Bgayet : Le lac noir menacé par l’incivisme de pseudos touristes

3
Lac Noir
Lac Noir

BGAYET (TAMURT) – Situé à cheval entre Bgayet et Tizi Wezzu, le massif de l’Akfadou abrite une diversité floristique remarquable et recèle de magnifiques paysages montagneux. En plus de ses forêts denses de chênes zen et de liège, ce massif forestier se distingue par ses lacs, dont le fameux Lac noir (Agelmim Aberkane, en kabyle). Toutefois, ce site est menacé de destruction si rien n’a été fait pour le protéger.

Le Lac noir est entouré par une flore riche et diversifiée, comme le sapin de Numidie, le cèdre de l’Atlas, des chênes majestueux, le pin noir et le châtaigner. En somme, un arrière-pays riche et généreux, qui offre un cadre de vie agréable et paisible, où l’on peut se détendre et se ressourcer. Ces derniers temps, cet endroit attire de plus en plus de visiteurs, notamment aux alentours immédiats du Lac noir. Cependant, l’incivisme de ces « pseudos touristes », qui viennent de régions en dehors de la Kabylie par l’intermédiaire d’agences de voyages douteuses, menace ce site naturel par la pollution qu’ils provoquent. Des militants associatifs viennent de tirer la sonnette d’alarme à travers des vidéos et des photos montrant les pratiques déplorables de ces visiteurs. « Des agences de voyages informelles activant via Facebook, et sans aucun contrôle, organisent des sorties au niveau de la forêt d’Akfadou et de son célèbre Lac noir. L’incivisme des visiteurs menace plus que jamais cet endroit paradisiaque.

En plus du tapage sonore et musical qui dérange les espèces animales qui y vivent, ces individus, une fois repartis, laissent leurs déchets sur les lieux. Ils piétinent les alentours du lac noir et ils y allument des feux de camp », se révolte un membre d’une association de Bgayet œuvrant pour la protection de l’environnement. Pourtant, ce Lac noir, situé à plus de 1200 mètres d’altitude, est un site faisant partie des zones humides, et devrait normalement être protégé et classé. A souligner que ce n’est pas la première fois que des militants écologistes Kabyles s’élèvent contre « la destruction programmée de ce site ». En 2019, ils ont dénoncé la programmation par une agence de voyage dénommée « Le sac à dos Algérien » d’un concert en plein air au profit de ses adhérents au niveau du Lac noir de la forêt d’Akfadou. Grâce à la mobilisation de ces militants écologistes, ce concert a été annulé. Il est utile de rappeler ici que le massif forestier de l’Akfadou est un lieu chargé d’Histoire pour la mémoire collective kabyle, car il fut le siège de la « Wilaya III » pendant la guerre de libération.

Par ailleurs, la Kabylie dispose d’un potentiel naturel indéniable pouvant faire d’elle une destination touristique privilégiée. Avec la station de Tikjda, les forêts de l’Akfadou, d’Adekar et de Yakouren, les hauteurs de l’imposant Djurdjura, les cascades de Kefrida, le Pic des Singes et le Cap Carbon relevant du parc naturel de Gouraya, et beaucoup d’autres sites magnifiques à découvrir et à mettre en valeur, l’on peut affirmer que le tourisme de montagne a de l’avenir en Kabylie, pourvu que les enfants de la région les réapproprient et les préservent.

Arezki Massi

Lac noir, Akfadou
Lac noir, Akfadou

 

3 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est pas seulement au lac noir. L’Algerie est revenue une poubelle a ciel ouvert. L’etat ne fais rien sur tout quand Il s’agit de la Kabylie.
    C’est le moment d’eduquer nos enfants et citoyens en general sur la necessity de protéger l’environnement. C’est un besoins urgent!

  2. Les arabo-islamistes se sont emparés d’un paradis, pour le piller, le spolier, le transformer en enfer pour les kabyles, et en décharges à ordures à ciel ouvert. Pour ce que j’ai vu de la kabylie la dernière que je m’y suis rendu, les kabyles ne ressemblent plus à des kabyles, l’islam les a définitivement anéanti. Je crois qu’on n’a plus rien en commun.

  3. La démographie doit etre régulée quand on a une chiée d’enfants et qu’on délégue tout au hasard ce n’est pas gérable. Le « droit » de faire trop d’enfants couplé à l’éducation arabislamique et le manque de civisme est déjà là…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici