Bgayet : Douze familles sinistrées seulement relogées

1
La colère des sinistrés de Bgayet
La colère des sinistrés de Bgayet

BGAYET (TAMURT) – Seulement une douzaine de familles sinistrées sera relogée sous peu. C’est le bilan de la visite de trois ministres algériens, ce jeudi 25 mars, à Bgayet suite au séisme de magnitude 5,9 qui a frappé la région le 18 mars dernier. Une mesure amplement en deçà des attentes de la population locale, qui vit ces jours-ci, la peur au ventre, au rythme des secousses telluriques. Pourtant, le nombre de situations de familles mal-logées explose à Bgayet.

Alors que les centaines de familles sinistrées s’attendaient à des mesures fortes à même de leur faire oublier un tant soit peu le traumatisme et le choc vécus lors du tremblement de terre de la semaine dernière, la visite ministérielle ressemble à une montagne qui accouche d’une souris. La majorité des familles sinistrées doit attendre quelques autres mois pour un éventuel relogement au niveau du pôle urbain en cours de construction à Oued Ghir. Ainsi, les habitants sinistrés de Bgayet, déjà fortement éprouvés, devront encore prendre leur mal en patience avant de voir le bout du tunnel. A noter par ailleurs que les équipes du CTC (contrôle technique de la construction) ont expertisé quelques 600 habitations individuelles sans compter les autres édifices (administrations, écoles, etc.).

Un nombre de 48 de ces maisons sont classées dans la zone rouge, nécessitant une évacuation immédiate. Ces chiffres sont loin de refléter la réalité des habitations touchées et endommagées par le séisme dernier. En effet, des dizaines de citoyens de plusieurs quartiers disent attendre désespérément la visite d’inspection des ingénieurs du CTC.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

  1. Triste….des familles non logées….dire qu’il y a ceux avec des résidences secondaires en Algérie et à l’étranger alors que d’autres n’ont pas de toit !!!….

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici