Tizi Ouzou : qui a choisi Chachnak ?

20
Chachnak
Chachnak

KABYLIE (TAMURT) – La polémique ne cesse d’enfler concernant le choix de Chachnak pour la réalisation d’une statue inaugurée, en plein centre-ville de Tizi Ouzou lors de la célébration de la journée de la fête de Yennayer, mardi dernier.

Certains vont jusqu’à remettre en cause les origines berbères du pharaon Chachnak. D’autres disent tout simplement que Chachnak est un personnage égyptien et que ses relations avec Tamazgha ne sont que pure légende. Selon les avis partagés ces derniers jours sur le même sujet, l’unanimité est loin d’être faite. Même si une affluence phénoménale sur le lieu où la statue est remarquée, l’opinion kabyle s’est interrogée sur l’absence de statuts d’autres rois berbères, faisant l’unanimité, tels que Jugurtha, Aksil, la Kahéna, etc.

Plusieurs questions s’imposent suite à l’éclatement de cette polémique. D’abord : qui a décidé de choisir Chachnak ? Est-ce que c’est l’APW de Tizi Ouzou qui est l’initiatrice de l’idée et du projet ? Est-ce que c’est le Haut-commissariat à l’Amazighité ou encore une autre partie à identifier ? La deuxième question qui s’impose : les initiateurs de cette statue n’étaient-ils pas conscients qu’en optant pour Chachnak et sa toge de pharaon, ils allaient créer une si grande polémique voire une déception chez une grande partie de la population ? Si c’est le cas, c’est grave. S’ils s’y attendaient, c’est encore plus grave.

Tarik Haddouche

20 COMMENTAIRES

  1. Chachnaq le général origine berbère de Libu, pharaon de la XXI dynastie d’Égypte issu de la tribu des Machaouachs l’Est Lybique (peuple de la mer etabli sur les bords du Nil…)je vois pas le rapport avec la Kabylie…

    • A si Beghouane A cette époque reculée évidemment le mot Kabyle n’existait pas encore mais les ancêtres numides oui. Nous ne nous appelions pas encore Kabyles voilà tout , mais l’arbre berbère qui allait donner la branche Kabyle existait . Ne vous en déplaise , le rapport est que dans l’antiquité avant que les envahisseurs successifs ne nous divisent complètement il y avait bien un peuple amazigh qui occupait une grande partie du bassin méditerranéen .Il est de notre droit de revendiquer tout mérite revenant à nos ancêtres . Ecoutez simplement le parler des amazighs Lybiens et le langage Kabyle et vous comprendrez bien que la ressemblance frappante ne doit rien au hasard et signifie une fraternité passée mais détruite par tous les colonisateurs que nous avons subis et continuons de subir même si c’est par le biais de leur descendance pour le moins frelatée.

      • Personne n’a dit que les Kabyles ne sont pas Amazighs !, ils sont aussi amazighs que les Chleuhs, les Rifains, les Soussis, que les Chaoulas, que les Touaregs et sans parler des « darijaphones » qui sont en majorité des Amazighs « arabisés » comme certains sénégalais sont francophones !.
        Sheshonq (ou Chachnaq) était Amazigh, ça c’est un fait indiscutable. Mais dire qu’il était Kabyle ça revient à dire que Hocine Aït Ahmed était Touareg (qui sont aussi Amazighs) ! Voilà le problème avec cette récupération qui créée la division entre les peuples Amazighs d’Afrique du Nord.
        Le régime algérien a déjà suffisamment divisé les peuples pour ne pas en rajouter. Laissez lui au moins cette exclusivité !

        • Amazigh +(-) LIS BIEN , c’est le cas de le dire , car apparemment tu ne fais qu’interpréter mes propos , ce qui s’apparente à un procès d’intention , et en plus mal documenté . Les Kabyles ont des racines communes avec les amazighs Libyens et autres , je n’ai rien dis de plus si ce n’est que j’en éprouve une fierté que tu ne sembles pas partager pour des raisons que moi je ne me permettrai pas d’inventer même si j’ai ma petite idée la dessus . Les défenseurs de la cause Kabyle au moins se souviennent d’où ils viennent contrairement aux arabisés et autres KDS renégats qui renient le plus souvent leurs ancêtres . Ces gens ont honte de leur origine et s’approprient toute honte bue (eux) la culture des envahisseurs arabes en se croyant (islam oblige) les dépositaires de l’arabisme qu’ils protègent comme un écrin sacré contre les Kabyles . Qui divise notre peuple si ce ne sont des taupes du régime qui se font passer pour ses ennemis (fantasmagoriques) en critiquant , le dernier bastion de la résistance, au nom d’une Algérianité crée de toutes pièces par la France et qui sont les alliés naturels (parfois par crédulité) de toutes les dictatures successives.
          A bon entendeur …. ! Azul !

          • Oui et pour ta gouverne son tombeau se trouve à Ath-Snouss, loin de la Kabylie et de la Libye…

  2. L’histoire du roi égyptien-amazigh Sheshonq est très abondante et accessible à tous. il est amazigh de par ses origines (Sa famille est originaire de Libu) et égyptien de par sa culture et sa formation. Sa famille était installée en Égypte depuis cinq générations ! Cette histoire est inscrite sur de la pierre que tout le monde peut voir au Louvre et ailleurs.
    Ceux qui sont à l’origine de cette idée sont très rusés (suivez mon regard !). En plantant la statue de Sheshonq à Tizi-Ouzou ils ont atteint leur objectif :
    – Discréditer la lute des kabyles dans leur lute pour la dignité.
    – Les faire apparaitre aux yeux des autres amazighs de Siwa jusqu’à Akhfennir pour des menteurs à l’image du régime algérien.
    – Faire rigoler le monde entier de cette prétention qui repose sur rien.
    – Faire détourner le regard, en plein pandémie de la COVID19, de l’état déplorable des hôpitaux de Kabylie !
    ….
    Bravo aux services du régime, une polémique pour noyer le poisson : Diviser pour mieux escroquer !.

  3. Sheshonq, il n’est ni Kabyle, ni Chaoui, ni Tunisien, ni Algérien, ni Égyptien, mais c’est un Libyen, La Libye, Numidie, voilà, la statue doit se trouver en toute logique sur la place de Tripoli, les kabules doivent faire une collecte pour l’envoyer dans son endroit approprié.

  4. D’autres statues seront érigées, par ci et par là, en Kabylie. Commencer par Chachnak c’est commencer par l’officialisation de la civilisation Berbère, le début du calendrier. Cela dérange qui?
    Je peux comprendre que ça dérange nos ennemis, mais je ne comprendrai jamais le comportement de certains Kabyles dont le seul souci est de détruire l’histoire et le futur des Kabyles et des berbères en général.

  5. il on aussi dit que Tariq in ziyzad, augustin .. etait arabe, pour le pharaon, il nest pas arabe parceque a cette epoque les egyptiens n’etais pas arabe

  6. La statue est appropriee et est a la bonne place. Ce sont les Arabo-xorotosites qui sont en trein de creer la zizanie. Tout ce qui est Amaigh n’est pas halal pour eux! Je vous jure que si on avait place une statue de Abou Sultan Ahmeed Ben Xoroto , a sa place, tous cette masse arabo-salafiste serait bien contente.
    Demain il y auars plein de statues a travers toute la Kabylie. On se rapplle de la controverse des statue de maquisards placees en plein centre de Vgayet (Basse ville) ; pour certians xorotos, les deux maquisards ont diriges leurs bras assaissonnes d’un coup de poing armes en direction du Moyen Orient et non de la France !!!
    Pour ce qui est de l’Egypte, elle est occupee par les Arabes et la population a grande majorite n’as aucune connection avec l’Egypte ancienne! Donc ils n’ont pas motsa dire ; pour une chose ils refusent de celebrer le passee ancien et se disent Arabes; or les anciens Egyptiens n’etaient pas des Arabes. CQFD!

  7. Cette statuette de Chachnaq promise à la ville Tizi Ouzou n’est pas appropriée mais à Oran ça serait le mieux , voilà, tout est dit.

    • C’est vrai, la Kabylie est là juste pour payer les impôts pour Alger et Béjaia pour Sétif !!!!!!
      Cette fête, cette culture, cette identité, ce patrimoine, cette civilisation, cette écriture et ce pays Amazighe a été libéré, mis en valeur par des Kabyles alors cette statue du grand sheshonq doit être dans la ville des hommes libres qui sont les Kabyles.

      Oran se dit Arabe alors la statue d’Amir Abd el Kader le traître leur correspond bien.

          • Hamid, vous avez raison. Abdelkader était d’origine marocaine. C’est un « Chrif » descendant du Sultan Idriss Ier. Son grand père habitait le Rif.
            D’ailleurs il n’est pas le seul Marocain d’Algérie, on peut citer à titre d’exemple : Ahmed Ben Bella, Abdallah Khalef (connu en Algérie sous le nom Kasdi Merbah), Abdelaziz Bouteflika, Noureddine Zerhouni, Dahou Azouane Ould Kablia, Chérif Belkacem, Ali Tounsi et d’autres encore !
            Contrairement à l’Émir Abdelkader, tous les autres ont tout fait pour diviser les maghrébins. D’où la preuve que, quand on est traitre à ses origines on est nécessairement mafieux dans le pays d’accueil !!!!. A méditer.

  8. ceux qui invitaient les saoudiens venir en Kabylie contruire des mosquées comme bastion contre la laicité et au service de la Oumma, se sont vu claquer la porte en face en constatant le fruit de leurs ‘impératif islamique, alors que les monarchies avaient préparé « l’encerclement de l’Algeristan ».

    C’est dans cette optique cynique, qui plutot que de faire le mea culpa et rebrousser chemin de leurs choix scélerats d’imposer l’arabisation, ils continuent d’avoir les clivages arabislamiques contre sionisme, c’est à dire subordonner l’Afrique du nord aux problèmes des frères sémitiques ».
    Chachnak a bien sa place dans l’histoire de tous les berbères, mais il y a urgence d’utiliser la berbérité contre le « sionisme » comme si nos luttes seraient dictées par Jerusalème, c’est le sens politique non-dit. Pour les colons intérieurs il faut pointer du doigt accusateur la Kabylie politique qui a refusé depuis 48 la pax arabe islamique qui tombe en ruine sous leurs yeux et en mettant en « isolement » politique la Kabylie ils pourront rester au pouvoir malgré l’exhec cuisant de leur arabisation et islamisation imposées comme « constantes identitaires » refusées par les monarchies arabes et islamiques. Il faut avoir une éthique propre et une identité pour se sentir solide et sur ses propres pattes.

  9. Il ne faut pas jouer le jeu des saalikes, au contraire, cette statue est une bonne chose pour dire à ceux qui cherchent à s’accaparer notre histoire que le patrimoine Amazighe est profond.
    Quand aux rois AMAZIGHS, il n’est pas trop tard de le faire.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici