Tizi Ouzou : Boumendil sera enterré aujourd’hui à Tarihant

2
Le journaliste Mohand Arezki Boumendil
Le journaliste Mohand Arezki Boumendil

KABYLIE (TAMURT) – Le journaliste et homme politique, Mohand Arezki Boumendil, décédé hier à Boumerdès, après une longue maladie, sera enterré aujourd’hui, mardi 2 mars 2021 au village Tarihant, dans la commune de Boudjima, à une trentaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou.

Mohand Arezki Boumendil, qui nous a quittés hier, après une longue hospitalisation en France, a été pendant des décennies un acteur de premier plan de la scène politique et médiatique. Plusieurs fois rédacteur en chef dans de nombreux quotidiens, Mohand Arezki Boumendil a d’abord été cadre du Front des Forces Socialistes (FFS) avant de quitter ce parti pour adhérer au RCD après la signature du contrat de Rome. Lors des élections législatives interrompues de 1991, Boumendil avait été élu député sur la liste du FFS. En 1997, il se présente sous les couleurs du RCD, dans la wilaya de Tizi Ouzou, et il est de nouveau élu député pour cinq ans. Mais Boumendil finit par quitter le RCD à l’instar de la majorité écrasante des cadres et des militants de ce parti.

Boumendil a essayé d’intervenir sur la scène politique pendant quelque temps mais il a fini par déchanter devant la tournure des événements et la déception qui a commencé à se généraliser. Il a toutefois continué à signer des articles de temps à autre avant de lancer un journal électronique qu’il a animé pendant quelque temps également. Originaire du village Tarihant dans la commune de Boudjima, Boumendil a vécu depuis les années 80 dans la ville de Boumerdès où il était enseignant à l’Institut National des Industries Alimentaires.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici