Avis aux citoyens de Kabylie

13
Abdenour A. lors d'une conference à Tichy, Bgayet
Abdenour A. lors d'une conference à Tichy, Bgayet

KABYLIE (TAMURT) – Nous apprenons à l’instant et gravement que le ministre du commerce Mr Kamel Rezig s’apprête à présenter devant le Senat un projet de loi imposant l’utilisation de la seule langue arabe à paraître sur les enseignes des établissements commerciaux.

Ce projet de loi inclus le fait de la criminalisation pour toute désobéissance. Ce projet de loi est anticonstitutionnel et hors la loi puisqu’il s’inscrit en faux de la constitution qui déclare que la langue TAMAZIƔT est pourtant une langue nationale et officielle. Si criminalisation il y a elle sera appliquée plutôt à tout contrevenant qui viendrait à piétiner la constitution.

Cette initiative ne vise en fait que la région de Kabylie qui ne se laissera pas berner avec de tels agissements irresponsables, provocateurs, hors de tout entendement et raison humaine et dont les conséquences risquent d’être aussi imprévisibles, périlleuses que dangereuses. Ce que nous refusons. Il est à souhaiter qu’un tel projet de loi des plus inattendues n’aboutisse pas d’autant que l’Algérie est suffisamment ébranlée et fragilisée sur bien des aspects politiques, économiques et sociaux.

Abdennour Abdesselam

13 COMMENTAIRES

  1. Comme si les commerçants kabyles ont transcrits tous les enseignes de leur boutiques en kabyle ! Hypocrisie, nombrilisme et fuite en avant, voila ce qui caractérise ce grand peuple tombé en décadence, la Kabylie. Hormis le rejet et le bavardage sur le réseaux sociaux, ils ne savent plus faire rien d’autres de positif. Voyez-là les signes du trépas. Bientôt il ne restera de nous que des cendres.

  2. L’indépendance de la kabylie est la seule issue. Les khorotos d’hier ou d’aujourd’hui sont tous dans la même lignée de destruction

  3. Des ministres à qui je ne donnerai même une petite entreprise à gérer de peur qu il la mette en dépôt de bilan. sont à la tête d un pays que peut espérer les algériens de ces âne à la tête de l Algérie
    Pour cacher leurs incompétence et la faillite d un système conronpu il cherche à soulevé le peuple kabyle par la provocation

  4. Les renégats veulent montrer patte blanche devant leurs maîtres .Paraître plus arabes que les vrais arabes, tel est le crédo des vendus de l’arabisme Algérien. Même dans les pays du moyen Orient il n’y a pas de telles lois. D’exemplaire, la révolution Algérienne a accouché d’un des pays les plus arriéré de la planète.

  5. J’espère que le peuple kabyle saura se mobiliser en masse et dénoncer toute atteinte aux fondements même de ce que nous sommes, notre culture, notre langue, notre héritage. Un pouvoir qui agirait de la sorte nierait simplement notre existence. Il est impératif que ce pouvoir arrête d’utiliser la kabylie pour détourner l’attention à chaque fois qu’il est englué dans des problèmes auxquels il ne trouve pas de solutions (hirak)

  6. La racaille au service des arabes lesquels leurs préfèrent le Maroc. Une caste criminelle outre que nauséabonde
    Boycotter les tout ce qui est écrit en arabe, il est grand temps d’en finir avec le colonialisme va nu pieds.

  7. Tamazight langue nationale et officielle, c’est de la poudre aux yeux . Arrêtons d’être naïf à ce point . Tamazight n’est ni langue nationale et encore moins officielle.

  8. Il faut que les kabyles cessent de se morfondre. Il doivent se rendre à l’évidence. L’arabo-islamisme est comme le mythe de sysiphe.

  9. Il est temps pour la kabylie et les kabyles d’arrêter de quémander quoi que ce soit du pouvoir algérien illégitime et dictatorial. L’arabe n’est pas notre langue. Elle est au même titre que toute autre langue étrangère qu’on apprend par commodité. Si tamazight est criminalisée, il est de notre devoir de refuser l’usage de la langue arabe dans nos écoles et dans tous nos actes quotidiens…l’autodetermination de la kabylie est la seule solution radicale pour contrer le colonialisme arabo-islamique.

  10. Votons tous le 20 avril 2021 pour le MAK, et notre feuille de route sera la suivante :

    1 – Interdiction de toutes les mosquées en terre de la Kabylie
    2 – Transformation des mosquées aux hôpitaux, écoles, théâtre, bibliothèques et pourquoi des agraw (assemblés nationales)
    3 – Interdiction de la langue Arabe
    4 – Préparation de l’école Kabyle
    5 – Mise en place d’une armée Kabyle et service secret Kabyle
    6 – Préparation de la gestios des finances, devise, banques, ministères, centre de recherche….
    7 – Interdiction des prénoms d’origine Arabe
    8 – Interdiction du hijab

    on doit tous mourir sinon on doit vivre tête haute, nous devons finaliser le combat qui a commencé depuis des siècles.

    • Très extrême comme réaction et complètement irréaliste. Je suis profondément attaché à mes racines kabyles mais aussi à ma religion l’islam qui n’a rien à voir avec ce pouvoir opaque critiquable à bien des égards.

  11. Si tamazight concerne tous les imazighens pourquoi ne pas faire appel aux imazighen d’Algėrie? Sinon pourquoi on ne s’occupera pas juste de notre Kabylie. Que toute question qui concrne tous les Algėriens soit adressėe à touz les Algėriens!!! Il faut cesser d’appeler les Kabyles à porter le combat des Algériens ou des Amazighs sur leurs épaules. Ça pèse lourd tout ça. On a déjà beaucoup souffert et on s’oublie souvent. On souffre déjà en tant que Kabyles et nos souffrances personne ne les partage. Les Kabyles doivent s’occupr d’eux même. La démocratie c’est pour tous les Algériens et Tamazight pour tous les Amazighs. Poussons plutôt pour que les Kabyles décident de leur sort.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici