Tizi Ouzou : les islamistes en force à la marche du vendredi

14
Le Hirak en Kabylie
Le Hirak en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Les choses se précisent de plus en plus concernant les marches du hirak algérien du vendredi qui ont repris depuis quelques semaines après une rupture ayant duré presque une année à cause de la pandémie de la covid-19.

Ce sont les islamistes qui ont désormais la mainmise sur ces manifestations même dans les grandes villes de la Kabylie à l’instar de Bgayet et Tizi Ouzou. Les islamistes ont fait preuve de beaucoup plus d’audace hier, lors de la marche du vendredi 19 mars 2021 qui a eu lieu au chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Des images de ladite marche, constatées sur place puis reproduites et diffusées, à grande échelle, sur les réseaux sociaux font vraiment peur et font craindre le pire pour les mois à venir.

La Kabylie s’est désormais transformée en une tribune inespérée pour les islamistes les plus radicaux comme l’attestent les slogans et le choix de la langue arabe concernant la transcription de ces derniers sur les pancartes. Cette fois-ci, les islamistes se sont même permis le luxe de mieux s’organiser lors de la marche de Tizi Ouzou en imposant un grand carré bien organisé et agencé de manière à marquer les regards. Ils ont de ce fait inscrit l’un de leurs slogans favoris en langue arabe bien sûr, et dans la capitale du Djurdjura, en des dizaines d’exemplaires brandis par tous les manifestants de ce carré. Jusqu’à quand Tizi Ouzou et la Kabylie de manière générale continuera à se laisser infiltrer par les islamistes extrémiste qui ne se cachent même plus derrière cette appellation générique et mystérieuse de Hirak, adoptée malheureusement par certains kabyles ?

Il faut préciser qu’une bonne partie des islamistes ayant marché, hier, dans la ville de Tizi Ouzou sont des citoyens étrangers à la région. Un autre mystère !

Idir Tirourda

14 COMMENTAIRES

  1. Il faut arrêter de vous focalisez sur ce mouvement , c’est contreproductif.
    Il faut reconnaître, c’est un mouvement qui a une existence réelle dans notre société mais il reste minoritaire, il font juste beaucoup de bruit et ils sont très visibles.
    L’islamisme est un mouvement international très puissant soutenu par une certaine finance mondiale.
    Il faut plutôt les combattre par un contre projet consensuel et cohérent avec notre culture et notre histoire et mettre en avant des perspectives en investissant tout les milieux de la société.
    Ceci demande de l’unité et de la mobilisation de chacun de nous , chacun avec ses propres moyens de lutte.

  2. Si je ne suis pas sympathisant du MAK, je dirais vive le pouvoir militaire, parceque ceux la ne meritent pas le pouvoir civil, avec eux ca veut devenir un bordel a ciel ouvert. donc rien que pour leur barrer le chemin a ces rachadiste diguisés je dis vive l’ANP.

  3. Les zaouias kabyles.imravdhane les résidu du fis sans oublier les arabo islamistes acheminer chaque vendredi des régions arabophone pour infester tizi ouzou ,vgayet et les regions kabyles le regime arabo islamo envahisseur est derrière toute cette manipulation.

    • Merci de confirmer ce que j’ai toujours cru être l’arnaque systèmique. L’idée de fond c’est que la masse suivrait les « leaders » islamistes. Ce dont ils se trompent c’est qu’en Kabylie l’art de la politique est vivace et distribué équitablement sur tous les citoyens. L’islamisme ne tiendrait que le temps d’une passerelle.

    • Akhozidh mazalikoune avec la mentalité amravedh akvayli. C pas pour rien que ce pouvoir a encore de beaux jours devant lui et si un jour ce pouvoir sera renversé sachez que les islamistes sont les mieux placés à prendre leur place à cause des bornés et racistes comme toi.

  4. s’ils ont, vraiment, la mise mise ? cela voudrait dire que nous avons déserté le champs politique, le terrain !!
    autre question, pourquoi est ce que les islamistes ne marcheront pas ? Pourquoi l’exclusion s’ils existent !? nous même Kabyles, vivons l’exclusion depuis même avant la fausse indépendance donc je ne vois pas comment nous pouvons encourager l’exclusion de quiconque ?
    Soyons sur le terrain et changeons le cours des événements, nous nous pouvons pas crier à l’injustice et à l’exclusion en la pratiquant. Tout individu a le droit de vivre sa citoyenneté à sa guise dans le respect de l’autre.
    La majorité doit respecter la minorité et vis versa.

    • Vas vendre tes salades ailleurs! Pourquoi ces barbus et les voilées viennent marcher ou manifester specialement en kabylie?
      Non, la kabylie appartient aux kabyles! On n’a pas besoin de déferlante islamiste sur les terres des laiques. Il faut appliquer la loi de talion oeil pour oeil. Ces avocats et fous de dieu nous ont trop longtemps invinctivés, stigmatisés, harcelés, dénigrés, insultés, méprisés, discriminés, rabaissés et rejetés alors nous aussi on doit leur rendre la monnaie de leur pièce, il faut qu’ils degagent de notre kabylie! Qu’ils dégagent ailleurs! Si ils ont un blême avec le pouvoir, ils ailleurs à Alger pour le régler. Alors Said, vos leçons sur l’exclusion, la liberté de mouvement, les droits de l’homme en général sont un leurre et une provocation des kabyles car justement vous vous adresser aux Kabyles, mais ceux-là sint plus éveillés que vous plus que vous ne le pensez. Alors, comme on dit dans le nord de la france, laisse tomber la neige!

      • @Syphax
        tu dis qu’ils viennent d’ailleurs pour manifester en Kabylie !? ça je ne suis pas au courant, et si c’est le cas alors il faut le dénoncer !
        sinon, moi personnellement je ne fait aucune différence entre le pouvoir d’alger et les islamistes, vraiment aucune.
        Maintenant, entre nous les kabyles, on peut se dire certaines vérités comme même et même si elles sont qarihent , n’est ce pas? dis moi tajma3t dont on tire notre fierté est-elle vraiment démocratique quand on sait que nos braves femmes sont exclues !?
        malheureusement, tu vas te taper encore des décennies avec les zénéraux si tu continue à voir les choses comme ça.

    • Faire la difference entre exclusion et réaction de survie, si ces marcheurs islamiste viennent d’ailleurs pour donner une coloration aux marches de Kabylie, l’interrogation devient legitime.
      La Kabylie doit unir ses enfants autour de leur Kabylité et culture ancestrale, 《Jemâa Limane》exprime l’ouverture, la pluralité et l’acceptation de toutes les appartenances Dogmatiques.
      La tolérance hérité des ancêtres ne doit pas servir de nuisance à la règion.

  5. Ceux qui filme censurent tout simplement les pancartes écrites en Français ou les slogans des démocrates et les drapeaux Amazighs.
    Dénoncez le FFS + RCD + FLN !!!
    Tout les Kabyles doivent se réveiller et vite

  6. Injecté le virus islamistes en Kabylie après la débâcle des années 1990, le mouvement indépendantiste étouffer pour la machine extras judiciaire du régime!

  7. Algeriepart m’avait censuré un post pour avoir mis en relièf l’arabisation des slogans en Kabylie. Le régime algérien utilise encore cet arabisme vendu comme démocratique mais en réalité il est la passerelle sémantique et culturelle outre que cultuelle vers l’hydre islamiste, un Etat islamique est couvé depuis longtemps par les nababs du régime qui comptent l’utiliser comme moyen de perpétuer leurs pax.
    Ils font donc recours à la technique de substitution des symboles, du drapeau islamique elevé à unitaire et déterminant la Kabylité à la mosquée comme unique source éthique qui lierait les peuples algériens. Lesmouvements politiques naissants depuis les labos du régime sont foncièrement arabes et les vieilles reliques tentent toujours de diluer la vision Kabyle dans ce magma informa du pan-islamisme.
    Morale, si l’on se limite à suivre leurs activitées passivement ils seront encore vainqueurs au future, mais si l’on décidait de penser le pays à travers nos valeurs cela changerait toute la perspective. C’est le grand sens de l’initiative prise par certains hommes en Kabylie dont voici les enoncés.
    J’ai lu un appel pour le journal le matin, dont voici jointe une copie:
    Vendredi 19 mars 2021
    Comité préparatoire
    Appel à une conférence régionale de Kabylie
    Conférence pour la Kabylie
    Citoyennes et citoyens de Kabylie, en cette période de mutations profondes que traverse actuellement l’Algérie depuis le soulèvement populaire de février 2019, nous, sommes appelés à prendre nos responsabilités en définissant un horizon de luttes pour construire un avenir répondant aux aspirations du peuple, notamment de sa jeunesse. Ces luttes doivent aboutir à un véritable changement qui mettra fin au système de domination politique qui s’est imposé, par la force et la manipulation de la rente depuis 1962.
    Notre Région, avec sa longue tradition de luttes politiques, a une place particulière dans l’histoire contemporaine de notre pays, de par sa présence prépondérante dans tous les combats, depuis le mouvement national, jusqu’à présent, avec son engagement massif dans le mouvement populaire, le Hirak/Tanekra.

    Tout en subissant le diktat imposé à l’ensemble du peuple algérien, la Kabylie subit en sus une répression endémique accompagnée d’une politique insidieuse de normalisation et de déculturation. Son identité, sa langue et sa culture sont menacées, son développement économique et social entravé, ses institutions organisationnelles délégitimées et son histoire est sujette à un révisionnisme éhonté.

    Aujourd’hui, l’espoir vient de la disqualification par nos concitoyen.ne.s de la politique de l’ennemi intérieur kabyle, érigée par le système pour diviser et se maintenir au pouvoir. Ce changement décisif dont nous nous réjouissons, permet la jonction des luttes contre ce système, dans un cadre unitaire, afin de construire solidement des perspectives démocratiques pour l’Algérie.

    Le dernier référendum sur la constitution a montré l’unanimité et la puissance du rejet du système politique par toute la nation algérienne avec une Kabylie en quasi désobéissance civile.

    Comme nous l’avons écrit dans la « Lettre ouverte à nos concitoyens algériens »nous sommes dans un moment crucial pour une refondation nationale saine par la base, fondée sur la réalité des territoires, en reprenant le fil transmis par nos aînés artisans du congrès de la Soummam. C’est sur ce legs historique et dans l’esprit du Hirak/Tanekra que se construiront les convergences démocratiques dans le respect des spécificités régionales et de la pluralité politique pour aboutir à l’organisation d’une force populaire à même d’imposer une transition démocratique en nous inspirant des expériences dans le monde.

    Ce processus jettera les bases d’une république démocratique régie par un Etat de droit qui va consacrer les libertés individuelles et collectives ainsi que l’égalité hommes – femmes.

    Cette conférence régionale a pour ambition de rassembler l’ensemble des forces de la région qui croient à la nécessité de trouver une articulation féconde entre le combat national et les préoccupations spécifiques de la Kabylie.

    L’objectif stratégique et indispensable étant la démocratisation de l’Algérie, il est aussi impératif de répondre à une demande de refondation de l’État national qui permettra la reconnaissance d’un statut politique particulier à la Kabylie, dans un Etat régionalisé ou dans un Etat fédéral.

    Cette conférence sera aussi le lieu d’échange et de débat entre les différents intervenants et surtout le lieu d’élaboration d’une plateforme dont l’objectif est d’ouvrir une perspective politique qui sera portée par des comités populaires citoyens indépendamment de leur appartenance ou non à des organisations politiques. Cette initiative citoyenne se veut aussi source d’inspiration pour toutes les régions du pays afin de s’organiser et aboutir, comme souhaité, à une conférence nationale, inclusive et représentative, loin des constructions médiatiques artificielles.

    Enfin, la conférence régionale de Kabylie se veut un rassemblement de toutes les énergies, pour créer, une perspective organisationnelle incontournable pour la mise en place d’un rapport de force nécessaire pour imposer une véritable Transition Démocratique. Il est cependant utile de préciser que cette initiative n’a aucunement la prétention de parler au nom de la Kabylie ou de représenter la diversité politique qui la traverse.

    En ce sens, nous devons faire preuve d’innovation et de générosité car il y va de l’avenir de la Kabylie et de l’Algérie toute entière.

    Citoyennes et citoyens de Kabylie, agissons pour faire aboutir la plus grande opportunité politique qui nous est offerte. Pour les générations actuelles, et pour celles qui vont venir, ce sont nos engagements d’aujourd’hui qui détermineront ce que sera l’avenir de la Kabylie et de l’Algérie. Le Comité de Préparation de la Conférence Régionale (CPCR) mis en place en ce jour est chargé de coordonner les travaux de préparation et d’établir une feuille de route qui fixera la date et lieu de la conférence.

    Tizi Ouzou le 19 mars 2021

    Pour tout contact : Conference.regionale.kabylie@gmail.com

    Les signataires de l’appel :

    Khouas Tahar

    Hafsi Belaïd Hacene

    Moula Ouzna

    Belabbas Mahfoud

    Boumedine Hamou

    Abdeladim Nacer

    Hamchaoui Abdenour

    Benghouba Daoud

    Abdiche Mohand

    Touhouche Med Cherif

    Cherrou Yanis

    Moula Nadir

    Siam Sonia

    Beldjoudi Amal

    Boulil Belaid

    Abboud Nabil

    Habib Yacine

    Gaoua Saliha

    Boumalla Hakima

    Tâalba Lynda

    Bouaïchi Hani

    Touat Ali

    Akbal Smaïl

    Melbouci Saïd

    Leffad Hamida

    Djemai Ahmed

    Yeddou Mohand

    Mehareb Djaffar

    Doumane Said

    Kersani Aziz

    Djouaher Lynda

    Belhadj Lahlou

    Boussadia Khelifa

    Benkaci Farid

    Badreddine Mohand Seghir

    Badreddine Mokhtar

    Badreddine Mohand Said

    Aziz Tari

    Bozetin Ahcène

    Malika Baraka

    Tarik Djouab

    Khaled Bouzidi

    Akerkar Akli

    Tassadit Baouz

  8. Noua allons encore nous faire avoir « les Kabyles » cette histoire de faux révolutionnaires, va profiter aux mêmes …nous seront encore les dindons de la farce, toujours rien compris aux arbonasislamistes…
    Monsieur Tirourda, POUQUOI bgayet ET NON VGAYET ???

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici