JSK : des anonymes déclarent la guerre à Mellal

6
Cherif-Mellal-jsk
Cherif-Mellal-jsk

KABYLIE (TAMURT) – Des supporters anonymes de la Jeunesse Sportive de Kabylie ont lancé un appel pour l’observation d’une marche ce samedi 16 janvier dans la ville de Tizi Ouzou afin « d’exiger le départ du président du club Cherif Mellal », accusé de tous les maux et traité de tous les noms d’oiseaux. Cherif Mellal leur a répondu à l’avance : « non, je reste ».

Les yeux seront donc braqués aujourd’hui sur la ville de Tizi Ouzou pour savoir quel écho obtiendra l’appel anonyme lancé par les détracteurs de Cherif Mellal, président de la JSK. Y aurait-il des milliers de supporters à battre le pavé dans la ville de Tizi Ouzou ? Auquel cas, Cherif Mellal devrait, sans doute, réviser sa copie et reconnaitre que ses ennemis ne se comptent finalement pas sur le bout des doigts. Mais dans le cas contraire, Cherif Mellal ne sera que revigoré. Le verdict sera donc connu à l’issue de la marche d’aujourd’hui.

Si le nombre de manifestants serait limité à quelques centaines de personnes, alors Cherif Mellal gagnera une bataille mais pas la guerre car ceux qui l’ont dans le collimateur ont tout l’air d’être décidés à en découdre avec lui. La réponse de Cherif Mellal, diffusée jeudi dernier, démontre que le président de la JSK ne se laissera pas faire. Il se battra jusqu’au bout et il ne capitulera pas. Cherif Mellal est déterminé à ne pas laisser la JSK retomber entre les mains des héritiers de Mohand-Cherif Hannachi et des partisans d’une JSK, version JSA (Jeunesse Sportive Arabe).

Cherif Mellal est clair, net et précis : la JSK sera kabyle ou ne sera pas. Tout comme le nouveau stade de Tizi Ouzou. Il portera le nom de Matoub Lounès ou il ne portera aucun autre nom. Surtout pas celui du cousin de l’ancien premier responsable de la Sécurité militaire (SM) algérienne. Que chacun choisissent son camp. Rira bien qui rira le dernier, semble insinuer Cherif Mellal, très confiant.

Idir Tirourda

6 COMMENTAIRES

  1. Objectif : détournement de l’opinion .

    Une manière destinée à détourner l’opinion, une énième manipulation pour casser le Mouvement protestataire populaire et pacifique ….

    C’est une énième machination, une manœuvre pour désigner la Kabylie, y braquer les phares, les projecteurs….

    Ce genre de sales coups viennent de la sinistre SM-DRS, la terrible Police politique secrète de la Junte dictatoriale militaro-mafieuse…

    Le retour des Généraux faucons, les ultras, les criminels et manipulateurs Nezzar, Tewfik Médiène , Tartag et leurs complices, annonce beaucoup de manœuvres de ce genre … La Kabylie, l’islamisme, etc., sont ses terrains de chasse, ses domaines privilégiés, et on risque de (re) voir bientôt réapparaitre les Groupes terroristes, les Milices armées, les Escadrons de la mort, instrumentalisés par ladite Police occulte, la sinistre SM-DRS (organisation criminelle et mafieuse)

    Vigilance ! Vigilance !

  2. après le mcb 1, 2 et 3, rcd, ffs….tura on parle de zdimouh et imravden …..ay azagur mayla aka ankmel.
    si cette jsk est pour nous diviser alors vivement sa dissolution immédiate, puis les 6 ou 7 coupes d’afrique qu’elle a remporté ont fait de nous un pays indépendant, un peule reconnu !?
    où va la kabylie?

  3. Tout mon support a Cherif Mellal qui veut apporter de l’ordre dans la maison JSK. Les zedi mohs qui veuleet le destituer ne succederont pas.

  4. Il y a aussi un certain ALOUSSOU IMRAVEDEN qui s’attaque aux symboles Kabyles.
    J’ai reçu un msg via messenger pour cesser de fêter Yennayer et attaquer le village AIT OUEVAN…

    Je pense que ça rentre dans le cadre du projet ZERO KABYLE, donc soyons vigilants, il faut répondre à ces attaques.

  5. Le pouvoir a foutu la paix a la JSK car il avait peur que tous les Kabyles fassent le virage pour supporte l’éqjuipe nationale kabyle. Après le retrait d’Aksil Belabessi ex président de la federation kabyle de foot ball, le pouvoir croit que l’équipe nationale kabyle est morte et il revient à la charge pour déstabiliser la JSK dont il craint un retour en finale de la coupe d’Algérien, occasion dans laquelle il risque d’entendre des vertes et des pas mures. Il craint aussi qu’un évènement populaire de cette ampleur risque d’etre une étincelle pour rallumer le Hirak. C’est pour cette raison qu’il a réactivé ses relais Kabyles pour déstabiliser M » MELLAL. Ce dernier en homme courageux et fougueux ne se laisse jamais intimidé car il sait d’où viennent les coups. Il les a laissés se dévoiler et contre attaque de fort belle manière. Bravo Mas Mellal le peuple kabyle est avec toi.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici