quand l’UNESCO a reçu la demande individuelle de ‘l’Algérie et du Maroc, c’est que par la suite que la demande fut collective, L’action menée par des femmes et hommes d’honneur auprès de l’UNESCO n’a pas reçu le soutien des Berbères, à un regroupement devant l’UNESCO, nous étions 25 personnes. L’Unesco comme toute autre organisation donne raison à ceux qui s’expriment et luttent, pas aux lâches. TamaziYt n’existe plus, la Kabylie n’existe plus aux yeux du monde car absentes du débat mondial. Les Berbères ne savent que frapper leurs femmes, devant les hommes ils baissent le pantalon.

  2. Un couscous du peuple nord africain est devenu maghrébin, une entité géographique idéologique correspondant à une sous région et une sous culture arabe dont les algériens sont fiers , des colonisés éternels avec cette fois ci une couverture religieuse.
    Un peuple sans fierté ni dignité est voué à disparaître, je crois malheureusement c’est la volonté de certains pour ne pas dire la majorité.
    Désespérant.

  3. Arabisation forcée, falsification des origines, islamisation, salafisation, substitution, spoliation, imposture, usurpation, répression, oppression, tyrannie arabo-islamiste, éradication : c’est un ethnocide initié, planifié, programmé et orchestré. Un seul mot d’ordre « résistance ».

  4. Maghreb c’est du folklore arabe attribuer grossièrement comme surnom à la population de la côte sud-ouest de l’atlantique jusqu’au sud-est de la méditerranée, aucune personne normal peut croire que le soleil se couche soudainement dans cette zone désertique(Afrique du Nord) de notre planète!

  5. Unis par le symbole de l’Amazighité désunis par l’arabislamisme fonctionnel aux multinationales. En effets les échanges entre les pays nord africains- rebaptisés « magreb » sont nuls, ils se font la guerre pour qui sera l’agent des puissances, occidentales ou des monarchies arabes, dans la région. L’slam les a définitivement stérilisé. La mort d’une civilisation commence par accepter de troquer son identité pour un songe venu d’ailleurs: le paradis islamique. Petit à petit les racines meurent restent juste un arrière gout de trahison vite diluée dans le couscous nocturne pour mieux honorer les fetes islamiques. Le colonialisme est plus le fait du colonisé.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici