Après Ferhat, Said Sadi tire sur Ourad

15
Meziane Ourad
Meziane Ourad

KABYLIE (TAMURT) – Cette fois-ci, Said Sadi s’en est pris à l’un des plus compétents et honnêtes journaliste que la Kabylie ait enfanté : il s’agit du brillantissime Meziane Ourad, également militant de première heure du Mouvement Culturel Berbère.

Les ennemis de Sadi Sadi se font de ce fait, de plus en plus nombreux. Après Ferhat Mehenni, Nordine Ait Hamouda, Malika Matoub, Djamel Zenati, Hocine Ait Ahmed, Djamel Fardjellah, Aldjia Matoub, Mokrane Ait Larbi, etc., etc., cette fois-ci, l’ancien président du RCD (Rassemblement pour la culture et la Démocratie) a choisi de s’en prendre au journaliste Meziane Ourad. La réaction de Said Sadi est intervenue au lendemain d’un rappel d’événements ayant eu lieu dans les années 90 et dans lesquels Sadi était impliqué. Ces rappels ont été faits par le journaliste Meziane Ourad qui a vécu en direct ces événements, en sa qualité de journaliste-militant. Said Sadi répond à Meziane Ourad en écrivant : « Meziane Ourad vient lui aussi de rechuter en s’invitant au cercle des affabulateurs et on peut se demander s’il n’a pas été missionné. La réputation du personnage n’étant plus à faire, je ne réponds ici que pour ne pas laisser supposer que mon silence serait une esquive ou une gêne qui pourrait être exploitée dans le cadre de ce procès. Je m’en tiens aux données factuelles de ses élucubrations. L’homme convoque une mémoire bien abimée. Au moment où il m’attribue de fastueux déjeuners chez moi à Alger alors que j’étais détenu à la prison d’El Harrach, mon domicile où vivait ma famille, se trouvait à Tizi-Ouzou. Même son imagination lui joue des tours. Le Zorro aurait dévasté devant la direction du parti impuissante le siège du RCD qu’il situe à la rue du 19 mai, proche de la faculté centrale, parce que je lui aurais imposé dans son journal un communiqué du RCD qui dénoncerait la marche d’Aït Ahmed. La marche en question a eu lieu en 1990. A l’époque, le siège du RCD était situé à la rue Didouche Mourad ! Enfin, il assure que je l’aurais assidument fréquenté à Marseille. La seule fois où je l’ai rencontré, c’était en présence de son ami Belaïd Teksas dont chacun peut solliciter le témoignage. Il était dans une détresse sans fond. J’avais appelé une consœur qui devait lui prendre rendez-vous pour une consultation spécialisée. Ce qui fut fait ».

Comme on peut le constater, Sadi ne nie, à aucun moment, qu’il avait dénoncé la marche du MCB-commissions nationales (proche d’Ait Ahmed) qui a eu lieu à Alger le 25 janvier 1990. Bien au contraire, il confirme en précisant la date exacte de sa tenue. Il ne réfute pas, non plus, les autres faits mis en exergue par Meziane Ourad dans son intervention. Au lieu de cela, il s’attaque à la vie privée du brillant et très estimé journaliste Meziane Ourad. Une question se pose : qui sera la prochaine cible de Said Sadi ?

Idir Tirourda

15 COMMENTAIRES

  1. Mr Tirourda, je regrette de vous le dire mais vous ne faites pas du journalisme ou alors vous faites du journalisme tendancieux. Votre article est titré ‘Après Ferhat, Said Sadi tire sur Ourad’. Il me semble que c’est Ferhat Mehenni et Méziane Ourad qui ont d’abord parlé de Said Sadi et que Said Sadi n’a fait que répondre. Personnellement j’aime beaucoup ce que fait Ferhat Mehenni, cependant je reste convaincu qu’il a fait une erreur en citant Said Sadi comme il l’a fait récemment, combien même cela resterait vrai. Quoi qu’on puisse reprocher à Said Sadi, il aura été un grand homme pour la Kabylie et la culture kabyle. Tous ceux qui attaquent les gens comme Said Sadi ou Ferhat Mehenni ou d’autres grands personnages kabyles qui oeuvrent pour la reconnaissance de l’identité amazighe, font du tort à la Kabylie. Pour l’amour du ciel, ne soyons pas des ennemis de la Kabylie.

  2. Un parti contesté dès des débuts.

    Les conditions louuches de son investigation, des attaques contre le MCB, contre la LADDH et l’Opposition, sa volonté de salir et contrer les figures de l’opposition, l’affiliation à la Police polique de certains de ses ‘ chefs ‘, des gens désignés depuis longt comme indicateurs et mouchards, son ralliement à la propagande du Régime militaire, ses tentatives permanentes de justification et légitimation des campagnes de répression, leur silence sur le terrorisme d’État (il dénonceuniquement le terrorisme islamiste), son alignement sur les positions des Généraux faucons, les Généraux Belkheir, Nezzar, Touati, Lamari, Aït Abdeslam, etc., anciens de l’Armée coloniale française, des harkis faut-il dire… Sans oublier l’Affaire Matoub, les insultes contres Mammeri (qui avait refusé d’assister aux Assises de Février 89) et lors Animateurs du MCB… et autres graves conneries.

  3. Les ‘ liaisons sulfureuses et dangereuses ‘ avec les Généraux ultras….

    …. les Généraux faucons, les extrémistes, corrompus et corrupteurs / manipulateurs , en l’occurrence les Maîtres de la Police politique secrète, la sinistre SM-DRS qui est le Pouvoir réel, le véritable pouvoir, le Sommet de la ‘ Pyramide du pouvoir ‘, son Cœur et son cerveau, le Lieu où s’effectuent les stratégies de répressions, de manipulations, provocations, de propagande et tout ce qui est relatif au maintien de ce Régime dictatorial militaro-mafieux…

    Voilà ce à quoi est lié et soumis ce RCD des Saadi, des Ait Larbi, des Lounaouci, des Benyounès, de Méhenni, de Khalia, de N. Ait Hamouda n Amirouche et leurs complices et subalternes ….

    Voilà pourquoi les ‘ dirigeants ‘ (dirigés) du RCD sont honnis, détestés, rejetés par l’extrême majorité de la population….

    Le RCD est né dans les Bureaux du Général Belkheir et de la sinistre Police occulte, et s’est vu contraint et forcé de se soumettre et de soutenir les campagnes de répression, les Coups de force, la propagande et l’intox, etc; des Maitres de la SM-DRS….

    Le RCD avait décrété la ‘ mort du MCB ‘, s’était opposé à la marche historique du MCB à Alger en Janvier 1990, une véritable démonstration de force. les insultes contre Mammeri qui avait refusé d’assister aux Assises (Févr 1988), l’implication dans l’Affaire Matoub (en deux actes , le vrai-faux rapt, puis sa liquidation)…. Le RCD des Saadi et complices avait attaqué avec acharnement les vrais opposants, et a toujours propagé la propagande infeste fabriquée dans les labos’ de la Gestapo locale…

    Le RCD des Saadi et complice endosse toute une collection de trahisons, de reniements, dérives, de ce sales coups et dégueulasseries…

    Le RCD n’est évidement pas le seul à ce registre de l’opprobre et la honte : de nos jours tous les partis et groupuscules sont soumis et domestiqués et instrumentalisés par la Police secrète (le Pouvoir réel, le véritable pouvoir)… et doivent être dissous !

  4. Révélations-choc….mais partielles et tardives !

    Pour les militant.e.s véritablement oppositionnels, il n’y a rien de nouveau dans les propos du sieur Ourad. En effet, dès la création du RCD, ils avaient dénoncé la manœuvre des Généraux ultras : avant même de décréter ‘ l’ouverture ‘ (contrôlée) ‘ , ils ont créé la ‘ contre-opposition’ pour barrer la route à ‘ l’opposition oppositionnelle ‘, comme cette technique qui consiste à allumer un feu pour pour arrêter un incendie en créant un espace vide. C’est le Général Belkheir, le ‘ premier parrain et l’éminence grise de la Junte régnante qui était derrière cette manipulation. C’est lui qui avait donner le ‘ feu vert ‘ à S. Saadi et M. Ait Larbi lors des ‘ tractations secrètes ‘ en date du 6 Oct 1988, au lendemain du massacre de plus de 500 jeunes à Alger… Ordre leur est donné d’occuper tout de suite le terrain, avec pour ‘ feuille de route ‘, quatre exigences : 1) éviter la contagion et donc ‘ tenir ‘ la Kabylie , 2) discréditer l’Opposition historique et lui barrer la route, 3) saborder la Ligue des Droits de l’Homme (LADDH) , 4) œuvrer pour la ‘ mise à mort ‘ du MCB. Casser tout Mouvement ou Opposant ‘ rassembleur, fédérateur, unificateur, vraiment oppositionnel ‘, la SM promeut et sponsorise ceux qui divisent-séparent-isolent-discréditent…Bref, le RCD avait tenu ses Assises le 8_9 Févr 89, donc ‘ né avant termes ‘, avant même la Constitution pluraliste (mars 89) qui allait autoriser le multipartisme. Tout a été chapeauté par sinistre Sécurité militaire (SM) qui avait ‘ retourné ‘ et enrôlé depuis début le début des années 80 une partie des dits ‘ dirigeants… dirigés ‘ par ladite Police politique secrète. Plusieurs figures dudit parti sont notoirement connues comme  » agents ‘ de propagande et de provocation,, indicateurs, informateurs, rabatteurs….

    Le RCD a par la suite été fractionné et ramifié en plusieurs sous-formations et groupuscule : c’est la technique de ‘ l’émiettement, le morcellement, la dispersion ‘ propre à la SM-DRS, c’est elle qui ‘ crée-et-recréé ‘, fait-défait-et-refait, joue les uns contre les autres, élève tel.s contre tel.s… dans le but de parvenir en permanence à ‘ division totale… Un procédé criminel par lequel cette Police occulte (le Pouvoir réel, le véritable pouvoir) a ‘ tué ‘ l’Opposition, réduite à néant, et renforcé le Régime dictatorial militaro-mafieux.

    Tous ces partis et groupuscules sont domestiqués, soumis et instrumentalisés dans cadre de la ‘ Stratégie de neutralisation politique de la Kabylie ‘….

    S. Saadi est allé très loin dans la compromission avec ‘ l’aile dure ‘ du Régime militaro-mafieux, et ses tentatives du DRS pour son ‘ relookage ‘ ont toutes échoué.

    S. Saadi avait lui-me^me dit qu’il s’est ‘ trompé de société ‘ après son échec aux législatives de 1991, mais qui paradoxalement rêve d’un destin national ‘. Et en ce ‘ retirant ‘de la direction du RCD il croyait devenir le ‘ leader transpartisan ‘ du ‘ camp démocratique ‘ … inexistant, et de surcroit n’est qu’une ‘ formule ‘ utilisée par les Généraux faucons, ultras, extrémiste.

    Des révélations tardives, mais nécessaires et utiles pour la ‘ vérité historique ‘

  5. Il y a une expression kabyle qui dit, (je traduis) « Planter un pieu sur le flanc de son burnous et se demander pourquoi on n’arrive pas à se mettre debout ! ».
    Le savoir en général, la culture et la politique en particulier n’ont pas besoin de prophètes !
    On n’a rien à cirer de la relation entre X et Y, ce qui m’importe c’est ce qu’apporte X et Y (et non pas X ou Y). Qui peut nier l’apport de Ferhat Mehenni ou de Said Sadi à l’éveil de la conscience sur l’identité amazigh ? (pour ne citer que ces deux). Ils l’ont fait chacun à sa manière, chacun avec ses réussites et ses échecs et surtout chacun avec ses propres sacrifices ! Vous n’avez pas besoin de nous enfoncer dans l’obscurantisme, le pouvoir islamo-baathiste le fait beaucoup mieux que vous, à moins que vous vouliez lui donner un coup de main …

  6. j’attends tojours que SS nous dise qui l’as pousse a aller sur les teles francaises au lendemain de l’assassinat de Lounes Matoub et dire carrement que c’est le GIA qui l’as tue ! il n’etait pas le seul: son pote Ait Hamouda avait fait la meme chose. Le peuple Kabyle a besoin d’explications pour marcher clairement vers l’avant.

  7. La machine de l’autodestruction ne s’arrête plus . C’est pathétique.
    Le kabyle n’a pas besoin d’ennemis car il est l’ennemi de lui même.
    Je crois franchement, il s’agit d’une malédiction congénitale .
    Nos ennemis ne peuvent que se réjouir.

  8. avec le temps je regrette amèrement mon implication au sein du rcd les années 90. Plus le temps passe, plus on se rend compte que said sadi nous a trahi. je me souviens très bien comment le rcd a mené une compagne de diabolisation et de « salissage »de Hocine ait ahhmed…mais étant jeune et en voyant Ferhat au rcd m’a suffit à y adhérer.
    …..c’est l’éternel recommencement !

  9. Monsieur Tirourda!
    Votre article est très…….tendancieux , vous avez apparement un problème personnel avec M.Sadi qui , quoi qu’ on dise reste un des hommes ( des rares hommes) les plus brillants que notre pays à enfanté, je pourrai en débattre avec vous et avec d autres aussi .

    • Avoir la lumière pour aveugler les profanes et de bonne augure… Pour le chaos.
      Etre brillant et arriver à un tel résultat relève de la médiocrité.
      Oui pour tenir des beaux discours avec aisance tout en tenant en alène la populace manipulée est un gros atout pas pour libérer les dupés mais les confiner.
      Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui la Kabylie est dans un état chaotique et ces citoyens déboussolés. Bien entendu rcd de saidi n’est pas seul à endosser la responsabilité car le ffs de ait ahmed sont arrivés à la même voie sans issue pour la Kabylie et le kabyles. Ces deux espoirs sont devenus le cauchemar aujourd’hui. Du rêve à la réalité il ya tout leur monde fondé sur des approximations des jeux de dupes des magouilles et tractations avec le pouvoir. En final ,on découvre de par leur bilan et les témoignages de certains acteurs qu’ils ne sont que des opportunistes manipulateurs. Les citoyens kabyles doivent abolir toute structure dont ils ne seront pas libres et les acteurs directs. Faire confiance aveuglément doit être du passé. A défaut ,aucun espoir de changement salutaire ne pourra se construire. Transparence, garde-fous, équilibre des pouvoirs, et surtout choix du peuple avec référendum à la clef. Une vraie république citoyenne et non de technocrates . En finir avec le clanisme, le clientélisme ,le zaïmisme et le maraboutisme sont les conditions d’un prélude à une nouvelle promesse des lendemains enchanteurs. Nul besoin de polémiquer mais de prendre acte et d’avancer en tenant compte des trahisons et manquements. Au peuple de s’investir pour participer à l’édification d’un état kabyle protecteur et prometteur dont seul lui sera l’acteur et le décideur. Ne jamais laisser la place aux autres pour construire sans vous. Autrement souffrir et se taire des malversations des autres.
      ……….

    • L’erreur qu’on fait souvent c’est l’amalgame entre la droiture et l’intellect. Bouteflika est aussi brillant politiquement et les a tous eus y compris Sadi et Ait Ahmed mais c un vrai diable qui s’est occupé de lui même et de sa vengeance. Ce n’est pas parce que Sadi est brillant qu’il fait de bonnes choses. Tout le contraire, il est comme son ami Bouteflika; il a mis son génie au service de la ruse et de son ego. SVP qu’on cesse de mélanger la littérature et combat politique pour les droits. Un homme brillant qui vous dit que les généraux m’ont eu trois fois aux elections est, pour moi, aveuglé par son propre égo. Son intellect n’a rien pu faire pour lui.

  10. C’en fini de lui,il est démasqué partout,il n’ a qu’à rejoindre son ami de longue date ouyahia et sa clic.bon vent pour ne pas dire bon debarras.

  11. Je m’interdis de dire quoi que ce soit vu que bien avant cette période j’avais quitté le pays. Ceux qui n’ont pas vécu les années 90 ont la tendance à projeter l’image des années 70-80, quand le pays était encore lisible. Il parait que après 86 et l’ouverture au « multipartisme » il y aurait eu un seul parti qui s’est dèmultiplié en plusieurs dans la mesure où tous sont reliés économiquement et idéologiquement au régime. Je peux me tromper mais les partis dits Kabyles ont mordu à l’ameçons. Ce qui a renforcé le régime dans la fuite en avant

    • En effet les peuples capitalisent au travers de leurs parcours historique. Les discontinuités sont utiles pourvu que l’on ne jette pas l’enfant avec l’eau du bain. Il y a un peuple qui avance en allant outre les propres contradictions c’est dans la nature des choses meme dans les démocraties plus avancées le leadership et ses dynamiques sont donnés par le contexte historico-politique. Dissocier le pathos pour voir clair. Certes sauf ceux qui ne font rien sont sans reproches, meme le coté lucratif subjectif est à inscrire dans ce contexte d’un régime qui détient les déterminants politiques. Adhérer au parlement et la constitution dessinée pour une société arabe est une grande connerie. L’important est de rebrousser chemin pour se corriger et aller plus loin. Ainsi les erreurs sémantiques seront un carburant pour mieux avancer et ainsi capitaliser ses propres erreurs.
      Donc pas de défaitisme mais un bilan et corriger et reprendre le chemin. Après tout quiconque des féderalistes ou independantistes est toujours à des années lumières de l’arabislamisme.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici