Riquet : Rassemblement de soutien aux indépendantistes Hamzi et Azaïm

5
Lounes Hamzi
Lounes Hamzi

RIQUET (TAMURT) – A l’initiative de la section MAK du village Colonel Amirouche (ex Riquet), dans la commune d’Akbou, un rassemblement a été organisé, ce samedi 27 mars, en soutien aux indépendantistes Lounes Hamzi et Djamel Azaïm, incarcérés dans les geôles algériennes. Tout en qualifiant ces indépendantistes de détenus « politiques et d’identité », les intervenants qui se sont succédé au micro ont fustigé le pouvoir colonial algérien et ont réitéré leur détermination à continuer leur combat jusqu’à la victoire totale.

« Le pouvoir algérien veut nous faire peur à travers la répression, mais il se trompe lourdement. Quelle que soit l’adversité, il nous retrouvera toujours sur le terrain de la lutte », a affirmé le responsable de la coordination MAK de l’université de Bgayet, tout en lançant un appel à tous les villages kabyles pour une mobilisation à travers des actions concrètes. Ce militant indépendantiste, qui a rendu hommage au Comité international de soutien aux militants politiques kabyles pour son travail de sensibilisation, a rappelé notamment à l’adresse du peuple kabyle dans sa diversité que « la solidarité est un devoir de tout militant démocrate ».

Pour Riadh Hamchache, un étudiant indépendantiste d’Ath Abbas, qui comparaîtra devant la justice algérienne le 01 avril prochain à cause de son militantisme en faveur de l’indépendance de la Kabylie, « la solidarité et l’unité entre les kabyles doit primer pour faire face la répression algérienne ». Pour sa part, un membre de la coordination du MAK de l’université de Bgayet a rappelé que cette persécution aussi féroce soit-elle ne détournera pas les indépendantistes de leur objectif ultime : « L’Algérie est une entité étrangère sur le territoire de la Kabylie et elle doit le quitter tôt ou tard », a-t-il insisté sous les cris approbateurs de l’assistance.

A noter qu’une vaste compagne d’affichage et de distribution des tracts a été menée par les braves militants de la section MAK du Village Colonel Amirouche afin de sensibiliser et de mobiliser les kabyles pour le rassemblement qui s’est tenu ce samedi 27 mars devant l’école primaire Benhamouche Mouhand Ouamar.

Arezki Massi

5 COMMENTAIRES

  1. La prison, le cachot et l’aliénation et sont celles que tu subis depuis l’invasion arabo-islamique néance!!!…. Celui qui résiste et se bat est beaucoup plus libre et digne même en prison, il démontre sa dignité à demeurer libre que plutôt de se croire libre dehors, alors que tout lui prouve qu’il est captif et pire esclave volontaire ou involontaire….
    @ syd? TU ES LIBRE TOI????…..

    • Ils seront tous indépendants mais en prison, ils auront tous une petite cellule de 9m2, où ils pourront chanter leurs hymne et prier ferhat si ça leur va

      • Se réjouir de l’emprisonnement des indépendantistes kabyles n’est pas très intelligent. Un régime politique qui supprime une liberté supprimera toutes les libertés… même aux anti-indépendantistes kabyles.

    • On ne peut mettre tout un peuple en prison et croire passer pour gouvenement légitime. La force ne peut pas tout surtout quand le peuple est éveillé…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici