Yennayer : acharnement des islamistes contre tamazight

12
Yennayer en Kabylie
Yennayer en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Une haine terrible est exprimée envers l’amazighité et tout ce qui symbolise la berbérité, depuis quelques jours en Algérie, à l’occasion de la célébration du jour de l’An amazigh en ce 12 janvier 2020-2971. Il s’agit tout simplement d’une campagne anti-amazighe.

Ce sont des déclarations des plus racistes qui sont répercutées par les partisans d’imams incultes. Ces derniers font de tout ce qui ne cadre pas ce à quoi ils croient des ennemis jurés à combattre par tous les moyens. C’est donc le fait que Yennayer soit célébré avec faste qui les dérange car ces islamistes extrémistes, dépourvus de toute once de tolérance, se sentent menacés par le retour aux sources et par l’éclatement de la vérité historique concernant l’Afrique du Nord de manière générale. Le fait que la réhabilitation de l’Amazighité soit désormais entrée dans un processus incontournable dérange les plus fanatiques.

Des campagnes haineuses sont déclenchées « par les avocats de dieu » à travers les réseaux sociaux pour insulter et humilier toutes les personnes qui célébreraient le jour de l’An berbère en qualifiant cet événement historique et symbolique d’affabulation. Certains relais de ces fossoyeurs de l’histoire vont jusqu’à « effrayer » les personnes vulnérables en leur brandissant le verdict de l’enfer au cas où ils oseraient célébrer Yennayer. L’abominable « La yadjouz », très en vogue durant les années 90 à l’époque du Front Islamique du Salut (FIS) a donc été remis au goût du jour, montrant ainsi l’étendue de l’ignorance qui ronge une partie de la société. Tourner en dérision la fête de Yennayer est un autre procédé auquel ont eu recours ces illuminés.

Certaines personnes ayant pris part à cette campagne anti-amazighe ont même remis en cause toute existence d’histoire amazighe, de peuple amazigh ou de traditions amazighes. Aucun auteur de ces divagations n’a été inquiété par le pouvoir algérien qui s’empresse pourtant à réagir quand il s’agit d’actions pacifiques initiées par des démocrates.

Tarik Haddouche

12 COMMENTAIRES

  1. Yennayer n’est pas seulement Kabyle, il est fêté à travers toute l’algérie et au delà des frontières.
    les islamistes peuvent spéculer mais ils n’empêcheront personne de le fêter. fais ce que tu veux …tu vas avancer sans doute mais si tu écoute les autres et prétexter alors tu vas droit vers l’échec.
    assegas amegaz

  2. Et qu’est-ce que Yennayer pensez-vous que cela veut dire? Calendrier agraire veut dire cette fête, An 2971 , cela regroupe tous les Amazighs, pas seulement les gens originaire de la région kabyle, il suffit d’aller du côté de Bni-Snouss là où repose le défunt Sheshnaq dans la région de Tilimçen et cela pour que vous comprenniez la dimension continentale des Imazighens à la culture riche et diversifiée que les Algériens partage ensemble depuis des millinéaires.
    Assegas Amegaz!.

  3. La solution ne réside pas dans la prière en Kabyle. Ceux qui ont la foi peuvent prier en arabe si c’est leur souhait, n’allons pas sur cette voie sans issue.

    La solution existe, elle est devant nous, mais il faut du courage pour la mettre en place : Il s’agit de mettre un frein définitif à l’arabisation. Vous pouvez retourner le problème de l’islamisme dans tous les sens ; on ne peut pas lutter contre ce fléau si l’arabisation continue son galop. L’arabisation est le principal vecteur de l’islamisme. Des algérianistes partent d’un faux postulat qui consiste à dire que la lutte contre l’arabisation est un combat à long terme. Non ! L’arrêt de l’arabisation peut être décidé du jour au lendemain comme l’a été la grève du cartable qui a introduit Tamazight à l’école.

    Une action de grande envergure en Kabylie peut définitivement mettre un terme à cette humiliation qui dure depuis 60 ans ! Aujourd’hui en plein coeur de la Kabylie, les écoliers, y compris les plus petits d’entre eux qui accèdent pour la première fois à l’école, se retrouvent face à un enseignement en langue arabe dans les villages les plus reculés de la Kabylie !!! Les collégiens et lycéens suivent tous les enseignements de leur cursus scolaire en langue arabe, que ce soit les mathématiques, les sciences, l’Histoire, la géographie, etc. Qui peut prétendre que les Kabyles, au jour d’aujourd’hui, en 2021, avec les milliers de diplômés en master et licence des départements de Tamazight de Tizi et Vgayet ainsi que les chercheurs et professeurs de Tamazight sont incapables de traduire les manuels scolaires vers la langue Kabyle ??

    Une grève générale de l’école, des collèges et lycées mettra fin à l’enseignement de toutes ls matières en langue arabe. Et même si cette action n’est pas une réussite totale, il est plus qu’évident qu’elle aura des conséquences sur l’enseignement et l’arabisation. Et même si la grève échoue, nul ne pourra regarder l’arabisation avec indifférence comme c’est le cas aujourd’hui.

    Toutes les autres solutions n’ont aucune efficacité. le blabla des pseudo pédagogies n’y peuvent rien contre le rouleau compresseur de la propagande islamiste.

    La paresse de l’élite Kabyle conjugué à la peur qui étrangle les politiciens Kabyles mélangée avec la sauce opportuniste de ceux qui s’en accommodent de l’arabisation, fait que tout le monde regarde tout le monde en chien de faïence pendant que l’arabisation trace son chemin dans la chair de nos chair. Personne n’a manifestement le courage de solliciter les Kabyles pour une action salvatrice. Les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent !

    • Non gaia, si vous concevez un dieu qui hierarchise les langues cela veut dire que des langues sont dignes de cette divinité d’ autres ne le sont pas. Une preuve que dieu est une invention humaine qui obéit aux limites et besoins humains. Ceci en amont superposé aux cultures. Avec le temps l’ archétype islamique se substitue à celui intériorisé. L’ arabisation n’ a fait qu’ accélérer le processus qui est de toute façon en marche dans les autres régions algériennes et dans d’autres pays. Les Sénégalais s’ arabisent de plus en plus et ce sans avoir l’ arabe langue officielle.

      • Sans arrêt définitif de l’arabisation en Kabylie, aucune issue !

        Si vous pouvez proposer une solution sans remettre en cause l’arabisation, nous sommes preneurs !

  4. Un collegue Iranien m’as dit  » les islamisites t’enlevnt carrement , au sens figure, ton cerveau et le replace par de la merde! C’est ce qui est a rrtive a l’Iran. Un autre plan est en marche en Algerie.
    Les Kabyles hamdoulilahistes sont une example de ce procede.

  5. Les islamistes adoptent une stratégie de déconstruction des repères des peuples pour mieux le soumettre puis le faire disparaître a jamais sous couvert de la religion.
    Une politique soutenue soit par naïveté soit voir par ignorance par des algériens même berbérophones très sensible à l’islam.
    C’est une nouvelle colonisation avec cette fois un habillage religieux à priori qui fonctionne bien sur une bonne partie de la population.

  6. Toute attaque des « islamistes » est à interpréter comme une guerre contre la Kabylie par proxy. Les islamistes servent à assassiner les opposants au régime quand ce dernier sait qu’il a à perdre du crime alors il utilise l’emblème islamiste.
    Donc un bon Kabyliste devrait eviter de prier en arabe s’il est convaincu que l’islam serait son choix et pas une induction du contexte social et culturel. D’ailleurs c’est lunique preuve, si dieu vous le sentez en Kabyle il vous sentirait dans la meme langue. Si par contre l’islamité est donnée par les eléments ambiants cela equivaudrait à une drogue ou hypnose, une dépendance qui s’est incrusté dans votre partie la plus faible ou dans un moment de faiblesse et donc vous avez besoin de vous faire subir les eronronnements du muezin vouys n’etes plus dans la croyance mais dans la subordination psycologique, c’est la pratique des sectes qui colonisent leurs adéptes. Un Etat qui promeut cette relation de dépendance est complice et trouve compensation dans l’arabisation et la déKabylisation en remplaceant les valeurs laiques de Kabylie par l’islam. Voilà pourquoi l’Algérie a besoin des saudiens et meme après leur projet d' »encerclement de l’Algérie » le régime continue d’arabiser parcequ’il sait que renoncer à l’arabisation le pays n’aura d’avenir qu’en se Kabylisant, ce qui serait la mort du régime.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici