FFS : guerre entre la direction et la base

3
Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS
Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS

KABYLIE (TAMURT) – C’est la guerre totale entre la direction nationale du Front des Forces Socialistes (FFS) et la base du parti. Une rencontre devant réunir le Premier secrétaire du parti, Youcef Aouchiche avec la base, a mal tourné.

Le torchon ne cesse de brûler entre la base et la direction du FFS. Lors de la dite rencontre régionale, qui s’est tenue à Tizi Ouzou, le pire a été évité de justesse car des dizaines de militants du FFS s’en sont pris aux responsables nationaux qui se trouvaient sur la tribune. Au début, les militants et responsables locaux qui se trouvaient dans la salle ont commencé à lancer des «dégage ! » en direction des membres du présidium et du Premier secrétaire avant que la colère ne s’exacerbe. Puis, les présents ont tout simplement envahi la scène sous un brouhaha général.

Il faut préciser que la raison de la colère de la base du FFS est la rencontre ayant eu lieu entre le président Tebboune et Youcef Aouchiche accompagné de Hakim Bellacel. Depuis la tenue de cette rencontre, la maison du FFS brûle. Et nul ne peut deviner quelle en sera la suite. Et surtout la fin. Dans le même sillage, il faut rappeler que, depuis la tenue de la fameuse rencontre entre les deux responsables du FFS avec Tebboune, de nombreuses sections communales du FFS ont rendu publics des communiqués pour se démarquer publiquement de la démarche compromettante du Premier secrétaire et des membres du présidium.

Il en est de même de plusieurs collectifs militants du même parti ainsi que de personnalités à titre individuel, ayant désavoué cette initiative, laquelle, est selon eux, synonyme de trahison et de capitulation. Seuls quelques fanatiques, ayant des avantages considérables dans les rangs du FFS ou ayant des ambitions électorales, ont défendu les deux responsables incriminés.

Tarik Haddouche

3 COMMENTAIRES

  1. FLN = FFS + RCD + FIS + RND, c’est une équation réversible qui donne le FLN toujours gagnant depuis 1962. Je pose cette question aux kabyles, que vous ont apporté vos leaders depuis 60 ans ? Réponse : rien, strictement rien, la situation des kabyles n’a fait qu’empirer. Les leaders kabyles n’ont fait que collaborer, et œuvrer à l’intégration des kabyles dans la nébuleuse arabo-islamiste, tout en faisant en sorte que les kabyles deviennent les artisans de leur propre disparition.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici