L’écrivain kabyle Mouloud Achour est décédé

0
L'écrivain Mouloud ACHOUR
L'écrivain Mouloud ACHOUR

KABYLIE (TAMURT) – L’écrivain et journaliste kabyle, Mouloud Achour, originaire du village Tamazirt dans la région de Larbâa Nath Irathen, est décédé. La nouvelle est tombée tel un couperet en ce jeudi 24 novembre 2020 et a plongé la Kabylie et le monde culturel, et plus particulièrement littéraire, dans le deuil.

Mouloud Achour, écrivain, romancier, nouvelliste, journaliste également, est décédé au moment où il pouvait encore enrichir énormément la bibliographie littéraire. Le destin en a décidé autrement puisque Mouloud Achour s’en est allé au moment où personne ne s’y attendait. Le regretté Mouloud Achour est décédé après avoir contracté le méchant virus de corona. Le défunt est né le 19 mars 1944 à Tamazirt, près de Larbâa Nath Irathen mais il a mené toute sa carrière journalistique et d’écrivain à Alger. Mouloud Achour a été également professeur de français durant de longues années et il a occupé de nombreux postes de responsabilité dans la presse mais aussi dans le domaine culturel.

Pendant les 20 dernières années, Mouloud Achour a été le directeur éditorial de la maison d’édition Casbah. Mouloud Achour est l’auteur de nombreux romans et recueils de nouvelles édités en Algérie et en France dont : « Le survivant et autres nouvelles », « Les dernières vendanges », « Jours de tourments », « A pertes de mots », « Le vent du nord », « Juste derrière l’horizon », « Le retour au silence »… Mouloud Achour était un homme pétri de qualités humaines. Il était très estimé par toutes les personnes qui l’avaient côtoyé.

Idir Tirourda

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici