Amizour : Sept villages privés du gaz naturel protestent

1
Portestation pour avoir droit au gaz
Portestation pour avoir droit au gaz

AMIZOUR (TAMURT) – Des habitants de sept villages de la commune d’Amizour ont organisé, ce mercredi matin, un rassemblement devant le siège de la wilaya pour réclamer le raccordement de leurs foyers en gaz de ville.

Ces villages d’Amizour privés du gaz naturel sont Ivakouren, Tala Ameur, Ihayounene, Iherqan, Ilekrimen, Aït Mana et Amayaz. Les villageois protestataires dénoncent les promesses sans lendemains des pouvoirs publics algériens. « On nous a promis la dotation de nos villages en gaz de ville, en 2013. A ce jour, rien n’a été fait. On a frappé à toutes les portes, mais en vain », dénonce l’un des frondeurs. Après huit ans d’attente, ces derniers se sentent plus que jamais abandonnés par l’administration algérienne, qui les prive de l’un des droits démocratiques les plus élémentaires, à savoir l’accès à un service public.

Ainsi, les habitants de ces beaux villages de Kabylie, réputés pourtant pour leur hiver rigoureux et le froid glacial qui y sévit, sont encore contraints à chercher désespérément la bonbonne du gaz butane qui se fait rare notamment en période de grandes pluies, où la demande devient accrue. A noter que le taux de pénétration du gaz de ville à Bgayet est des plus faibles comparativement à celui enregistré dans les régions d’Algérie.

En l’absence de moyens de chauffage, dans plusieurs villages de Kabylie, perchés sur les hauteurs, les écoliers sont contraints à sécher leurs cours, pendant les chutes abondantes de neige, où les températures descendent à moins de zéro degré.

A. M.

1 COMMENTAIRE

  1. Si vous pouvez vérifier l information disant que la France,a 40% de gaz du pays gratuitement, c est l opacité des accords d evian. Les pauvres villages kabyles servent de chaire à canon uniquement.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici