Des textes inédits de Mouloud Feraoun publiés

1
Mouloud Feraoun
Mouloud Feraoun

KABYLIE (TAMURT) – Un livre qui regroupe des textes inédits du grand écrivain kabyle Mouloud Feraoun vient de paraitre. Il s’agit de « Les tueurs et autres inédits ». Le livre est désormais disponible en librairie.

Mouloud Feraoun est mort prématurément. Il aurait pu encore produire une infinité de romans avec son style littéraire unique et inimitable. Mais la bêtise humaine en a décidé autrement. Des éléments de l’OAS (Organisation Armée Secrète) l’assassinent à Alger le 15 mars 1962 dans la foulée d’une folie meurtrière abjecte et lâche. Mouloud Feraoun n’a donc pas eu le temps d’aller au terme de sa carrière. Car c’est au moment où il avait atteint la maturité littéraire qu’il fut assassiné.

Retrouver des textes inédits et les mettre à la disposition des lecteurs est donc une louable initiative. Lire Mouloud Feraoun pour la première fois est toujours empreint de magie et de nostalgie. Ce livre est agrémenté d’une préface de l’universitaire Safa Ouled Haddar.

A l’instar de tous les textes de Mouloud Feraoun, ceux qu’on retrouve dans cet inédit ont également pour âme la Kabylie. Ils respirent tous l’air du pays kabyle qui a tant inspiré l’auteur du Fils du pauvre, La terre et le sang et les Chemins qui montent. L’une des nouvelles de ce livre s’intitule d’ailleurs et tout simplement Ma Kabylie.

Le livre publie aussi, pour la première fois, la dernière partie du Journal de Mouloud Feraoun, qui ne figure pas dans la version parue aux éditions du Seuil ainsi que d’autres textes que le lecteur découvrira avec délectation tant Mouloud Feraoun a été toujours fidèle à son style d’écriture très beau.

Idir Tirourda

1 COMMENTAIRE

  1. Des écrivains kabyles comme mouloud feraoun, sont de vrais visionnaires sinon comment qualifier la sentence suivante : « Pauvres montagnards, pauvres étudiants, pauvres jeunes gens, vos ennemis de demain seront pires que ceux d’hier. »
    M Feraoun Journal 1955-1957. Il avait déjà pratiquement prévu, en 1957, ce qui s’est passé, pour la Kabylie, à partir de 1962. L’ennemi arabo-islamique est pire que colon d’hier !!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici