Kabylie : risque d’affrontements

9
Youcef Aouchiche premier Secrétaire national du FFS avec son équipe
Youcef Aouchiche premier Secrétaire national du FFS avec son équipe

KABYLIE (TAMURT) – La décision du Front des Forces Socialistes (FFS) quant à sa participation ou non aux prochaines élections législatives prévues le 12 juin 2021, sera prise le 3 avril. Si le FFS opte pour la participation, le pire est à craindre.

C’est le message que tentent de transmettre, depuis quelques jours, de nombreuses voix sages. Ces dernières appellent à la raison quant aux risques d’affrontements qui pourraient découler d’un éventuel choix de participer aux législatives, qui serait exprimé par le FFS. Une option qui semble séduire entièrement la direction nationale du FFS qui a rencontré le président Tebboune il y a quelques jours. Cette rencontre est loin d’être une simple étape protocolaire. Elle représente plutôt un message clair et direct de soutien à la feuille de route tracée par l’équipe de Tebboune. Mais ce choix est loin de faire l’unanimité à l’intérieur même du FFS.

En plus des militants, des cadres et des sympathisants qui ont exprimé publiquement leur rejet des législatives du 12 juin prochain, il y a même des sections communales et des collectifs militants qui ont rendu public des désaveux visant l’actuelle direction nationale incarnée par le Premier secrétaire Youcef Aouchiche. Le regrettable scénario qui s’est déroulé lors des élections ayant succédé aux événements du printemps noir de 2001 risque de se reproduire en Kabylie, alertent plusieurs observateurs avertis. Ces derniers ont appelé à la sagesse pour éviter que des actes de violence ne se produisent entre les partisans du vote et ses opposants surtout quand on sait qu’il ne s’agira que d’une minorité infime qui adhérera à cette démarche d’élections législatives.

Le FFS a une lourde responsabilité dans ce qui va advenir, si sa direction actuelle se laisse séduire par les privilèges matériels qu’offre l’APN aux députés au détriment de la paix et du calme qui devrait régner en Kabylie. Quoi qu’il en soit, les actes de violence devraient être rejetés et dénoncés par tous les acteurs politiques ou autres. Les décisions politiques qui les encourageraient et les favoriseraient aussi.

Idir Tirourda

9 COMMENTAIRES

    • Kamel. Ce n’est ni Arabs ni espagnols ni italiens ils ressemblent tout simplement au KABYLE hormis la femme déguisé en Bedouinne

  1. RÉVEILLEZ – VOUS DE VÔTRE AMNESIE ÉTERNELLE!!!… DÉBARRASSER LA TERRE KABYLE DE CES TRAÎTRES !.. Faites place à ceux qui vont changer le cours de l’histoire, cette histoire malmenée et falsifié depuis des siècles par la bassesse de l’humanité. Osez être des hommes qui redressement enfin l’injustice faite à leur culture et à leur identité,
    arrêtez de courber l’échine et de subir l’humiliation sans brancher!….
    Pour une fois depuis le 8eme siècle, renouez avec la fierté de vos ancêtres pre-islamique, ceux qui n’avaient jamais abdiqué même face à des plus grands comme Rome.
    FAITES PLACE À DES VRAIS KABYLES, CEUX QUI ONT L’INTÉRÊT DE LA KABYLIE ET DE SON PEUPLE!…
    LES INDÉPENDANTISTES S’IMPOSENT!!!….

  2. Non monsieur Elvaz je veux seulement qu’elle s’habille comme les nôtres avec nos propres habits et être fière de notre foulard kabyle en sa qualité de femme politique.
    Il ne s’agit surtout pas d’une mini jupe. C’est réducteur.
    On ne peut pas combattre l’Occident toute en favorisant l’orientalisation de la société sous prétexte de la religion.
    Je veux juste défendre ma culture et celle de mes ancêtres et sortir de ce complexe qui nous détruit depuis des siècles qui dit ce qui se fait chez les autres c’est toujours mieux .
    Notre problème c’est que on est toujours dans un raisonnement binaire , un peu de nuance mon ami ça fera du bien .
    De grâce, arrêter de catégoriser les gens.
    Sans rancune.

  3. En ce moment critique au lieu de parler avec une seul voix face à l’enjeu politique du régime, quelques opportunistes du ffs veulent mettre en périls la stabilité du pays kabyle!!

  4. Si minimum d’honnêteté intellectuelle ces partis tels que le FFS et le RCD doivent s’auto-dissoudre et disparaître à jamais car leurs existence sur la scène politique est un échec à tout les niveaux.
    C’est des partis clochardisés , opportuniste , sans identité à l’image de la femme dans la photo qui s’affiche comme une orientale.
    Il s’agit d’une association de personnalités qui défendent leurs propres intérêts , sans conviction ni projets pour la population afin de sortir de cette crise politique et socio économique chronique qui risque d’engager le pays dans l’inconnu.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici