JSK : qui est derrière la campagne contre Mellal ?

5
Cherif-Mellal, président de la JSK
Cherif-Mellal, président de la JSK

KABYLIE (TAMURT) – Une campagne de dénigrement féroce bat son plein actuellement et elle vise frontalement Cherif Mellal, président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK). Une campagne que rien ne peut justifier. Mais elle se poursuit quand même avec la complicité de certains médias.

C’est une campagne haineuse dont est victime Cherif Mellal et ce, au moment où tout le monde devrait soutenir ce dernier pour avoir extirpé la JSK des griffes d’une mafia locale connue de tout le monde mais aussi et surtout pour avoir redonné à la JSK sa véritable vocation et son identité authentique, c’est-à-dire un club des kabyles et de la Kabylie. Cherif Mellal n’est certes pas un ange dépourvu de défauts mais il n’est pas, non plus, un démon dont il faudrait se débarrasser et qu’il faudrait abattre à tout prix.

Il a suffi que la JSK perde un match face au CRB pour que l’acharnement devienne encore plus féroce et atteigne sa vitesse de croisière. Les mêmes personnes qui tirent sans cesse sur Mellal feignent d’oublier qu’en 2011, à l’époque de Hannachi, la même JSK avait perdu face au même club du CRB avec un score de 7 à 1 ! Ou bien reproche-t-on à Mellal le fait qu’il ait décidé que le nom du nouveau stade de Tizi Ouzou soit Matoub-Lounès quoi qu’il en soit ? Il y en a plusieurs raisons. Mellal a nettoyé la JSK de tous les virus qui ne cessaient de la contaminer et de la pourrir.

Cet assainissement n’arrange pas tout le monde. Le hic c’est que certains médias participent, avec plaisir, à cette guerre contre Mellal à l’instar des chaines de télévision dont la ligne éditoriale est connue pour son anti-kabylisme mais aussi de certains quotidiens sportifs. D’ailleurs, on n’a pas applaudi Mellal et la JSK suite à sa dernière victoire à l’extérieur face à l’ASO Chlef comme on les a pris pour cible après la défaite face au CRB. Comme si perdre un match signifiait la fin du monde pour un club sportif. Mellal contre attaquera-t-il pour mettre à nu ses détracteurs ? On le saura bientôt.

Idir Tirourda

5 COMMENTAIRES

  1. Chérif Mellal est un homme de principes, il a le franc parler et la transparence, ce qui manque chez les dirigeants des clubs du football algérien et même chez les dirigeants du football tout court. Le projet de Cherif Mellal est basé sur trois phase : le court terme, le moyen terme et le long terme, avec ce projet la JSK reviendrait grande. À couse de la pandémie, la JSK est toujours dans le court terme, c’est à dire à essayer de garder une place parmi les 3 pour atteindre obligatoirement les premiers rôles au moyen terme. Actuellement, la JSK honore son symbole grâce aux préalables du projet de Cherif Mellal qui a donné un élan vertigineux pour cette équipe de la JSK.

  2. je soutiens Mellal . Tout ce que je lui reproche c’est que recemment j’ai remarque qu’il a commence a utiliser des cannotations religieuses dans son parler. Je lui suggere de rester seculaire sinon je vais faire comme l’as fait Hannachi: ramener un dromadaire pour faire des tours de stade tout en louant le dieu des Koreishites et le supplier de donner des victoires ala JSK.

  3. Perdre une bataille n’est pas perdre une guerre , et la Kabylie a perdu beaucoup d’autres matchs dans sa lutte contre l’arabo dictature . Tout est lié . Le défaitisme n’est pas une option ; il faut toujours regrouper ses forces autour de symboles même imparfaits. Mass Mellal au moins a débarrassé la JSK des KDS Hanachiens et a pris des décisions courageuses malgré les cris d’orfraie des sbires infiltrés du régime. Une fois le nettoyage effectué totalement et il faut l’aider pour cela au lieu de le critiquer pour un rien , l’heure de gloire arrivera . Par ailleurs le foot ce ne sont pas que des victoires immédiates souvent acquises frauduleusement par le biais de la compromission et de l’argent sale , c’est aussi le sens de l’honneur et cet Amazigh n’en manque pas . Espérons qu’à l’avenir son équipe saura enfin bien représenter celui qui essaye envers et contre tous de lui faire recouvrer sa dignité perdue sous l’ère Hanachi. Les victoires s’enchaîneront alors tout naturellement . Mais laissez lui le temps ! Il le mérite !

    • Mellal n’est pas loin de tous reproches mais c’est bien la JSK qui est ciblée de la part des opportunistes sans scrupule et des affairistes qui ne pensent qu’à leurs intérêts tel Mustapha mazouzi, azzedine ait djoudi, Malik azlef pour ne citer que ceux là.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici