JSK : le DG Benabderrahmane démissionne

0
Cherif Mella avec Benabderrahmane
Cherif Mella avec Benabderrahmane

KABYLIE (TAMURT) – Malgré les résultats plus que satisfaisants qu’obtient la JSK, ces derniers temps, et en dépit du retour d’un grand nombre de sponsors sérieux pour soutenir financièrement et moralement le club, des tentatives de déstabilisation de ce dernier continuent. Mais Cherif Mellal est déterminé à ne pas se laisser faire.

Pour l’instant, on ne sait pas encore quel sens faudrait-il donner au dépôt d’une lettre de démission de la part de Nassim Benabderrahmane, directeur général de la Jeunesse Sportive de Kabylie. Il s’agit d’une décision qui a surpris tout le monde. La lettre de démission de Nassim Benabderrahmane a été adressée hier, 10 février 2021, à Cherif Mellal, président du Conseil d’administration de la JSK. Nassim Benabderrahmane a écrit dans son courrier à Mellal : « Par cette lettre, je vous informe de ma décision de démissionner de mes fonctions de Directeur Général de la SSPA/JSK, à compter du 11/02/2021. Ce choix est lié à des considérations personnelles et à certaines décisions prises sans se référer aux textes de lois régissant les sociétés par actions telles que la signature de documents en mon nom et en mon absence, entraînant des dysfonctionnements récurrents entravant l’exercice de mon mandat de Directeur Général ».

Il y a lieu de rappeler qu’en plus d’être directeur général de la JSK, Nassim Benabderrahmane est l’un des actionnaires de la JSK. Tout un mystère plane autour de cette démission qui intervient au moment où Cherif Mellal a gagné triomphalement plusieurs batailles contre ses adversaires qui lui ont déclaré une guerre frontale pour tenter de faire de la JSK, une nouvelle fois, un relais du pouvoir, comme ce fut le cas à l’époque de Mohand-Cherif Hannachi. Un élan de solidarité extraordinaire est enregistré dans toute la Kabylie en faveur de Cherif Mellal. Malgré cela, ses détracteurs ne veulent pas reculer et continuent de mener des actions et des campagnes de dénigrement pour déstabiliser la JSK.

Toutefois, ces derniers restent dans une position de faiblesse car ils se comptent sur les bouts des doigts. En revanche, leur capacité de nuisance reste grande car ils n’ont aucun scrupule et ne connaissent aucune limite.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici