Des Kabyles mettent en garde contre le hirak

7
Le Hirak à Tizi Ouzou
Le Hirak à Tizi Ouzou

KABYLIE (TAMURT) – Avec un courage à saluer, de nombreux militants de la démocratie et de la laïcité en Kabylie mettent en garde contre le danger islamiste et intégriste qui se cache derrière les marches du hirak qui viennent de reprendre en Algérie et même en Kabylie depuis le 22 février dernier.

Le fait que de plus en plus de slogans pro-islamistes font leur apparition dans les marches du hirak, y compris celles qui se déroulent dans les villes kabyles inquiètent davantage les concernés qui ne cessent de tirer légitimement la sonnette d’alarme. Il y a aussi cette réalité concernant l’absence de revendications clairement affirmées inhérentes à la modernité, à la laïcité et à l’Amazighité dans les marches en question. Ce sont plutôt des slogans islamistes qui émergent de plus en plus de ces manifestations dont on ignore tout des tenants et aboutissants.

Les citoyens kabyles manifestent par milliers dans le même cadre, et avec sincérité, dans le souci de maintenir le combat de la région en faveur des idéaux pour lesquels la Kabylie n’a jamais cessé de se battre. Mais il se trouve, en même temps, des parties occultes qui tirent les ficelles et qui s’occupent de la gestion médiatique et politique de ce hirak. Même le nom attribué à ce mouvement, hirak, est loin d’être fortuit et fait vraiment peur. Un groupe d’hommes de culture et militants kabyles souligne à ce propos : « Tant qu’on ne revendiquera pas clairement ouvertement, haut et fort : « Etat Laïque, ni islamiste, ni militaire », toutes les contestations de rue auxquelles participent les démocrates, laïques et modernistes Algériens, auxquelles participent les Kabyles non islamistes restent un soutien aux islamistes qui prennent progressivement les commandes du Hirak (mouvement islamiste déguisé en 2019 et quasi-ouvertement pro-Rachad en 2021).

D’autres se disent « comprendre l’exigence du changement démocratique des Kabyles engagés dans le Hirak. C’est l’expression même de la dignité humaine. Mais cet idéal ne saurait contredire la permanence de la lutte amazighe et kabyle ? »
Encore une fois, la sonnette d’alarme est tirée. Plus que jamais, les Kabyles devraient faire preuve de plus de vigilance.

Idir Tirourda

7 COMMENTAIRES

  1. Alerte aux Kabyles qu’ils ne doivnet plus etre les dindons de la farce des arabophones algériens. Il faut savoir que ce que vous pensez, comment vous souhaitez vivre demain n’est pas du tout le meme que pensent ou réve les autres régions arabophones algriennes. Ne vous faites plus b…par ces faux arabes algériens et maghrebins. Ils n’ont qu’une idées dans leur tete c’est de vous écraser encore plus afin de nous détruire pour ne plus nous relever. Attention, attention le danger est immient !

  2. Zitot le terroriste le khomeyni de londre manipule les pauvre kabyle hirakiste sans oublier brtv de kamel tarwiht qui sert la propagande arabo islamique en kabylie ajouter les pseudo analyste kabyle hireche
    ,ouanoughebe , ait djoudi…ect qui défile sur la chaine al lagharibia islamiste.

  3. La plupart des Kabyles sont en trein de se faire berner une fois de plus comme des gens de la derniere pluie. Vraiment pauvre peuple! Quand j’entends certains d’entre eux parler avec des cannotations religieuses , je me dis , les barbus ont fait du bon travail depuis 90’s

  4. Azul…
    La prudence et vigilance doivent y être…mais ?? !!
    Sinon, comment distinguer l’avant de l’arrière plan ???

  5. Quand on n’avance pas on recule.
    Le peuple n’arrive pas à sortir de l’archaïsme religieux due à l’absence totale de perspective ni d’une alternative clairement revendiquée voir assumée par le peuple.
    Comment se fait il les slogans islamistes l’emportent même en Kabylie sur d’autres slogans type laïcité , démocratie et libertés linguistiques et religieuses.
    A mon avis le peuple n’est pas prêt pour la démocratie et la modernité.
    Où sont ces démocrates sur le terrain?rien n’empêche ces gens à occuper le terrain et lui donner une autre direction au lieu de se plaindre et laisser ces gens de rachadd prendre le dessus même s’ils ont beaucoup plus de moyens financiers, aidés par l’international islamiste a leur tête le calife de Turquie.
    C’est une juste une question de conviction.
    Le peuple a besoin de changement,malheureusement on sait historiquement que le changement ne se fait toujours pas dans la direction souhaitée par la majorité.
    Le monde appartient au plus fort et à ceux qui agissent et non à ceux qui se plaignent.

  6. La révolution de Jasmin en Tunisie qui a chassé du pouvoir le dictateur Ben Ali, n’était au départ que d’aspiration laïque, démocratique, sociale et progressiste. Et on a vu ensuite très rapidement les islamistes de Ennahdha se substituer au mouvement populaire, pour s’emparer du pouvoir qu’ils ne lâcheront plus maintenant. C’est ce que le Rachad (ex-FIS) entreprend de faire en Algérie. Si le régime tombe, ce sont les islamistes du Rachad qui prendront le pouvoir. Et là inutile de vous dire ce qu’il adviendra de la kabylie et de sa langue amazigh.

  7. Nous n’avons rien a y gagner dans cette galère ,comme d’habitude, nous allons de nouveau tirer les marrons du feu pour les mêmes arbomuzs, »décidément nous n’avons rien appris de l’histoire »
    JE SUIS A ME DEMANDER,SI NOUS NE MERITONS PAS CE QUI NOUS ARRIVE,DEPUIS DES CIECLES DURANT !!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici