Un chrétien kabyle condamné à cinq ans de prison ferme pour « blasphème »

9
Photo prise lors d'un enterrement d'un chrétien kabyle
Photo prise lors d'un enterrement d'un chrétien kabyle

ORAN (TAMURT) – Un chrétien kabyle vient d’être condamné par le tribunal d’Arzew (Oran) à cinq ans de prison ferme -la peine maximale- ainsi qu’une amende de 100 000 DA pour avoir partagé une publication sur son compte Facebook, jugée par les autorités algériennes blasphématoire contre l’Islam et son prophète, a-t-on appris d’un membre de la communauté chrétienne en Kabylie.

Agé de 43 ans, marié et père de quatre enfants (6, 4, 3 ans et 4 mois), Hamid Soudad, originaire de Tizi Ouzou, vivant et travaillant à Oran, a été arrêté le 20 janvier dernier par les services de sécurité algériens. Il a été traduit le lendemain devant le tribunal et condamné à une peine de cinq ans de prison ferme avec mandat de dépôt assortie d’une amende de 100 000 DA, soit la peine maximale prévue par l’article 144 bis 2 du code pénal algérien. Selon notre source, les autorités algériennes reprochent au chrétien kabyle, converti à Christ en 2001, d’avoir partagé sur le réseau social Facebook une caricature du prophète de l’Islam, pourtant publiée à l’origine par une autre personne.

Pour la famille du prévenu, la nouvelle de cette condamnation est tombée tel un couperet. Nous apprenons de même source que l’avocat de Hamid Soudad a fait appel de ce jugement. La date du procès en appel n’a pas encore été arrêtée. Ce qui est encore étonnant dans cette affaire est qu’elle s’est déroulée dans l’indifférence quasi-générale. En effet, elle n’a suscité aucune réaction de la part de la société civile ni de la Ligue des droits de l’homme et encore moins des partis politiques se réclamant de la mouvance démocratique. En tous les cas, cette affaire nous rappelle celle de Bouhafs Slimane, un autre chrétien kabyle, condamné en appel par la cour de Sétif, en septembre 2016, à trois ans de prison ferme pour un motif similaire.

Par ailleurs, il est utile de rappeler ici que les autorités algériennes ont fermé depuis 2018 treize églises, dont la majorité se trouve en Kabylie. Même celles qui n’ont pas été mises sous scellés, elles demeurent fermées depuis mars 2020 à cause de la pandémie du Covid-19. Hier, les autorités algériennes ont annoncé la réouverture de toutes les mosquées, mais pas un seul mot n’a été prononcé sur les lieux de culte autres que musulmans. Bien que la liberté de culte soit reconnue dans la Constitution algérienne, elle est, toutefois, gravement bafouée sur le terrain.

Arezki Massi

9 COMMENTAIRES

  1. Persécution des kabyles chrétiens, transformation progressive des écoles publiques en écoles coraniques, aliénation mentale, arab-brutisation des enfants kabyles, vidange des programmes scolaires, formatage de la pensée unique arabo-islamiste, application rigouriste des presseptes tyranniques de l’islam, salafisation de la société kabyle pourtant jadis très avancée sur les questions de démocratie, de laïcité et de liberté, application de la charia, sacralisation d’un mythe et d’un faux prophète très controversé et de plus en plus contesté, soumission de masse, tyrannie de masse, privation des libertés, spoliation, substitution.✝.

  2. Plasphème est imposer l’islam dans les programmes scolaires dans les succursales des mosquées que sont les écoles, une barbarie. Mais l’islam sert la caste qui peut et veut préparer les masses à la substitution de la charia- qui est loi fondamentale- au droit laic républicain. Le provisoire est nécessaire au pouvoir sans réferences au pays réel. L’islam n’a jamais été ni pacifique ni juste, il suffit de voire ce qu’endure le Yemène- pays arabe- qui est bombardé tous les jours par la coalition des saoudiens et leurs Conseil Coopération du Golfe, ceci avec le silence complice du reste de la « oumma islamique ». Du reste en 63 les oulèmas applaudissaient boumediene quand il fit 400 morts en Kabylie, le crime d’Etat halal. Preuve que la hiérarchie des peuples est verticale et ce que l’Algeristan prépare n’est que la subordination future aux monarchies hideuses. Mais les valeurs de libértés ne peuvent cohabiter avec l’absolutisme

  3. Il n’avait qu’à respecter les lois, le blasphème étant interdit en Algérie ou tout simplement blasphèmer sa religion s’il le souhaite.

    • Ah oui quand vous les musulmans , haineux et extremiste de nature , vous chier le monde entier et les pays occidentaux avec votre proseltysme c’est HALLAL pour vous ? Et quand vous insutler les juifs et les Chrétiens fois par jours dans votre FATIHA , c’est hallal pour vous ! Quand vous persécuter les Chrétiens et tout non musulman c’est hallal pour vous . quand vous squatter et construisez des mosqué dans chaque recoins de l’occident c’est hallal pour vous !! mais pour des Kabyles sur leur territoire ancestrale qui se font persécuter par un Etat colonial terroriste vous validez sans probleme ! Espece de terroriste j’en suis certain que tu as fuis ce bidonville appelé algérie pour vivre chez les Chrétiens. C’est quoi le blasphème pour toi ? critiquer l’islam c’est un blasphème ? Et beh on doit faire des loi pour condamner tout musulman qui lira la fatiha car il ya un blasphème de Dieu des Chrétiens et des Juifs fois par jours et à chaque fois que vous lisez cette sourate de diable ! espèce terroriste islamiste

      • Ah oui, et les musulmans qui se font persécutés dans certaines contrées su monde ce sont peut-être des figurines en « carton-pâte » peut-être ?

        • Je m’en fous des musulmans qui sont persécuté au Wagadougou ! Musulmans persécuté , la blague de siècle !! Les gens se defendent de vos monstruosité quotidienne ! Vous êtes des vrais monstres ambulants !! Un danger mortel à la civilisation !!! En outre , ici il s’agit de peuple Kabyle ,de la culture Kabyle, de ses traditions millénaire en matière de séparation de religieux et de politique. Chez nous en Kabylie , on peut croire à ce qu on veut , et on n’ oblige pas les autres à croire a Mohoche , en les condamnant à 5 ans ferme si ils ne font pas les 5 sourates. Vous êtes des hypocrites , 10 ans de guerre civile causé par l’islamisme et la mentalité islamique de l’effusion de sang nous vous a pas servi de leçon ! Vous allez finir comme L’Afghanistan bande d’arriéré le monde entier vous vomis !

    • LE DONNEUR DE LEÇONS VENEZ EN EUROPE ET VOUS VERREZ A QUEL POINT LES MUSULMANS BLASPHÈME LE CHRISTIANISME POURTANT AUCUN N EST EN PRISON

    • Il n’y a rien à attendre de vos semblables, et surtout ne pensez pas que je suis Chrétien, car musulman, mais ma religion en Algérie vous l’avez tellement salie qu’elle est devenue détestable chez l’humanité entière.
      L’Islam vous ne le méritez point car vous êtes aux antipodes. Les Chrétiens sont des gens du livre, enfants d’Allah aussi, et très appréciés par lui, par toute l’humanité, sauf par les Algériens médiocres comme vous.

      • L’islam je ne dirai rien contre lui mais je dirai une seule chose lisez ses textes de référence. Cette religion n’est pas salie par les gens, c’est elle-même par ses textes fondateurs qui sème la zizanie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici